Accueil Hello Bye Bye en concert
Mardi 7 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Le groupe français Hello Bye Bye évolue joliment entre électro, pop et trip hop... Découverte du Printemps de Bourges 2009, premier album en novembre 2010.

Hello Bye Bye en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Hello Bye Bye : l'historique des concerts

Ve.

07

Juillet

2017

Me.

06

Mai

2015

Remo - Couchant Rouge - + Hello Bye Bye Alimentation générale - Paris 11e (75)

Ve.

12

Déc.

2014

Hello Bye Bye - Leopoldine Les Trois Baudets - Paris (75)

Sa.

28

Juin

2014

Festival Villaud'Rock en concert
Hello Bye Bye + Monsieur Spoke + Man size... Festival Villaud'Rock | Hello Bye Bye
Bourg - Villaudric (31)

Sa.

28

Juin

2014

Hello Bye Bye, Man Size, Monsieur Spoke, Funk The Systeme, Winder Duo Hello Bye Bye | Man Size
place du village - VILLAUDRIC (31)

Sa.

30

Nov.

2013

The Popopopops en concert
The Popopopops + Hello Bye Bye + My Secretary Hello Bye Bye | The Popopopops
Le Camji - Niort (79)

Sa.

23

Fév.

2013

Hello Bye Bye + The Wave Le Baraka - Clermont-Ferrand (63)

Ma.

04

Déc.

2012

Hello Bye Bye, Pas De Printemps Pour Marnie, Charlotte Cornfield & The Keys Pas de Printemps pour Marnie | Hello Bye Bye
Le Connexion Live - Toulouse (31)

Hello Bye Bye : les dernières chroniques concerts 1 avis

GENERIC + Boogers + Grand Bureau + Hello Bye Bye (Printemps de Bourges 2009)

Critique écrite le 02 mai 2009, par Pierre Andrieu

Le 22 d'Auron, Bourges 22 avril 2009

GENERIC + Boogers + Grand Bureau + Hello Bye Bye (Printemps de Bourges 2009) en concert

Retour sur la première série des Découvertes rock du Printemps de Bourges 2009, qui avait lieu le mardi 22 avril au 22 d'Auron, avec au programme (entre autres) : le rock original de Boogers, le post hardcore de GENERIC, la pop matinée de rock bruitiste de Grand Bureau et l'électro pop/trip hop de Hello Bye Bye... Boogers Après avoir malencontreusement manqué la prestation des excellents Minuscule Hey (damned !), la longue journée de concerts débute pour nous à 13 heures avec le set marquant, drôle et inspiré de Boogers, un homme orchestre carrément doué si l'on en juge par sa très bonne prestation à Bourges. Armé d'une guitare, d'un auto sampler et d'un micro, le divin barbu (qui officie également en tant que batteur de Rubin Steiner) bricole des morceaux qui accrochent l'oreille dès la première écoute... On pense immédiatement à une sorte de Beck Français croisé avec Jason Lytle de Granbdaddy, Weezer, les Specials et les Beastie Boys, à cause des atours Lo Fi, versatiles, métissés et foutraques de ses compositions à la fois branleuses et bien foutues. Avec trois bouts de ficelles, quelques gimmicks de voix ou de guitare bien sentis, un allant, un humour et une fraîcheur notoires, Boogers mélange dans son... Lire la suite