Accueil Chronique de concert Asgeir
Mardi 26 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Asgeir

Asgeir en concert

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 29 septembre 2014

Critique écrite le par



Ennui intersidéral au concert d'Asgeir à la Coopérative de Mai, à Clermont-Ferrand, le 29 septembre dernier... On pensait découvrir en live et mieux apprécier cet artiste islandais dont les chansons nous paraissaient un peu légères et trop proches de Bon Iver dans le club de la Coopé, et en arrivant on s'aperçoit qu'il a réussi à remplir correctement la grande salle. Ce qui ne va pas l'aider à surmonter sa timidité scénique, ni contribuer à lui donner l'envie d'oser des arrangements aventureux...



Malgré une belle voix ultra sensible (trop ?) évoquant un croisement entre Justin Vernon versant R&B pour hispters sourds (le deuxième album, inécoutable) et Jonsi de Sigur Ros, le dénommé Asgeir propose sur scène un show aseptisé, plat et très formaté, clairement bâti pour marcher auprès des fans de musiques sans aspérités. Comme il ne se passe rien sur les planches - le mec reste tétanisé derrière son micro, ses claviers et sa guitare, qu'il fixe sans fin -, que le groupe est immobile et sans charisme (à part le batteur) et que les morceaux se ressemblent tous, difficile de trouver son bonheur. Avec ce traitement FM fait pour contenter tout le monde partout sur Terre, la set list du concert se transforme en soupe folk R&B électro pop particulièrement indigeste.



On ne s'attendait pas particulièrement à atteindre le Nirvana, mais s'emmerder à ce point là, on ne pensait pas ça possible... Et bien si : on touche même du doigt le summum du vide pendant une version affligeante d'un des des tubes du fameux groupe de grunge emmené par feu Kurt Cobain, Heart-Shaped Box : une violente envie de nous tailler les veines nous traverse l'esprit, pour en finir le plus vite possible ! L'étincelle magique n'arrivera pas sur la fin du show du jeune islandais, tout aussi creuse et lisse. Bref, Asgeir en live, ça ressemble à une répétition d'un groupe d'ados débutants ou à un show case ultra light pour des cadres bossant dans la banque/assurance. Si vous avez envie d'en finir, évitez absolument ce type de " spectacle " ! Sinon, adieu...








Photos live Yann Cabello www.profocus63.com

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) en concert

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 03/03/2020
Dans le cadre des festivités pour le 20ème anniversaire de La Coopé (dont le "point d'orgue" était la venue des dramatiques Indochine quatre jours plus tard, il est bon de... La suite

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) en concert

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) par Didlou
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 07/03/2020
Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de la Coopérative de Mai, vingt ans ça se fête et la salle clermontoise sait le faire avec plein de concerts à l'affiche (IAM, Mustang, Iggy Pop,... La suite

Pomme (Les Failles Tour) en concert

Pomme (Les Failles Tour) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 20/02/2020
Grande Coopé quasi complète pour la pétillante et mélancolique Pomme, venue présenter de manière touchante, drôle et assurée son très beau deuxième album d'obédience chanson folk,... La suite

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) en concert

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2020
Animée chaque année par les efforts de moult cadors rock 'n roll blues, la caravane du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator passe une nouvelle fois par La Coopé en ce... La suite