Accueil Chronique de concert Electric Indigo + Tina Lestate + Mlle Celine
Lundi 23 novembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Electric Indigo + Tina Lestate + Mlle Celine

Trolleybus - Whiskybar - Marseille 30 Décembre 2005

Critique écrite le par

Le collectif 2 MANY GIRLS proposait une soirée au Trolleybus en cette veille de réveillon, répondant au nom irrévérencieux de "l'Anti-Réveillon!". Au programme, Electric Indigo, véritable icône de la scène techno internationale (voir interview), Tina Lestate et Mlle Celine, deux filles très appréciées à Marseille et ailleurs, également habituées aux soirées 2 MANY GIRLS.



Le bal ouvrit vers minuit dans une ambiance timide et timorée, mais il est vrai que le public noctambule marseillais sort assez tard, a fortiori en périodes de vacances. Dans un esprit très festif, Mlle Celine commença cette session à coup de deep-house, funky-disco-latino groove mais aussi acid et electro-house. Un esprit à la fois baléarique, new-yorkais et gay, fidèle à la créatrice de TOUCHOFSOUL, mélangeant nouvautés et galettes "old-school" comme X PRESS 2 et ARMAND VAN HELDEN "The Funk Phenomena".



Le public, un peu plus nombreux et désormais chauffé par la house ensoleillée de Mlle Celine, assistait à la "passation de pouvoir". En effet, ce fut le moment idéal pour Tina Lestate d'enchainer avec un DJ set hautement électrique et percussif.



Dans un registre entre electroclash, techno-rock et neo-pop, la DJ et productrice marsellaise représentant les labels THRUST et CONVEX, jouait une musique sans concession. Kicks ronds et lourds hérités de la période techno, mélodies synthétiques et analogiques toute en saturation, structures chantées façon couplet-refrain et attaques rythmiques de guitares! L'essence même de l'electro-techno incarnée par les productions de SCRATCH MASSIVE, PEACHES remixant le Technologic de DAFT PUNK, ALTER EGO, et DAVID CARRETTA, le complice de TINA LESTATE ET ELECTRIC INDIGO...



C'est aux alentours de 3h du matin qu'entra en scène Electric Indigo, avec toujours autant de grâce et de beauté. L'autichienne, berlinoise d'adoption, ravissait le public à sa cause et nous délivra un DJ set racé, pointu et bien-sur sans aucune fausse note.



Sa vision de la musique électronique est tout simplement intemporelle et sa conception du mix est irrémédiablement tournée vers le dancefloor, mais sans jamais tomber dans la facilité. Entre finesse et subtilité, c'est un véritable appel aux sens!



Cependant le spectre de la techno germanique et de la métropole berlinoise qu'elle représente depuis 1991 n'est jamais très loin. Minimalisme à base de bleeps et de craquements, electro suave sur fond de synthés bass analogiques, digressions néo-pop et techno froide et martiale sont autant de couleurs qui composent la palette de l'artiste.
Electric Indigo bluffe tout le monde, allant jusqu'à jouer de l'electronica ultra-pointue signée APHEX TWIN, là où elle aurait peut-être perdu en efficacité "dansante" sur le public, suivant ses dires...



Toujours est-il, une prestation d'Electric Indigo est toujours un pur moment de plaisir. Le mot de la fin revenait à NIKO IVANES, le DJ résident émérite du Whiskybar...



https://www.indigo-inc.at
https://tinalestate.free.fr
https://touchofsoul.free.fr (merci de les mettre en lien!)

Photos: Ludi Vice & Coming Up

 Critique écrite le 05 janvier 2006 par AK


Electric Indigo : les dernières chroniques concerts

Electric Indigo (Interview) par AK
Marseille, le 30/12/2005
Peux-tu faire une courte présentation pour les lecteurs de Live In Marseille? Je suis originaire de Vienne en Autriche. J'ai commencé à mixer avec des platines vinyles en 89. A l'époque, je mixais funk, hip-hop, et soul dans des petits bars. En 91, j'ai commencé à jouer de la techno allemande, j'ai également commencé à travailer pour le magasin... La suite

Tina Lestate : les dernières chroniques concerts

SYLVIE MARKS / FERNANDO DAXTA par AK
Underground Melody - Marseille 1er, le 01/10/2005
Aprés quelques semaines de fermeture, beaucoup trop longues pour les noctambules électrophiles, le Mélody n'sous-sol vient de déménager et de réouvrir ses portes sur le cours Jean Ballard, à deux pas du Quai Rive Neuve sur le Vieux Port. C'est dans les murs de l'ex-Scalla et dans une ambiance folle et électrique (fidèle au Mélody) que ce sont fait... La suite

Trolleybus - Whiskybar - Marseille : les dernières chroniques concerts

Mick Wigfall & The Toxics + Doctor Savage + Carlos & The Bandidos en concert

Mick Wigfall & The Toxics + Doctor Savage + Carlos & The Bandidos par MAX K
Trolleybus - Marseille, le 31/03/2012
La soirée a débuté avec Doctor savage. Tout droit sorti d'un film de Tarantino, il a enchainé seul au piano pendant un peu plus d'une demi heure des morceaux de rhythm & blues très... La suite

Devil Crockett + Mick Wigfall & the Toxics + The Meteors en concert

Devil Crockett + Mick Wigfall & the Toxics + The Meteors par Philippe
Le Trolley-Bus, Marseille, le 17/09/2011
Bien belle soirée au Trolleybus, qui accueillait les mythiques The Meteors (enfin mythiques, pour une frange infime et très pointue de la population, dont je ne fais pas... La suite

Chavana Fest : No Use For A Name + Only Crime + Menpenti + Straighten Things Out en concert

Chavana Fest : No Use For A Name + Only Crime + Menpenti + Straighten Things Out par Vand
Trolleybus - Marseille, le 08/02/2009
À fond dans la réfection de mon appart', je voyais d'un bon oeil ce concert du dimanche soir, histoire de faire une petite pause méritoire. Les légendaires No Use For A Name (dont... La suite

<i>Chavana Fest</i> : Lazybones +  The Real Mc Kenzies + First Part + Burning Heads en concert

Chavana Fest : Lazybones + The Real Mc Kenzies + First Part + Burning Heads par Mystic Punk Pinguin
Trolleybus - Marseille, le 29/01/2009
Deux jours de festival pour les activistes de Chavana, asso qui programment des concerts punk rock de qualité depuis quelques années. Deux soirs, 4 à 5 groupes par concerts, c'est... La suite