Accueil Chronique de concert Dead Valdez + Citizen Go ! ! + Mad Sin
Samedi 4 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Dead Valdez + Citizen Go ! ! + Mad Sin

Dead Valdez + Citizen Go ! ! + Mad Sin en concert

Le Korigan - Luynes 12 décembre 2008

Critique écrite le par

D'abord, saluons l'asso Southern Pork Union, ils nous pondent de temps à autres une date remarquable, qu'il s'agisse d'un 25 ta Life cet été, comme de Mad Sin, donc, ce soir. Pour ne rien ôter au truc, tarif sur place de 13€ ( !), de 11€ sur réservation ( ! !), et de 7€ pour les étudiants ( ! ! !). Grande classe.

Je ne sais pas trop comment aborder ce concert... Disons qu'il y a eu une odeur. Un parfum pas terrible, d'ailleurs les effluves remontent jusqu'à l'extérieur, quand on débarque Zhou et moi, bien emmitouflé dans mon keffieh.

A l'intérieur, l'air est difficilement respirable, malgré le spectacle de voir deux nanas sexys et leurs compères non moins charismatiques gueuler dans Dead Valdez. Zut, c'est le dernier morceau, on a juste le temps d'entendre des accords de synthé, de rock'n'roll bien trash, des hurlements de filles, le tout mélangé dans un ensemble bien audible... Damn, j'irai les voir avec plaisir par la suite !

On va boire des verres avec les amis, on se regroupe l'air de rien, et on assiste ensuite au non-événement du set des Citizen Go ! !, groupe d'une réelle fraîcheur, les chœurs envoient du lourd, la musique est variée, on sort du carcan Street-Punk basique. Même si tous les morceaux ne se valent pas, la franchise et la puissance du quatuor sont une invitation à des pogos d'anthologie. Mais toujours ce relent de moisissure, et dix pauvres pelés qui applaudissent lorsque les accords retombent. Les tondus, eux, ne mouftent pas.

Dernière partie, Mad Sin et leur Psychobilly qui déménage, qui groove, qui donne la bonne humeur ! Sauf que là bonne humeur il n'y aura pas. On peut pas croiser les bras, gonfler le torse, faire le fier ET applaudir, gueuler que ça déménage, chanter, bref, être un bon public, en réponse à un bon groupe... Un pogo écœurant, où l'on voit les p'tits jeunes, tondus, qui veulent faire leurs preuves, encouragés par les odoriférants. Putain, qu'est-ce que c'était mieux au Poste à Galène... Le groupe n'y est pour rien, lui a comme d'habitude tout donné (c'était quand même la quatrième fois que j'les voyais...), qu'il s'agisse du gratteux hyper remuant, du contrebassiste déchaîné, avec sa coupe tremplin rouge vif, ou du chanteur au majeur dressé en permanence, qui remue tellement qu'on en oublierait presque facilement ses 150kg... C'est du pur Rock'n'Roll, c'est d'la musique faite pour réveiller les morts, et la meilleure chose à en dire, c'est qu'elle n'a pas été affectée par l'odeur de peste brune.

Putain, mais pourquoi ? Pourquoi tous ces parasites, qui s'prétendent nazis parce que dans leurs bribes de souvenirs scolaires ils se sont rappelés que les nazis tuaient les étrangers viennent écouter du Psycho ? Ils peuvent pas rester dans les caves où ils se terrent écouter leur rac de merde ? Ces lavettes, qui n'agissent que dans l'ombre et en nombre, pourquoi remontent-ils à la surface ? Restez dans vos trous à rats, continuer à agir en bons aryens, à pratiquer l'onanisme puisque vous comptez une fille pour cinquante mâles. Et laissez-nous vibrer sur la musique.

Parce que putain, à quoi ça sert de venir à un concert et à payer une entrée, si c'est juste pour poser ?

Dernière remarque, pour "ceux d'en face" : vous, là, les Reds, S.H.A.R.P., R.A.S.H., toujours à dire que vous leur courrez derrière sans relâche : où étiez-vous, hier soir, alors que vous saviez pertinemment qu'ils y seraient ? Je vous connais, je sais que vous êtes en nombre, je viens à vos concerts. La vérité c'est que vous ne leur courrez pas derrière, sauf s'ils sont en nombre inférieur.

Moi j'y étais, et j'aurais pu me faire péter la tronche, j'aurais pas reculé. J'ai pas envie de reculer, face à ça.

> Réponse le 15 décembre 2008, par Lama P (& Co)

Honorable étranger, Vand làng, bonjour, je représenter la Délégation voyage en Europe de sa Sainteté le Dalaï-Lama. Après notre rencontre quelques jours avant, avec votre petit Président énervé (et il transpire beaucoup), et Dalaï-Lama reparti, nous de passage en France, être venus pour une retraite à la pagode de Marseille, 14ième, avec frères bouddhistes Provence. Comme nous pas vouloir nous faire trop remarquer et souffrant du froid de votre pays, dans nos robes moine orange, nous être allé faire des courses d'habits honorables français. Nous avoir croisé un monsieur chauve avec bretelles, et Svastika lévogyre tatouée sur bras (symbole soleil et vie pour Bouddhistes, très positif pour Karma !) qui nous a dit "Ach ja, pour les crânes rasés, je connais un magasin spécial d'habits...  La suite | Réagir

> Réponse le 18 décembre 2008, par Romuald

juste histoire de faire passer toutes les infos, 13 points de suture sur la gueule pour un des amis avec qui j'y étais, 1 côte pétée et un nez pour 2 autres et sinon des beignes à droite et à gauche pour un peu tout les gens pas rasés. donc mad sin à mon grand regret je les ai pas vu (on était aux urgences). juste pour signaler un dernier truc, avant qu'on se fasse éclater par les skins , les videurs (3 rasés) nous montraient du doigt en parlant avec les tondus. et finalement pendant que 2 fachos prenaient le pote (recousu depuis) à coups de pieds, c'était un des videurs qui le tenait ! merci le korigan, merci ses videurs ..  Réagir

> Réponse le 21 décembre 2008, par Daniel.P

Les nazillons, vous faites les fiers à bras en venant en nombre avec vos potes mononeuronés, venus pour le rac du lendemain, sachant pertinemment qu'il n'y aurait que 4 ou 5 punks, même pas antifas à marraver, mais on vous voit jamais aux concerts antifas, putes que vous êtes. A part attendre un petit keupon égaré à la plaine et lui defoncer la gueule à 4 contre 1 et vous barrer Dés que vous appercevez deux mecs prêts à en découdre, pauvres mecs, vous êtes pathétiques...  Réagir

> Réponse le 22 décembre 2008, par Vand

En réponse à Sonny : Ouaip', crois-moi, les ennuis je les ai vus arriver, et j'ai pas bougé d'un iota. J'me mettrai jamais au tapin face à la vermine, quand bien même ça m'rajoutera des cicatrices. "Et quand a tes camarades les Reds, S.H.A.R.P., R.A.S.H.,etc ils ne sont présents que lors des manif de lycéens ou de fonctionnaires et leur couardise est leur principale caracteristique...." Sans vouloir t'apprendre un principe aussi ancien que la lecture : à quel moment j'dis qu'ils sont mes potes ? Rassure-toi, reds ou boneheads, tous les mêmes, j'préfère vaguement les reds parce qu'eux au moins, sont -au pied de la lettre- pas racistes. Je précise, parce qu'au fond, ils sont aussi intolérants que les têtes d'os. Mais effectivement, ils iront jamais chercher toi et tes petits copains...  La suite | Réagir

> Réponse le 06 janvier 2009, par maxou

J'ai des potes antifa qui sont aller voire Madsin, ils sont partis au millieu et se sont fait courser par les nazillons. Mais qui sont-ils ces connards pour attaquer des jeunes de 15 à 17 ans ? Ils y étaient pour écouter de la musique tous ensemble, pas pour se faire péter la gueule. Moi j'étais aller voire le concert d'Oi Polloi, en fait mon groupe préféré c'est Hors Controle, avec la "skinhead attitude" ils ont foutu une ambiance super, on étaient tous à sauter et à beugler (et accessoirement à se bourrer). Ca c'est de la zic !  Réagir


Mad Sin : les dernières chroniques concerts

Mad Sin par Zhou
Le Poste à Galène, Marseille, le 30/10/2005
Live report initialement posté sur Massilia's Burning : https://massilia.burning.free.fr/ Les concerts de psychobilly sur Marseille ne sont pas forcement monnaie courante, aussi quand un groupe passe il n'est pas trop question de le rater. Surtout quand il s'agit des teutons de Mad Sin, une des références du genre. C'est donc dans un Poste à... La suite

Le Korigan - Luynes : les dernières chroniques concerts

Sticky Boys + Heavy Duty + Flayed + Private Hell en concert

Sticky Boys + Heavy Duty + Flayed + Private Hell par Gandalf
Le Korigan à Luynes, le 23/11/2014
Un an après leur présence au Marcel Festival, premier du nom, c'est dans la petite salle du Korigan que les amis des Sticky Boys reviennent dans le sud. Pour une date très... La suite

The Spitters + Grand Balcony Twang Machine + Hifiklub en concert

The Spitters + Grand Balcony Twang Machine + Hifiklub par zOrg
Korigan - Luynes, le 10/05/2014
C'est suite à un clic gauche accidentel sur une page web, que j'apprends que HIFIKLUB joue ce soir au Korigan. Ouah super ! Découvert lors de l'édition 2013 du festival THIS IS NOT... La suite

Skyclad en concert

Skyclad par Gandalf
Le Korigan - Luynes, le 28/10/2010
Il y a des dates qui marquent la vie d'un metalleux, on sait pas vraiment pourquoi, car ce n'etait pas les meilleures ou les plus exceptionnelles, mais on s'en souvient et on en... La suite

The Dillinger Escape Plan + The Ocean + Cancer bats en concert

The Dillinger Escape Plan + The Ocean + Cancer bats par Vivi
Le Korigan - Luynes, le 17/10/2010
C'est l'histoire d'un concert qui n'aurait jamais eu lieu sans la volonté de passionnés de ne pas en nous priver. Le nombre de places en préventes n'ayant pas atteint un certain... La suite