Accueil Lille Cave aux Poètes - Roubaix
Dimanche 17 décembre 2017 : 10601 concerts, 24779 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.

Cave aux Poètes - Roubaix

16 rue du Grand Chemin
59060 Roubaix
Métro : Roubaix Grand Place

Plus d'info :

220 places debout

Plan d'accès

La Cave aux Poètes : les dernières chroniques concerts 6 avis

The Healthy Boy + Benoît Pioulard + Oh! Tiger Mountain + Cercueil + Wagner

Critique écrite le 25 février 2011, par Reno

La Cave aux poètes - Roubaix 18 Février 2011

The Healthy Boy + Benoît Pioulard + Oh! Tiger Mountain + Cercueil + Wagner en concert

La Cave aux poètes, festival En solo ou presque. Un vendredi à guitare, un samedi tout en machines (enfin presque), pour boucler sa sixième édition à domicile, après être passé par la Condition publique et le Bar Live. Soit au programme : The Healthy Boy, Benoît Pioulard et Oh ! Tiger Mountain vendredi ; Cercueil et Wagner Samedi. C'est parti. "J'adore le nom du festival !" s'exclamera Oh ! Tiger Mountain, pendant la prestation de The Healthy Boy, Nantais à la tête de Bonnie Prince Billy. Il n'aura pas crié trop fort : dans le cadre d'une Cave aux poètes au climat intimiste, seulement bercé par une voix et une guitare, pas question de couvrir les arpèges et le chant du bonhomme. Soit 40 minutes de dénuement folk, avec quelques accélérations "rock'n'roll" ; de quoi taper du pied en hochant la tête, comme dans le fin fond du bayou. Un changement de plateau plus tard (facile !), l'Américain Benoît Pioulard dégaine à son tour sa guitare (classique) et déroule ses pop song intimistes. Sur disque, ces dernières sont portées par de légers arrangements, mais là, c'est guitare-voix, encore une fois. L'auditoire écoute religieusement, un "C'est beau mais un peu chiant" s'échappe du public mais pas trop fort, hein. C'est vrai que... Lire la suite

Panico

Critique écrite le 07 février 2011, par Reno

La cave aux poètes - Roubaix 5 février 2011

Panico en concert

Putain de samedi soir ! "Si on les avait bookés en semaine, peut-être qu'il y aurait eu plus de monde", me dit une jeune fille de la Cave aux Poètes, salle roubaisienne bas de plafond et haute en programmation : bientôt NLF3, Laetitia Shériff, Oh ! Tiger Mountain, Cercueil... En attendant, ce soir, c'est Panico, quintet chilien qui te secoue la pulpe du fond. Leur dernière galette, Kick, porte son nom à merveille. Et sur scène, ils redoublent les coups de pied au cul. Tant pis pour les absents, qui ont eu bien tort de ne pas venir. Quant à la grosse soixantaine d'happy fous présente, elle s'est pris leur set de plein fouet, façon crescendo : percus folles, guitare métronome, basse marteau piqueur, batterie puissante et précise, chant habité. Car... Lire la suite

dubians

Critique écrite le 22 avril 2004, par tanguy

La cave aux poêtes (Roubaux) 9 avril 2004

du pur soundsystem dub!!!pour les amateurs de dub c'est le groupe qu'il faut aller voir a tout pris;la performance vocale de la chanteuse naima est incroyable!!!et vous en avez pour votre argent. Trés bonne technique dub sur scéne, j'avais eue la joie d'aller voir le concert dub... Lire la suite

Java

Critique écrite le 04 avril 2003, par LEGER

la Cave aux Poètes, Roubaix 2 avril 2003

Un concert sold out depuis de nombreuses semaines. On ne s'est pas trompé... Un concert carton avec une contrebasse au top, un percussionniste magique, un accordéoniste de feu, et un virtuose aux textes.. Un son plus que parfait... Java nous a fait une démonstration et a conquis... Lire la suite

Skunk

Critique écrite le 29 mars 2002, par chtolive

La cave aux poètes - Roubaix 28 mars 2002

Trés dynamique avec une montée en puissance dans l'ordre des chansons

FFF

Critique écrite le 30 mai 2000, par Fabrice

La cave aux poètes (Roubaix) 12 mai 2000

Excelleeeeeent !!! C'était totalement surréaliste de les voir dans une si petite salle (200 personnes max, en se serrant bien). Placé à peine à 40 cm de Niktus, je peux vous dire que ca dépotait ! Malgré les avis partagés sur le nouvel album (beaucoup moins de riffs sauvages que sur les précédents), les morceaux prenaient... Lire la suite

Accès