Accueil Les Insus? en concert
Lundi 6 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Sous le nom Les Insus?, le groupe Téléphone s'est reformé depuis le 11 septembre 2015 au Point Ephémère à Paris, avec Jean-Louis Aubert (voix, guitare), Louis Bertignac (guitare, voix), Richard Kolinka (batterie) et Aleksander Angelov (basse). Après les concerts en forme de triomphe, Les Insus? joueront au Stade de France, à Saint-Denis, près de Paris, pour un "Dernier Appel", les vendredi 15 et samedi 16 septembre 2017 !

Site

Les Insus? en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Les Insus? : l'historique des concerts

Sa.

16

Sept.

2017

Sa.

16

Sept.

2017

Ve.

15

Sept.

2017

Ve.

15

Sept.

2017

Ma.

05

Sept.

2017

Di.

03

Sept.

2017

Ve.

01

Sept.

2017

Ma.

01

Août

2017

Les Insus? : les dernières chroniques concerts 9 avis

Louis Bertignac

Critique écrite le 20 novembre 2019, par lol

Disneyland Paris 13 novembre 2019

Concert privé improbable où Louis Bertignac, le légendaire guitariste de Téléphone, se produit à Eurodisney devant une armée de papetiers à l'occasion d'un congrès organisé par un grossiste... Mais nous rangeons vite nos a prioris car l'homme attaque d'emblée avec "Ça c'est vraiment toi" et la magie opère. Bertignac est accompagné par un groupe ultra carré qui enchaîne avec une série de reprises des Stones ("Gime Shelter"), des Beatles ("While my guitar gently weeps", "I want to hold your hand"), de JJ Cale... Lire la suite

Les Bombes Humaines + Delao

Critique écrite le 27 janvier 2019, par Jérôme Justine

La Puce à L'Oreille, Riom 26 janvier 2019

Les Bombes Humaines + Delao en concert

La première partie est assurée ce soir par DelaO, groupe rock puydedomois. C'est à partir de là que c'est un peu parti en cacahuète dans ma tête fatiguée.... Après quelques titres assez sympathiques en français, le chanteur, qui, me dis-je, dois être assez fan de Noir Désir nous explique que leur guitariste est en fait le futur ex guitariste du groupe d'après d'une part et que d'autre part et le futur nouveau guitariste d'un nouveau groupe nommé Tostaki dont l'idée est de reprendre du Noir Désir. Le gars moi-même, ayant peu dormi et n'ayant mangé qu'un Coca Cola a commencé à chauffer de la cervelle. Évidemment c'est à ce moment là que monsieur Nikon a commencé lui aussi à jouer au Kon, n'assurant que partiellement une mise au point, non pas de mes idées mais de mes images. Pendant ce temps Delao/staki, jouaient de belles reprises de Comme elle vient et de Tostaki. Après un rapide changement de plateau, Cédric (guitare et chant), Pierre (guitare et chant), Ludo (batterie) et Guillaume (basse) rentrent sur scène après une courte introduction. Essayant tant bien que mal de me faufiler pour prendre quelques images de ce concert, j'ai le droit pour la première fois à quelques insultes diverses et variées d'un public... Lire la suite

Les Insus?

Critique écrite le 09 août 2017, par Holy Vier

Bayonne 25 Juillet 2017

Les Insus? en concert

Je vais vous parler d'un temps que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître ... Début des années 80, dans la cour des collèges, de nombreux élèves ont inscrit le nom de leurs groupes préférés au marquer noir sur leur sac US. On retrouve souvent les mêmes noms, TRUST, AC/DC, IRON MAIDEN, POLICE ou TELEPHONE. TELEPHONE était plus grand public que TRUST, mais a toujours été un vrai groupe de rock, ne se fourvoyant que très peu dans la soupe de l'époque. 1986, le groupe splitte, Aubert et Kolinka d'un côté, Bertignac et Corine de l'autre, sans jamais retrouver l'urgence et la vitalité de leur ancien groupe. 30 ans après, TELEPHONE se reforme, sans Corine, trop de tensions et de vieux problèmes personnels. Les 3 choisissent de ne pas reprendre leur ancien nom, le groupe n'étant pas au complet. C'est avec un inconnu à la basse, Aleksander Angelov, que LES INSUS (-PORTABLES :humour !) reprennent le chemin de la route et sillonnent la France des grandes salles et des festivals pendant 2 ans, et ce sont 2 soirées au Stade De France en septembre qui vont clore cette reformation. En attendant, cet été, le groupe fait ses derniers concerts en province, et c'est à Bayonne, dans les arènes, qu'ils font leurs adieux au sud-ouest. Dés la mise en... Lire la suite

Les Insus, Lilly Wood And The Prick, The Avener, Deluxe, Caribbean Dandee, Giedré, Bastille, Pandour (Paleo Festival 2016)

Critique écrite le 12 août 2016, par Lionel Degiovanni

Nyon 22 juillet 2016

Les Insus, Lilly Wood And The Prick, The Avener, Deluxe, Caribbean Dandee, Giedré, Bastille, Pandour (Paleo Festival 2016) en concert

Paléo Festival de Nyon 2016, dernier jour... Pandour Pour ce dernier jour moi, je démarre la journée avec le show case de Pandour, qui est un jeune groupe Suisse qui fait de la Deep House organique de gangster (dixit Paléo !). Quel description original me direz-vous ! Ceci s'explique peut-être par le fait qu'en patois fribourgeois, Pandour signifie "sales gamins" et autant dire ça leur va plutôt bien. Lors de ce show case, ils nous jouent une sorte d'électro planante, avec quelques guitares rock par-dessus. Le mélange est savamment dosé et plutôt bien efficace il faut le reconnaitre. On se laisse porter par leurs mélodies bien construites, parfois un peu longues, mais tout de même agréables. Pour ce groupe là, vous l'aurez compris, ce n'est que de l'instrumental, pas de paroliers dans le groupe ! Apparemment, ce genre musical marche beaucoup, car j'ai pu constater que de plus en plus de groupe faisaient cela et ce n'est pas désagréable. Pour les curieux, aller les découvrir en live et sinon, sur le Facebook : facebook.com/Pandour-303466273025435 Giedré Je revois aussi une autre artiste que j'avais vu au Détour je crois, quelques années plus tôt. Il s'agit de Giedré. La fameuse Giedré qui tourne... Lire la suite

Les Insus? : Vidéo