Accueil Avignon - Cavaillon Auditorium Jean Moulin - Le Thor
Lundi 21 octobre 2019 : 13276 concerts, 25727 chroniques de concert, 5269 critiques d'album.

Auditorium Jean Moulin - Le Thor

971 chemin des Estourans
84250 Le Thor

Plus d'info :

Auditorium Jean Moulin - Le Thor : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Auditorium Jean Moulin - Le Thor : l'historique des concerts

Ve.

26

Avril

2019

Radio Babel Marseille en concert
Radio Babel Marseille Radio Babel Marseille

Me.

03

Avril

2019

Alexis HK

Sa.

16

Mars

2019

Noche De Arte Flamenco

Sa.

09

Mars

2019

Eric Bibb & Band

Ve.

01

Mars

2019

Jean-francois Zygel/andre Manoukian

Sa.

12

Janv.

2019

Thomas Fersen

Di.

16

Déc.

2018

Dick Rivers

Je.

13

Déc.

2018

Martha High & Soul Cookers

Di.

09

Déc.

2018

Shadi Fathi Et Bijan Chemirani

Ve.

23

Nov.

2018

Bachar Mar-Khalifé

Je.

08

Nov.

2018

Fatoumata Diawara

Ve.

19

Oct.

2018

Cali

Auditorium Jean Moulin : les dernières chroniques concerts 5 avis

Cali

Critique écrite le 25 octobre 2018, par Lionel Degiovanni

Auditorium, le Thor 19 octobre 2018

Cali en concert

Ce soir, je vais revoir un artiste français, qui, par les temps qui courent, aurait de quoi dire par rapport aux accents (cf l'affaire Mélenchon ! Ah, ces politiques, ils nous font souvent plus rire que ce qu'ils sont utiles). Il s'agit de Cali. Cet artiste, pour cette nouvelle tournée a décidé de reprendre des œuvres de Léo Ferré. J'avoue qu'aux premiers abords, ceci a suscité de la curiosité, puis un vif intérêt car je connais le grand pouvoir d'interprétation de Cali. Arrivé à l'auditorium du Thor, je suis très bien accueilli par le régisseur qui me laisse choisir ma place car ensuite je ne pourrai pas bouger pour prendre des photos, la salle ne le permettant pas. Je me place au deuxième rang, dans le tiers gauche côté Cali, qui sera accompagné par un piano et un guitariste. Ceci donne le ton du concert. L'ambiance sera intimiste et puissante je pense. A noter que sur scène, le fond donne l'effet d'un mur en pierre brute et l'artiste est éclairé par des ampoules sur des pieds, certaines montent du sol et d'autres sont accrochées par le plafond. Au début du concert, on entend la voix de Léo Ferré qui raconte un peu sa vie, son impression sur ce monde actuel. Cali s'est réellement approprié les œuvres de Ferré.... Lire la suite

Elliott Murphy

Critique écrite le 16 novembre 2015, par Jacques 2 Chabannes

Salle Jean Moulin Le Thor 14 novembre 2015

Elliott Murphy en concert

Après le Déluge... (It Takes A Worried Man !) Ce samedi 14 novembre 2015, deux heures durant, Elliott Murphy (accompagné des "mythiques" Normandy All Stars) aura su éloigner, pour un temps, de nos têtes empesées, le fantôme noir et aveugle de l'odieux massacre Parisien de la veille. "Baisse ta vitre / Tes pleurs ont tout embué / Baisse ta vitre / Ce n'est pas aussi désespéré que tu sembles le croire / Tu es bien trop jeune pour avoir assisté à cela / Désormais, ta vision des choses est trop mâture et bien trop claire / Tu sais, je suis familier de cette noirceur que tu viens juste de découvrir..." (Elliott Murphy/Caught Short In The Long Run/Just A Story From America). Moins de 24H après cette sordide soirée - une de plus, au niveau de l'histoire tragique et ensanglantée de notre immuable et antique autoproclamée "humanité" ! - ils auront su faire, d'un coin de scène un rien paumé du Vaucluse (Le Thor) une clairière ensoleillée et fraîche, ruisselante de plaisir, verdeur, innocence et passion. Une performance à saluer, complète et variée, vu ce... Lire la suite

Bill Deraime

Critique écrite le 30 janvier 2012, par Pirlouiiiit

Auditorium Jean Moulin - Le Thor 28 janvier 2012

Bill Deraime en concert

En général je choisis ce que j'écoute (et ce que je vais voir) en suivant des critères avant tout géographique. Pourquoi aller loin (ce qui implique en général l'utilisation d'une voiture et donc pollue) alors qu'il y a un paquet de truc sans doute aussi très bien à distance de vélo voire de pieds. En général ... ce qui veut dire qu'il y a des exceptions, comme les trop rares passages de Bill Deraime un des rares artistes dont je sois véritablement fan. L'année dernière nous étions déjà allés jusqu'à Manosque, ce soir c'est à Le Thor (à côté d'Avignon), dans un grand et bel amphithéâtre du nom de Auditorium Jean Moulin. A vrai dire quand j'avais vu le plan de la salle (environ 500 places) et le prix (30 euros) j'ai craint que la salle ne paraisse un peu vide. Et pourtant à notre arrivée le parking était bondé et à 20h25 la salle en train de se remplir jusqu'en haut ! Drôle de salle d'ailleurs, avec une scène plus basse encore que le dernier rang de spectateurs. Après une sympathique introduction par un responsable de l'asso du Sonograph' (qui est même allé jusqu'à chanter des passages des tubes de Bill Deraime, ils sont rentrés en scène Bill Deraime accompagné de Mauro Serri guitariste sur quasiment tous les albums (depuis plus... Lire la suite

Roberta Gambarini

Critique écrite le 01 décembre 2010, par Ysabel

Auditorium Jean Moulin - Le Thor 17 novembre 2010

Roberta Gambarini en concert

Nouvelle soirée Jazz. A l'Auditorium de Vaucluse Jean Moulin, au Thor (dans le 84). Je pars à la découverte de Roberta Gambarini, chanteuse italienne, originaire de Turin et américaine d'adoption (pays qui lui a donné ses lettres de noblesses tant au niveau de la formation que de ses nombreuses prestations scéniques). Je découvre ce théâtre, à l'acoustique remarquable, qui hélas n'est pas du tout rempli en ce mercredi soir pour recevoir cette incontestable Lady internationale du Jazz (avec à son actif, rien de moins que le Blue Note de New-York ou le Jazz Showcase de Chicago). Elle est entourée de trois musiciens d'exception (dont Thomas Bramerie à la contrebasse) et fait son entrée dans une robe fuchsia hyper sexy. Nous avons droit à un premier morceau à capella. Et c'est un véritable plaisir ... Une magnifique voix de jazz qui monte de la scène, d'une pureté et d'une douceur fantastique. Ensuite, nous avons droit à Day Out Day In, qu'elle commence seule, juste accompagnée par les drums. Puis, le contrebassiste et le pianiste les rejoignent et moi je suis immédiatement à Broadway !! On a même droit un un petit solo du pianiste, qui à une allure improbable : super costume, petite écharpe classe et ..... dreadlocks ;) Vont... Lire la suite

Accès