Accueil Chronique de concert Nashville Pussy + Bob Wayne
Samedi 16 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Nashville Pussy + Bob Wayne

Nashville Pussy + Bob Wayne en concert

Atabal, Biarritz 26 septembre 2012

Critique écrite le par



Quand le rock Américain décide de venir prendre une bouffée de iode et passe par la côte Basque, ça donne une soirée 100% rock'n'roll à l'Atabal de Biarritz avec la présence des Sudistes de Nashville Pussy, accompagnés et soutenus ce soir par la formation Bob Wayne, le tout orchestré par la production BASE PROD.

Nashville Pussy,c'est le groupe qui au travers de deux personnalités que sont le leader Blaine Cartwright et l'indomptable guitariste Ruyter Suys, a forgé sa réputation sur un dynamisme inégalable en live. L'efficacité et la simplicité d'âme pour un résultat détonant et jamais décevant.





Bob Wayne

Mais avant de pouvoir admirer la charismatique Ruyter, c'est par l'Ouest des États Unis qu'on passera avec la country teintée de punk-rock de Bob Wayne and the OUTLAW CARNIES. Prenez des bikers additionnés d'une contre-basse, lunettes noires et chapeaux de cowboy, le tout sur une rythmique qui vous fait voyager au far-ouest et vous comprendrez ce qu'est Bob Wayne.



A défaut d'avoir un canasson et un lasso sous la main pour finaliser le tout, c'est à base de bonne humeur et de cris stridents "hi ha" que le public répondra à cette formation. Plutôt surprenant les premières minutes, finalement ces cowboys tatoués des temps modernes convaincront le public, entre textes qui content démons personnels, histoires de débauches et gens abimés par la vie. Un genre qui s'amuse à brouiller les frontières avec une country nerveuse aux tempos élevés. Les compositions ne révolutionneront certes pas le genre, mais restent très efficaces en live, de quoi faire plaisir à Johnny Cash qui définissait si bien cette musique.



Un morceau nommé "Fuck the Law" rencontrera un succès particulier ce soir, d'autant plus lorsque Blaine tentera de nous le chanter en Français tout fièrement et se verra répondre un superbe "J'encoule la loi" repris à l'unisson par le public. Décidément le vent de la révolte souffle sur l'Atabal ces derniers temps !





Nashville Pussy

De la musique Sudiste c'est très sympa mais de la musique Sudiste avec en plus une pointe de hard rock, de blues ou bien de psychobilly à la sauce AC/DC c'est encore mieux. Surtout lorsque celui ci est interprété par le quatuor le plus en vogue du genre musical. On ne présente plus les figures Blaine et Ruyters, par contre petite surprise et nouveauté ce soir avec la présence de la bassiste de remplacement, Bonnie Buitrago.



Bon son, alcools divers et guitares accordées il n'en faut pas plus au trio pour mettre le feu en quelques minutes. Si Ruyter devient plus calme et moins exubérante au fil des années, elle ne dérogera pas au fait d'utiliser une ou deux épaules masculines comme repose pieds, d'arroser gaiement les premiers rangs de whisky, ou encore de charmer de son fessier une ou deux personnes situées à ma droite.



Le rock'n'roll attitude c'est bien mais avec du respect c'est mieux et c'est donc sans ménagement que la belle arrosera de manière déjà moins amicale un individu peu respectueux et un peu trop alcoolisé. Si Bonnie semble différente de son prédécesseur, moins "précieuse" et un peu plus "brute de décoffrage" elle n'en collera pas moins bien au concept du groupe et la complicité de jeu avec Ruyter coulera parfaitement.



Des duos au sol ou du final de Ruyter allongé devant ses amplis, ce concert sera une fois de plus une démonstration de pur dynamisme, un mélange judicieux entre Motorhead et Ac/dc pour ne citer que ceux là avec pas moins de 17 titres aux riffs acidulés exécutés sans temps morts devant un public conquis à 100%.




Bref vous l'aurez compris, ce soir pas de "punks are not dead" mais bien un "Cowboys are not dead" !



I'm So High
Wrong Side Of A Gun
Goin' Down Swinging
She's Got The Drugs
Ain't Your Business
Speed Machine
Come On Come On Come On
Hate & Whiskey
Strutting Cock
I'm The Man
High As Hell
Go To Hell
Milk Cow Blues
Why Why Why
You're Goin' Down

Nutbush City Limits (Ike & Tina Turner cover)
Go Motherfucker Go


Toutes les photos de la soirée en ligne sur
https://portfotolio.net/abigailbathory/album/72157631649513437

Nashville Pussy : les dernières chroniques concerts

Radio Birdman + Nashville Pussy en concert

Radio Birdman + Nashville Pussy par Samuel C
Alhambra - Paris, le 17/10/2018
Double affiche à l'Alhambra avec Radio Birdman et Nashville Pussy : deux versants du rock. Les premiers, Australiens, ont dépassé la soixantaine et réalisé quelques singles et... La suite

Nashville Pussy & Sinner Sinners en concert

Nashville Pussy & Sinner Sinners par Samuel C
Glazart - Paris, le 24/10/2017
"Sinner Sinners" ! Une passion qui ne peut plus s'expliquer ! La rencontre sonore entre des artistes et un fan en attente de cette découverte, au moment opportun certainement.... La suite

NASHVILLE PUSSY + Partouzzzze Bastards en concert

NASHVILLE PUSSY + Partouzzzze Bastards par Abigail Darktrisha
Batofar, Paris, le 29/01/2017
Dans les nuits parisiennes en cette fraîche saison, quoi de mieux pour se réchauffer qu'une affiche 100% rock'n'roll dans un lieu intimiste comme péniche du Batofar, salle... La suite

Nashville Pussy en concert

Nashville Pussy par Xavier Averlant
CC Gérard Philippe, Calais, le 21/01/2017
Samedi soir, nous avons assisté au show des Nashville Pussy à Calais. Le gang de Géorgie est en pleine tournée européenne et est venu relever les compteurs sur le littoral,... La suite

Atabal, Biarritz : les dernières chroniques concerts

Groundation en concert

Groundation par Monsieur X
Biarritz - L'Atabal, le 14/04/2019
Le concert de Groundation à Biarritz était précédé d'une première partie assurée par le groupe Eliasse, dont le premier album proche d'un Keziah Jones des Comores sortira en... La suite

Suicidal Tendencies + The Inspector Cluzo en concert

Suicidal Tendencies + The Inspector Cluzo par Abigail Darktrisha
L'Atabal, Biarritz, le 24/10/2013
Un an et presque 3 mois après leur ravageur passage dans cette même salle nos amis Californiens de Suicidal Tendencies reviennent fouler les planches de la côté Basque avec... La suite

Berri Txarrak + R.Wan (Java) en concert

Berri Txarrak + R.Wan (Java) par Abigail Darktrisha
Atabal Biarritz, le 21/09/2012
C'est dans le cadre des journées dédiées à la langue basque à Biarritz, sous le thème "MINTZALASAI: Vivre en basque à Biarritz", que l'Atabal nous offrira le présence du... La suite

Suicidal Tendencies  en concert

Suicidal Tendencies par Abigail Darktrisha
@ Atabal Biarritz, le 31/07/2012
Quand Suicidal Tendencies, le gang de 'trasher hardcoreux' américains, décide de passer par nos côtes Basques ça donne une soirée Biarrotte à l'Atabal plutôt chaude et... La suite