Accueil Chronique de concert Jane's Addiction
Vendredi 10 juillet 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Jane's Addiction

Elysée Montmartre, Paris 25 octobre 2003

Critique écrite le par

En prenant le train à Marseille, pour la gare de Lyon, Paris, je suis tout excité....
Jane's Addiction...
Comment expliquer l'attrait pour se groupe cultissime, qui a révolutionné le Rock avec deux albums de folie à la fin des années 80 ?
Pour moi c'est le groupe ultime, Perry Farrell au chant, Mister Lollapalloza Tour, ancien chanteur de Porno for Pyros qu'il avait crée aprés Jane's, Dave Navarro, guitariste de ouf, passé par les Red Hot pour l'album One Hot Minute, Stephen Perkins batteur au coeur gros comme ça et à la créte de punk !!!
Et bien je n'en reviens toujours pas je vais les voir dans quelques heures, en effet à la suite de leur reformation et de la création d'un nouvel album "Strays" sortis l'été dernier (leur troisiéme, sortis 13 ans aprés le second !!), les voilà en Europe pour une tournée....
Arrivé 19h05 à l'Elysée Montmartre, trés belle salle parisienne que je ne connaissais pas avant, au niveau de la taille c'est 1500 personnes et c'est Sold Out ce soir, la salle a une âme particuliére les décors dedans laissent presque imaginer que nous sommes dans un vieux théatre, squatt où va se dérouler un concert...
(pour les Marseillais, imaginés que c'est le moulin, mais en plus vieux et plus jolie...)
Un groupe Punk rock Californien monte sur scène c'est les Star banned planger ou quelque chose comme ça, ça me fait pas mal penser à Green Day en plus pop rock, il joueront une petite demi-heure histoire de nous faire patienter...
En effet l'on sent monter l'excitation, peu de personnes présentes peutvent se vanter de les avoirs déjà vus (à part quelques américains présent en vacances) mais Jane's Addiction, est, véritablement adulé par ce public Rock, qui comme moi, attend de les voir monter sur scène, avec un mélange d'excitation et d'appréhension.
Et puis ils arrivent... et l'on entend montés un "Up the beach" morceau psychédélique qui laisse la part belle au solo de Navarro.
La magie opère, et voilà le cirque Jane's Addiction, Perry Farrell arrive, jouant à fond la carte sex, et l'ambiguité sexuelle...
La musique de Jane's Addiction, c'est quelque chose de palpable, c'est orgasmique, ça s'écoute, se regarde et se sent...
La surprise ce soir c'est qu'il n'ont pas l'air d'être là pour la promotion de leur nouvel album, dont il joueront trés peu de morceau, mais c'est tout le "vieux" répertoire qui sera jouer de "Had a dad", "Océan Size", un "Ain't no right" de folie (putain comme ce groupe envoi !!!), "Been caught stealing", "Stop!", un "Three days" d'anthologie (pour moi ce morceau fait partie des 10 meilleurs morceaux rock du monde), les frissons, le sourire jusqu'aux oreilles, des larmes de bonheur et de la transe....
Et puis un Perry Farrell merveilleux, qui essaye de parler à la salle malgré le peut de connaissance de l'argot Californien de l'assistance, qui se touche, se contorsionne, vient tendrement enlasser ou le bassiste ou Dave, vient chanter dans le publics portés à bout de bras lors d'une séance de Slam plus érotique que physique, demande aux publics de lui traduire en francais "fuckers" puis à la suite dansera tout excités en chantant "enculés, enculés, enculés,..." dans un français aproximatif, il aprendra ensuite à dire le mot "friends", c'est là toute l'ambiguité du personnage, qui par exemple nous regarde les sourcils froncés pour nous dire "I wanna go to my hotel to make love !!!" aprés une heure de concert, le publics de répondre "No !!!" et lui de surenchérir en "Yes !!!!", puis mutin, il viendra perturber une intro de Dave Navarro, en lui caressant et lui chatouillant le ventre tout en étant allonger sur lui par derrière.
Ils reviendront, trois fois en tout, pour une heure et demie de set qui paraitront longue et courte a la fois, car l'on a jamais assez de Jane's Addiction. Les "Jane says" et "Moutain song" jouées en retour contribue à l'impression décalée, hors temps de ce concert, pendant un petit moment nous étions tous en Californie, avec de l'herbe mexicaine, notre petite amie, à regarder le Pacifique étendre sa poésie à nos pieds, et les nuages jouer tendrement avec le vent.
J'ai vu Jane's Addiction...
Je veux les revoir....

 Critique écrite le 29 octobre 2003 par Goaddictions


Jane's Addiction : les dernières chroniques concerts

Perry Farrells Kind Heaven Orchestra, The Strokes, Ben Harper, Cosmopaark, Jain, IAM, Roméo Elvis, Orelsan, Nekfeu, Twenty One Pilots, Migos... (Lollapalooza Paris 2019) en concert

Perry Farrells Kind Heaven Orchestra, The Strokes, Ben Harper, Cosmopaark, Jain, IAM, Roméo Elvis, Orelsan, Nekfeu, Twenty One Pilots, Migos... (Lollapalooza Paris 2019) par Samuel C
Hippodrome de Longchamp - Paris, le 21/07/2019
Les couronnes de fleurs sont parfaitement ajustées sur les têtes et le maquillage délicatement posé sur des visages heureux, les sourires sont éclatants et les t-shirts très... La suite

Jane's Addiction par A. Valentine
Elysée Montmartre, Paris, le 25/10/2003
Que dire de ce concert à part qu'il est inoubliable, que le groupe se donne à fond. La première partie (star spangles) était une bonne découverte mais le plus important c'est jane's ! Un groupe manifique qu'il faut voir et revoir et rerevoir. Décrire tout le concert serait trop long tellement il s'est passé de choses. Perry grandiose Navarro,... La suite

Jane's Addiction par upaddictions
Elysée Montmartre, Paris, le 25/10/2003
Sans aller jusqu'à dire que Jane's Addiction a révolutionné le rock comme notre ami goaddictions semble le penser, ce concert était très attendu. L'Elysée Montmartre pouvait donc se prêter à ce rendez-vous. L'acoustique était acceptable. Pas la meilleur salle de Paris, mais un lieu incontournable ... S'il en était encore une fois, hurlons le... La suite

Elysée Montmartre, Paris : les dernières chroniques concerts

Les Wampas en concert

Les Wampas par lol
Elysée Montmartre, Paris, le 01/02/2020
C'est la première fois depuis la réouverture de l'Elysée Montmartre, que Les Wampas revenaient dans cette salle qui les a souvent accueillis depuis leurs débuts en 1983. Et oui,... La suite

Les Wampas en concert

Les Wampas par Philippe
Elysée Montmartre, Paris, le 01/02/2020
"Rimini" est la preuve que les Wampas savent écrire une belle chanson ! Et plus surprenant encore, que Didier Wampas peut chanter juste, et au moins aussi bien que, disons,... La suite

Tiken Jah Fakoly + Mo'Kalamity en concert

Tiken Jah Fakoly + Mo'Kalamity par Lebonair
Elysée Montmartre - Paris , le 15/11/2019
Pour son retour à Paris, Tiken Jah Fakoly a déposé ses valises à L'Elysée Montmartre pour deux concerts les jeudi 14 et vendredi 15 novembre. Cela faisait 15 ans que l'immense... La suite

Tiken Jah Fakoly en concert

Tiken Jah Fakoly par lol
Elysée Montmartre, Paris, le 14/11/2019
Après Alpha Blondy, Tiken Jah Fakoly est le deuxième évangéliste du reggae africain, qui est plus rythmé, plus dansant, plus joyeux que le reggae roots jamaïcain. Il ressemble... La suite