Accueil Chronique de concert Jasmine, Christian Olivier, De Kift
Mardi 20 avril 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Jasmine, Christian Olivier, De Kift

Théâtre des Bouffes du Nord - Paris 28 février 2005

Critique écrite le par

Bref compte-rendu du concert de De Kift au Théâtre des Bouffes du Nord



C'est le plus bel acte de générosité dont je puisse être capable en ce moment. Je ne peux pas vous faire l'amour, aussi belle ou moche que vous soyez...par internet ce n'est guère possible, et je ne suis de toute façon pas encore équipé d'une webcam. Non ce que je peux faire, c'est vous conseiller d'aller voir De Kift en concert. Cette semaine, ils jouent à Rennes, Evreux et Tourcoing. Hier, lundi 28, il jouait à Paris à l'invitation du label Mon Slip (des Têtes Raides) qui a eu la très bonne idée de sortir le premier disque français de De Kift.



De Kift (approximativement la jalousie) est un groupe hollandais qui a sorti son premier disque en 1989. A l'origine il s'agissait de quatre gars qui se la jouait punk rock, puis il y eut le départ d'un chanteur, la composition d'une bande-son pour un film -où Ferry, l'actuel chanteur, incarnait un détective improbable- et de quatre ils devinrent huit musiciens avec des cuivres, des claviers, de l'accordéon et...toujours l'énergie du punk. Aujourd'hui le groupe propose un spectacle à la croisée du cabaret, de la fanfare et du théâtre. Les chansons ont souvent pour thème des gars perdus qui ont le ventre qui gargouille et dont la vie est partie en quenouille. Ferry emprunte ses textes aux livres de la bibliothèque de son village. Il y a du Borchert, Rabelais, O'Connor, Byron mais tout ça mélangé, réarrangé et mis en scène avec beaucoup d'humour et de joie. Il est vraiment très difficile de ne pas sourire de bonheur devant ces types. D'habitude, ils chantent en néerlandais, mais comme ils sont en France pour quelques jours, ils ont fait l'effort de retraduire en français quelques unes de leurs chansons. Ils improvisent aussi quelques scénettes à destination des spectateurs.



Hier, c'était la quatrième fois que je les voyais et ce fut le même émerveillement que la première fois. Courez-y ! Je pense retourner les voir à Evreux ou Tourcoing. A ce moment, je vous donnerai un compte-rendu détaillé du spectacle. Mais si vous n'habitez pas loin de leur itinéraire de passage. N'attendez pas et n'hésitez pas à sacrifier une partie de scrabble ou une soirée télé. Je crois que vous me remercierez.



J'allais oublier, tout à mon émotion kiftienne. Ce lundi, il y avait Jasmine. Elle joue de l'accordéon, elle chante, c'est beau et charmant quand elle fait des bulles ou fait un petit peu la folle. Christian Olivier a lu un texte de Samuel Beckett, une lampe frontale sur la tête et un projecteur dans la tronche. Bon... je me couche.

 Critique écrite le 01 mars 2005 par Bertrand Lasseguette


De Kift : les dernières chroniques concerts

John Cale + Klaxons + Twisted Charm + Cocoon + Vale Poher + Frustration + De Kift + 17 Hippies (Les Volcaniques de Mars 2007) en concert

John Cale + Klaxons + Twisted Charm + Cocoon + Vale Poher + Frustration + De Kift + 17 Hippies (Les Volcaniques de Mars 2007) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Fd, Espace Couriat, Riom, le 18/03/2007
Retour sur les Volcaniques de Mars 2007, qui avaient lieu du 10 au 18 mars à Clermont-Ferrand et dans ses alentours... Avec de bons moments (Klaxons, Cocoon, Vale Poher, De... La suite

De Kift, Pusse, Christian Olivier, Jasmine par Bertrand Lasseguette
Grand Mix, Tourcoing, le 05/03/2005
Je mangeais gratis de la biche avec les musiciens de De Kift (la jalousie en flamand), alors j'ai raté Jasmine qui ouvrait la soirée au Grand Mix. Jasmine joue de l'accordéon et chante, seule, un album devrait paraître incessamment. La première chose que je vus, donc, au sortir de la table, fut Christian Olivier, le chanteur des Têtes... La suite

Têtes Raides + De Kift (Printemps de Bourges 2004) par Pierre Andrieu
Le Phénix, Bourges, le 25/04/2004
"Il neige sur le lac majeur..." , cette vielle scie signé Mort Shuman n'a pas été entonnée par le groupe hollandais De Kift, rassurez-vous... Pourtant, l'espace d'un instant, on a eu un peu peur en voyant débouler sur les planches un sosie hystérique de l'auteur de chansons pour Elvis Presley. Assister au retour de Mort parmi les vivants, cela... La suite

Théâtre des Bouffes du Nord - Paris : les dernières chroniques concerts

Les Têtes Raides : Corps de mots en concert

Les Têtes Raides : Corps de mots par Julyzz
Théâtre des Bouffes du Nord - Paris, le 05/12/2012
Depuis décembre je dois écrire, depuis que j'ai vu ce superbe spectacle dans l'antre magnifique du Théâtre des Bouffes du Nord. J'ai laissé traîner et je ne peux vous laisser... La suite

Têtes Raides par Tiboux le Hiboux
Théâtre des Bouffes du Nord, Paris, le 20/09/2003
Les Têtes Raides, c'est pour moi le summum ! J'avais été les voir l'année dernière, et j'étais littéralement tombé sous le charme de leur spectacle, tant sur l'ambianace visuelle que sonore !! J'arrive samedi devant le théâtre, il y avait boucoux de monde.. On rentre et je me retrouve au premier étage du théâtre juste face à la scène ds l'axe...... La suite

Têtes Raides par François Guibert
Bouffes du Nord à Paris (75), le 18/09/2003
Allez voir le spectacle des têtes raides aux bouffes du nord (même si c'est complet officiellement), vous ne serez pas déçus. A aucun moment, ils ne tombent dans la démagogie (chose dans laquelle ils ne sont jamais tombés d'ailleurs), ils prennent un max' de "risques" (entre guillemets) car ils ne jouent aucune de leurs chansons les plus connues... La suite

Têtes Raides par Diegogo
Théâtre des bouffes du Nord, Paris, le 17/09/2003
Deuxième date aux Bouffes du Nord, et vraie réussite. En résumé, je dirai que c'était deux heures de bonheur !!! La suite