Accueil Chronique de concert John and Jehn + Christoph Dienz - Fête de la Musique 2009 (Exhibition Road Music Day)
Mardi 19 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

John and Jehn + Christoph Dienz - Fête de la Musique 2009 (Exhibition Road Music Day)

John and Jehn + Christoph Dienz - Fête de la Musique 2009 (Exhibition Road Music Day) en concert

Exhibition Road - London 21 juin 2009

Critique écrite le par


De passage outre Manche pour un mariage à York, me voilà sur le chemin du retour à Londres le dimanche soir ... mm peu de chance que je tombe sur un concert me direz vous ... sauf que ce dimanche c'est le 21 juin ... et que depuis quelques années la France essaie d'exporter sa fameuse fête de la Musique ... Donc outre les quelques concerts payant de ce soir il y a aussi toute une série de concerts gratuits, repartis sur plusieurs scène du côté de Hyde Park ... en gros autour de exhibition road, qui passe le long du Musée d'Histoire Naturelle et non loin de l'Institut français. Le site internet étant incroyablement mal fait nous ne devons notre salut qu'à un tract trouvé près des toilettes du musée sus-cité, sur lequel se trouve tout le programme.


On voit donc tout ce qu'on a raté mais aussi le nom du duo que l'on vient d'écouter avant de se rendre à l'évidence que EbonyBones ne pouvait pas jouer sur une si petite scène. Il s'agissait de Christoph Dienz un autrichien accompagné par un contrebassiste (car j'imagine que le Christoph c'était celui qui jouait de l'espèce de harpe électrique couchée. Ambiance et musique pépère ... électroniquement et répétitivement agréable, devant un parterre de gens attentif plus ou moins allongé dans l'herbe. Le programme nous apprend qu'à l'Institut francais à deux pas de là doivent jouer notamment John and Jehn dont le nom me dit vaguement quelque chose (ça a du être chroniqué par P. Andrieu ça !).


On arrive à comprendre le plan et donc à l'Institut français qui jouxte le lycée français. Beaucoup de monde dedans et dehors ... ça parle bien évidemment français mais aussi anglais. La queue qui rempli le bas de l'escalier qui monte vers le cinéma (cinéma lumière)nous indique que c'est surement là qu'il faut se poster. Après une attente pendant laquelle j'ai vraiment cru qu'on ne passerait on se retrouve donc dans la salle de cinéma. Belle salle, bien confortable même si il fait un peu chaud.


On s'assoie donc et on attend gentiment comme tout le monde que les retardataires soient placés. Je reste en bout de rang car je n'ai pas l'intention de rester assis aussi loin tout le long d'un concert qui s'annonce quand même assez électrique si j'en juge par le matériel sur la scène. Jusqu'à ce que la lumière s'éteigne et qu'entre en scène sans générique John et Jehn.



Lui à la guitare, grand et sec, mâchant nerveusement un chewing-gum tout le long du set, elle au clavier, plus détendue en apparence et plus souriante. Il s'agit donc d'un duo guitare machine qui peut évoluer vers le guitare guitare ou guitare basse (en deuxième partie de set). Musicalement c'est plutôt rock et dansant mais j'ai du mal à rentre dedans ... peut être parce que je suis assis au début, ce qui ne dure pas longtemps profitant du fait que certains se sont levés devant pour danser pour me caler sans complexe au pied de la scène.


En fait pour tout vous dire je me suis assez vite braquer sur leur attitude un peu racoleuse entre les morceaux. Après avoir demandé combien de français il y avait dans la salle et il criera "fuck the french !" avant de se reprendre en disant "non c'est pas vrai on est français", puis ce sera à elle d'introduire une chanson en précisant " this son gis about sodomy" ... sans nous dire ce qu'elle en dit et comme leurs paroles sont incompréhensible on ne sera pas ce qu'ils en disent / pensent (du coup quel intérêt de le préciser en dehors de tenter d'effaroucher le jeune public ?) ... moi ca me fera penser tout le long que le morceau de John and Jehn est bien moins efficace que le Girls and Boys de Blur (qui parle de la même chose sans ambigüité).


Après le fait que Jehn appelle les gens à venir danser devant "pour que ceux qui s'ont derrière n'y voient rien" achèvera de me faire penser que leur côté rebelle / provoc' est une pose marketing plus qu'une réelle attitude. Après ... musicalement même si j'ai trouvé certains morceaux plutôt sympathique, il n'y en a pas un qui est sorti du lot où qui m'ait vraiment donné envie de me remuer (ce que je n'aurais surement pas pu faire vu l'état de mon pied)


Je n'ai pas pu m'empêcher de penser qu'il y avait déjà beaucoup de duo garçon-fille comme celui là sur le marché en ce moment et que eux n'avaient pas le petit truc en plus qui me donnerait envie de rentrer dans leur monde. Bref je tourne en rond pour dire que ce n'était pas mauvais du tout mais que ça ne m'a pas plus emballé que ça ... ce n'est pas grave ... d'autant que ça a beaucoup plu à d'autres (voir cette chronique en anglais du même set).

A la fin le fait de les voir sourire (surtout elle) m'a montré qu'ils s'amusaient quand même et ça faisait plaisir à voir ... du coup je me suis dit que les maladresses du début devaient être dues à un excès de trac ... A la fin après un final bien bruyant comme je les aime, John laissera même sa guitare à un jeune fan qui sera tout content de monter sur scène à faire semblant de jouer et de parler dans le micro absent ... très mignon.


En tout cas je ne sais pas si la "fête de la musique" prendra en Angleterre comme elle a pris en France mais c'était une chouette initiative ! Et pour ceux qui auraient envie de les voir sur scène les occasions ne manqueront pas cet été puisqu'ils sont à l'affichent de pas mal de festivals !

Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus vidéo :


et une petite de Christoph Dienz :


John & Jehn : les dernières chroniques concerts

John and Jehn + Zaza Fournier +The Kooks + Olivia Ruiz + Duffy +Charlie Winston + Franz Ferdinand +The Dodoz    (Musilac 2009) en concert

John and Jehn + Zaza Fournier +The Kooks + Olivia Ruiz + Duffy +Charlie Winston + Franz Ferdinand +The Dodoz (Musilac 2009) par Bastien Estaillard
Esplanade du lac, Aix les Bains , le 12/07/2009
Dernier jour pour le festival Musilac. J'ai raté le premier groupe, raz'rockette. Trois filles Françaises qui chantent apparemment en Anglais. John and Jehn est un... La suite

John & Jehn + Esser + We Have Band (Transmusicales de Rennes 2008) en concert

John & Jehn + Esser + We Have Band (Transmusicales de Rennes 2008) par Pierre Andrieu
Salle de la Cité, Rennes, le 04/12/2008
Belle soirée découvertes à la salle de la Cité dans le cadre des Trans Musicales de Rennes 2008 avec John & Jehn, Esser et We Have Band... Ces trois jeunes groupes ont... La suite

John & Jehn en concert

John & Jehn par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 31/10/2008
Un concert véritablement furieux et enthousiasmant pour le duo français John & Jehn à la Coopérative de mai, à Clermont-Ferrand... Entre Suicide, The Kills, Sonic... La suite

Festival Days Off : Dominique A., Aline, Etienne Daho, Lou Doillon, La Femme, Frànçois & The Atlas Mountains, Lescop, Perez, The Pirouettes, Poni Hoax, Calypso Valois, Yan Wagner...(Soirée Tombés Pour La France)  en concert

Festival Days Off : Dominique A., Aline, Etienne Daho, Lou Doillon, La Femme, Frànçois & The Atlas Mountains, Lescop, Perez, The Pirouettes, Poni Hoax, Calypso Valois, Yan Wagner...(Soirée Tombés Pour La France) par Jeje80
Salle Pleyel, le 08/07/2014
Jamais un concert d'à peine 1h30 ne m'a semblé si long... J'irai même plus loin en disant mon extrême déception pour ne pas dire colère après ce concert. En effet hormis les... La suite