Accueil Chronique de concert Enrique Bunbury
Mardi 18 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Enrique Bunbury

Palau Olimpic Vall d'Hebron, Barcelone 2 octobre 2003

Critique écrite le par

Celui qui a été le chanteur des Héroes del Silencio (à vos archives !) clôturait ce soir une tournée qui a commencé début 2002, en plusieurs étapes, et qui l'a amené dans presque tous les pays d'Amérique Latine, les USA, avec une tournée des House of Blues, etc... Bref, près de 100 concerts en 2 ans. Pour info, il était dans la même catégorie que Manu Chao lors des derniers Latin Grammy Awards, pour meilleur artiste alternatif ; mais revenons au concert !!
Le Palais Olympique était bondé, 4000 personnes s'étaient donné rendez-vous pour acclamer cette bête de scène de Bunbury. Probablement le meilleur direct que j'ai jamais vu, sans exagérer ! Un jeu de lumières parfait, un son parfait, un type énorme, qui se la donne, avec un genre bien à lui, boa en plumes autour du pied de micro, ongles vernis en noir... 2h30 de concert sans temps morts, plusieurs rappels, les deux derniers albums studios largement visités (Flamingos et Pequeño), plus quelques versions de Héroes del Silencio qui finirent de rendre fou le public. Une musique aussi riche qu'accessible, avec des arrangements recherchés, mais néanmoins tout semble simple, un miracle : rock, chanson intimiste, valse, reprise de trucs mexicains, discours bien engagé... Non, vraiment, une bête, ce Bunbury ! Hallucinant qu'un mec sous contrat avec EMI ne voie pas ses disques distribués en France ! Pourquoi être obligé de se farcir les merdes actuelles, quand on voit ce miracle de musique à coté, mm ??
Enfin, l'artiste était au diapason avec ses musiciens, le public était présent à 100% ; bref, je sais pas si je rends bien compte, mais... C'était génial !!!!

 Critique écrite le 12 octobre 2003 par Nikko