Accueil Chronique album : Bob Dylan - Christmas In The Heart, par Julien Kurkiewicz
Dimanche 7 août 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Bob Dylan : "Christmas In The Heart"

Bob Dylan :

Autres / Folk

Critique écrite le 12 février 2010 par Julien Kurkiewicz

Christmas In the Heart (Sony/Columbia) est le 34ème album studio de Bob Dylan. Une astucieuse formule pour (re)découvrir, en attendant Santa au pied du sapin, des célèbres cantiques anglo-saxons. Sans ambages.
Moins de six mois après la sortie de Together Through Life, le dernier opus de Robert Zimmerman est une œuvre immaculée. Et avec le Maestro, terminés les clochettes reluisantes, la pléthore de mets et les sapins enluminés. Sans éclats, Christmas in the Heart, est un album empreint d'âmes charitables. D'abord parce que la totalité des bénéfices seront reversés à différentes associations caritatives qui luttent contre la faim dans le monde. Les royalties garantiront ainsi des millions de repas aux personnes dans le besoin pendant les Fêtes de fin d'année. Ensuite parce que l'intégralité de l'album est un cadeau impérissable. Un disque qu'il faudra apprécier avec le temps, un peu comme un souvenir crucial. Et on en oublierait presque la surprise ou la déception de la première écoute.
Entre les voix séraphiques de Little Drummer Boy, l'accordéon sémillant de David Hidalgo (Los Hobos) sur Must Be Santa, ou le "Amen" nasillard d'O' Little Town Of Bethlehem, achevant l'album d'une façon plus que spirituelle, le Zim s'inscrit dans la plus grande tradition américaine. Car homme de foi, Bob vénère profondément Dieu. En tant que Juif, convertit au catholicisme depuis Slow Train Coming (1979), il a écrit des albums entiers de chansons chrétiennes. Un projet honnête qui, sans viser le succès, feint la fantaisie. Comme une sorte de retour aux sources, il ravira les fans de la première heure.
Si vous ne supportez plus les cérémonies interminables, la dinde aux marrons et les buches glacées, Christmas in the Heart est fait pour vous. Un disque qui vous réconciliera définitivement avec l'ambiance délaissée des Noëls d'Antan.

2009

 Critique écrite le 12 février 2010 par Julien Kurkiewicz
 Envoyer un message à Julien Kurkiewicz

Bob Dylan : les chroniques d'albums

Bob Dylan : No Direction Home

Bob Dylan : No Direction Home par Pierre Andrieu
27/06/2007
Signé par le maître Martin Scorsese, un document unique sur les débuts de Bob Dylan jusqu'à son accident de moto en 1966... No direction home est remarquable et unique à bien des égards. Tout d'abord, Dylan s'explique face caméra de manière franche... La suite