Accueil Chronique de concert Julien Doré
Mardi 4 août 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Julien Doré

l'Astrolabe - Orléans 01 juillet 2008

Critique écrite le par

Concert complet, l'équipe de l'Astrolabe va pouvoir partir 2 mois aux Bahamas avec la recette de la soirée (non je déconne en fait c'est aux Seychelles !).
Bon je vais mette fin au suspens immédiatement, ce concert est une réussite, ce petit garçon a un avenir dans la musique rock Française il l'a prouvé ce soir.

Un public bigarré (ouvre ton dictionnaire), près de nous Pierre Mathieu l'animateur de petite taille du Morning Café (sur M6 of course), un service d'ordre renforcé, quelques midinettes (hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii), mais également des femmes plus mures, des couples, des enfants, des grands-parents, ils sont tous venus applaudir et encourager Julien Doré pour son premier showcase (c'est lui qui emploie ce terme). C'est certain qu'avec ses 600 places l'Astrolabe est bien loin du cirque "Nouvelle Star".

Dés le premier titre la salle est conquise (ben oui tu t'attendais à quoi !). Les musiciens bien propres sur eux (tout le monde a opté pour la chemise) maîtrisent leur sujet à la perfection. Julien comme à la télévision en fait 1000 fois trop, surtout lors de ses commentaires à 2 balles, Dieu merci il se rattrape brillament sur des morceaux comme "Bouche Pute", j'en suis d'ailleurs resté bouche bée (ce Magiclilive toujours le mot approprié), tout bonnement époustouflant, ou bien la reprise de Christophe "Dolce Vida", voir même, mais d'une manière un peu plus convenu, "Les Limites" . Des lumières chaudes, comme la température de la salle. La présence de Morgane IMBEAUD chanteuse du duo COCOON a ajouté de la douceur au set.
Comme les grands Julien revient pour un unique rappel, le set est sans bavure, ce garçon est prêt pour sa tournée d'hiver.

Avant de partir nous traînayons dans la salle, Charlotte récupére une des set list. Après quelques minutes, voir plus si affinité, nous avons le plaisir de revoir Julien Doré (comme quoi nous avons bien fait de rester !). Il parait fatigué et il est surtout beaucoup moins loquace que sur scène. Très gentiment il signe quelques autographes, dont la set list de Charlotte (qui va prendre une valeur monumentale, à nous les Seychelles !). Les musiciens sont avec lui, c'est très décontracté et extrêmement sympathique. Il repart finalement et définitivement un bon quart d'heure plus tard.
La soirée fut sans limite...

Tu veux plus de compte-rendu de ta région, des photos et même des vidéos, alors n'hésite pas file immédiatement sur :
https://magiclilive.over-blog.com/

 Critique écrite le 02 juillet 2008 par Magiclilive

> Réponse le 03 juillet 2008, par Martine

C'était super génial. Merci à toi JULIEN. On t'adore !!!!!!  Réagir

> Réponse le 30 novembre 2008, par Alex

[ Docks Des Suds - marseille - 28 Novemvre 2008] Un pur bonheur, julien dore nous montre une fois de plus qu'il est un artiste complet. Un show à couper le souffle ! Que dire à par que je pense y retourner à Paris ?   Réagir


Julien Doré : les dernières chroniques concerts

Arcade Fire, Temples, Pixies, Julien Doré, Len Sanders, Le fils du facteur, l'Orchestre Tout puissant Marcel Duchamp XXL (Paléo festival 2017) en concert

Arcade Fire, Temples, Pixies, Julien Doré, Len Sanders, Le fils du facteur, l'Orchestre Tout puissant Marcel Duchamp XXL (Paléo festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo festival, Nyon, le 19/07/2017
Len Sanders Pour le deuxième jour du Festival Paléo 2017, je démarre les concerts par Len Sanders qui est une jeune suisse. On peut définir sa musique comme de l'électro-pop... La suite

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017)   en concert

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017) par Lily Rosana
Aix-Les-Bains, le 13/07/2017
"Les 15 ans de Musilac !", "Déjà !" diront les musilakiens de la première heure. "Seulement !" crieront les gourmands. J'ai eu la chance de pouvoir être spectatrice des 4 jours... La suite

Iggy Pop + Julien Doré + Matmatah (Aluna Festival 2017) en concert

Iggy Pop + Julien Doré + Matmatah (Aluna Festival 2017) par fred
Ruoms, le 15/06/2017
Premier jour de la dixième édition du Festival Aluna à Ruoms. Nous débarquons au fin fond de l'Ardèche (et installons notre tente dans un camping à proximité) principalement pour... La suite

Julien Doré en concert

Julien Doré par Marcing13
Silo Marseille, le 28/01/2015
Quand j'ai dû annoncer à mes amis que j'avais programmé de critiquer un concert de Julien Doré, la plupart d'entre eux en sont tombés des nus. Moi, le fan de musique anglo-saxonne,... La suite

l'Astrolabe - Orléans : les dernières chroniques concerts

Philipe KATERINE par Magiclilive
l'astrolabe Orléans, le 15/03/2006
Tu as entièrement raison mes articles ont quelquefois tendance à être longs. Et bourrés de fautes d'othographes c'est également vrai! Mais ils sont si intéressants! Et de toutes manières je n'y peux rien mais il se passe systématiquement des choses incroyables, qui n'arrivent habituellement que dans les films (et encore pas tous les films). Le... La suite

The John Butler Trio par Magiclilive
l'astrolabe Orléans, le 16/03/2006
Les jours passent (tellement vite!) et ne se ressemblent , mais alors, pas du tout. Le public est totalement différent de celui de KATERINE (la veille à l'Astrolabe). Manifestement, excepté Valérie et moi personne d'autre ne devaient être là hier soir. Aujourd'hui Il y a de la dreadlock au métre carré mais pas un seul joint. La salle est non... La suite

Saul Williams par Magiclilive
l'astrolabe - Orléans, le 08/12/2005
Et bien ça ne va pas être simple, c'est moi qui te le dit, pourquoi? Mais réfléchis 5 mn merde! Parce que je ne connais pas ce style de musique : le Hip Hop. Dans la vie il ne faut pas mourrir idiot, il faut être ouvert à tout. Ce qui m'a motivé ce sont les termes "guitares saturées et basses lourdes" inscrit blanc sur noir dans mon programme (à... La suite

The National + Film School par magiclilive
l'astrolabe Orléans, le 23/11/2005
Ce qui marque avant tout, c'est la complexité du groupe sur scène. A vrai dire on s'y perd un peu, l'oreille n'étant peut-être pas habituée à cette multitude de sons dont il faut parfois faire le tri. Un petit moment est nécessaire afin d'assimiler et digérer le style, le son et la voix particulière de Matt Berninger, front man du Combo. Ce... La suite