Accueil Chronique album : The Paperchase - GOD BLESS YOUR BLACK HEART, par Pierre Andrieu
Dimanche 27 novembre 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

The Paperchase : "GOD BLESS YOUR BLACK HEART"

The Paperchase :

Pop - Rock

Critique écrite le 04 octobre 2004 par Pierre Andrieu

Le troisième album du groupe américain The Paper Chase vient d'être publié sur le label Kill rock stars, basé à d'Olympia (état de Washington). Comme le nom de sa nouvelle maison de disques le laisse supposer, John Congleton - le principal compositeur du groupe, également guitariste et chanteur -, n'est pas là pour rigoler. Ce gars-là a même tout l'air d'être un psychopathe en puissance ayant choisi de se calmer les nerfs en faisant une musique sur le fil du rasoir. Les photos ornant la pochette sont d'ailleurs joliment intitulées "décapitation de bétail" et représentent des êtres humains dont certains n'ont plus de tête... Un des albums précédents de l'inquiétant combo s'appelait carrément Hide the kitchen knives. Par pitié, achetez ce disque sinon ce malade prêt à tout n'aura plus de hobby et ça va barder sur la tournée.
Trêve de "plaisanteries", avec des guitares acérées et grinçantes, un chant ironique et dérangeant (voire dérangé), des cordes dissonantes, des textes tranchants (voire psychiatriques), des rythmes changeants et une inspiration foisonnante, The Paper Chase produit une musique versatile, inquiétante et étrange à la croisée du punk, de la pop, du rock indé et du hardcore. Sans aucun préavis, on peut se retrouver en face d'une comptine torturée ou avoir à affronter un déluge de bruit savamment orchestré. Truffés de petites bombes à retardement pouvant exploser à tout moment, les morceaux sont réellement surprenants et terrifiants. En prenant ses jambes à son cou, un sourire (forcé) aux lèvres, on pense furtivement à Pavement (avec un Stephen Malkmus ultra violent) ou à des Flaming Lips encore plus fous. Trop tard : John Congleton et ses armes aiguisées nous a rattrapé ; cette fois-ci, c'est la fin : Ahhhhhhhhhh...

Sites Internet : www.thepaperchaseband.com, www.killrockstars.com et www.southern.net.

Septembre 2004 (Kill Rock Stars / Southern Records)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 04 octobre 2004 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

The Paperchase : les chroniques d'albums

The Paperchase : Some Day This Could All Be Yours Vol 1

The Paperchase : Some Day This Could All Be Yours Vol 1 par Pierre Andrieu
18/06/2009
Enfanté par un illuminé notoire retranché au Texas avec sa secte musicale de pop ultra farfelue, le cinquième opus de The Paperchase est un concept album évoquant en dix étapes les catastrophes naturelles s'apprêtant à s'abattre sur le coin de notre... La suite