Accueil Chronique de concert (mon) Marsatac 2013, 2/2 : JC Satàn, Andromakers, Nasser, Stubborn Heart, Bonobo, Sexy Sushi, Breton, Squarepusher, Zombie Zombie, Kavinsky
Samedi 5 décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

(mon) Marsatac 2013, 2/2 : JC Satàn, Andromakers, Nasser, Stubborn Heart, Bonobo, Sexy Sushi, Breton, Squarepusher, Zombie Zombie, Kavinsky

Le Dock des Suds, Marseille 28 septembre 2013

Critique écrite le 02 octobre 2013 par Philippe

Attention réponse TRES technique sur les gobelets en plastique (le chroniqueur a aussi un métier...) ! Amateurs de musique pensez-moins-dansez-plus s'abstenir, citoyenNEs & Pirlouiiiit, bienvenuEs, vous allez apprendre des choses ici, enfin j'espère !
;-)

... En se basant sur le seul critère du Bilan Carbone (= émission de gaz à effet de serre, on pourrait dire aussi "impact sur le climat"), l'asso Orane a pu établir en 2011 que pour leur festival Marsatac, les gobelets c'était peanuts comme impact. En plus d'une logistique "complexe" (en tout cas une logistique en plus) à mettre en place (stockage, lavage, consigne à gérer, etc).

En fait leur impact carbone à eux se joue en grande majorité sur les transports (d'où toutes les stratégies développées pour éviter qu'on y vienne en voiture : navettes rtm, tram nocturne, partenariats TER, covoiturage, garage vélo et patin coufin !)

Par contre : l'asso Mountain Riders a mené en 2011 une étude multicritère très intéressante sur 4 types de gobelets (jetable, compostable "PLA", réutilisable, & carton), et avec 4 critères combinés (énergie, effet de serre, ecotoxicité aquatique, consommation d'eau), dont on trouve la conclusion ici (2 pages) :
https://mountainriders.free.fr/EcoEvent/etude_gobelets/ComparaisonGobelets_ACV_Mountain%20Riders_synthèse.pdf



En une phrase : le gobelet lavable (= le consigné/réutilisable) est meilleur sur tous les critères que le jetable et le compostable ... MAIS SEULEMENT à partir de 7 réutilisations, et il bat également le gobelet en carton MAIS SEULEMENT à partir de 14 réutilisations.

Donc, le gobelet consigné "c'est comme pour les couches lavables" : si on le fait, il faut le faire bien pour que l'impact global (et pas que "déchet" donc) soit positif : il est essentiel de se démerder pour qu'il ait au moins 7 utilisations, sinon c'est pire que certaines autres solutions comme le carton qui se défend pas mal du tout !

Ces 7 utilisations s'entendent ainsi : soit emporté par les gens et réutilisé chez eux (tous mes amis ont déjà bu dans mes beaux gobelets des Eurocks ! ;-)), soit remis dans le circuit sur le site, le même jour, le lendemain ou l'année suivante !
A ce titre les Eurockéennes qui émettent chaque année de moins en moins de gobelets "annuels", et remettent en circuit leurs restes des années précédentes, peut être cité en exemple.

Mais encore une fois... c'est une discipline et une logistique. Il est très possible, par exemple, que Marsatac n'ait tout simplement pas la place de stocker 5 ou 10 000 gobelets toute l'année, dans ses petits locaux...

Trois points quand même pour appuyer les gobelets consignés :
- les sacs de caisse représentent peanuts en quantité de "plastique produit par chacun d'entre nous" (moins de 2 % de mémoire) mais pousser les gens à les payer ou les réutiliser depuis quelques années, a correspondu à un engagement citoyen fort (...les gens font un petit geste mais c'est important pour eux et ça en entraîne d'autres !).
De même je pense pour ma part que le gobelet consigné est symboliquement plus fort pour le festivalier, que son impact lui-même. Son importance pédagogique ne me paraît donc pas négligeable. Mais là on parle d'éducation à l'environnement et de civisme : ce n'est pas le coeur de métier d'un festival non plus !

- Si on appliquait tous les critères de l'étude Mountain Riders au festival Marsatac (pm : énergie, effet de serre, ecotoxicité aquatique, consommation d'eau), il est très possible que l'impact des gobelets serait beaucoup plus notable... mais on ne peut scientifiquement pas l'affirmer sans conduire l'étude, qui serait extrêmement complexe à mener...

- et enfin : les gobelets consignés type Ecocup sont en polypropylène PP qui est RECYCLABLE. Même si on ne les réutilise pas "comme il faut", on peut au moins les trier, donc ne pas les envoyer finir à l'incinération à Fos-sur-Mer (comme l'ensemble de nos déchets ménagers, rappelons-le...).

Donc : Pirlouiiiit, tu as raison, il faut continuer à les leur demander ! ;-)

PS : si des malades mentaux veulent lire l'étude entière de 18 pages de MR, qu'ils m'écrivent, je l'ai en pdf !

 Critique écrite le 02 octobre 2013 par Philippe

> Réponse le 03 octobre 2013, par carmencru

perso je les garde souvent les gobelets ça me fait un petit souvenir (moins onéreux qu'un tee shirt) et je les réutilise toute l'année, surtout en pique-nique (donc pas de déchet en plus qui s'envole dans la nature au moindre coup de vent) donc Marsatac mettez vous aux gobelets réutilisables, merci !  Réagir


Le Dock des Suds, Marseille : les dernières chroniques concerts

Alt-J + Holy Two en concert

Alt-J + Holy Two par Sami
Dock des suds, Marseille, le 15/05/2018
Du rock au Dock des suds ? Ça se compte en années en ce qui me concerne, Rodrigo y Gabriela en 2014, hormis quelques souvenirs de festival Marsatac (un peu), fiesta des suds et... La suite

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria par Lsl
Dock des suds Marseille , le 19/10/2017
La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont... La suite

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) en concert

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) par Lumak
Docks des Suds, Marseille, le 07/10/2017
J'arrive sur le dernier morceau de la franco-vénézuélienne La Chica, c'est dommage car j'avais envie de l'écouter, heureusement après quelques hésitations elle fait un rappel en... La suite

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) en concert

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 17/03/2017
En complément de la chronique de cette deuxième soirée du Babel Med par Sami qui a déjà parlé de Rachid Taha, Dj Djel Mars Band, A Filetta, Vocal Sampling, One Foot et... La suite