Accueil Chronique de concert Pinback + JP Incorporated
Mercredi 28 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Pinback + JP Incorporated

Pinback + JP Incorporated  en concert

Nouveau Casino, Paris 23 novembre 2011

Critique écrite le 24 novembre 2011 par Pierre Andrieu



Toujours la classe américaine malgré les années qui passent, le groupe de Rob Crow et Zach Smith, Pinback ! Le concert donné au Nouveau Casino à Paris le 23 novembre 2011 a en effet donné lieu à un étalage peu commun de talents conjugués : songwriting indie pop rock grand luxe, voix absolument superbes, admirable maitrise technique des instruments (basse, batterie, guitare, claviers... ) et ce sans démonstration, son envoutant et mystérieux, présence scénique aussi agréable que simple... N'en jetez plus !



Juste après une très drôle première partie assurée par JP Incorporated, une sorte de prêcheur fou et barbu proposant des sketches humoristiques avec une bande son et des images décalées projetées en fond de scène (exemple : une fausse publicité pour Crap Factory aka " l'usine à merde " en français, un groupe de métal particulièrement gratiné... et merdique, cela va de soi), Pinback fait son apparition sur scène... Pas de chichi ou de mystère dans la présentation : le combo n'a pas de roadies et monte lui même son matos (comme Chokebore, dont le dernier concert à Paris était un MUST) avant d'arriver sur les planches avec des looks de monsieur tout le monde. On remarque juste que Rob Crow, le chanteur guitariste, qui avait tancé le public parce qu'il fumait trop lors d'un impeccable show à Coopérative de mai en 2001 a désormais lui aussi un petit vice, qui occasionne une sérieuse prise de poids : il boit bière sur bière (et entre les bières un ch'ti coup de Whisky !) et s'est aménagé un petit porte gobelets sur son pied de micro...



Avec sa barbe, sa bedaine et son t-shirt de Venom, il a une fière allure de métaleux en route pour le Hellfest. Mais dès qu'il chante et joue de la guitare, c'est plutôt à un ange mélancolique et schizophrénique auquel il fait penser : sa voix est d'une épatante douceur et charrie une flot continu d'émotions, son jeu de guitare, quant à lui, est fin, étrange et racé. Ce qui ne gâche rien, son entente avec le bassiste, chanteur et claviériste Zach Smith, lui aussi très doué, est bouleversante. C'est ce qui fait tout charme de Pinback. Ajoutez à cela un batteur métronomique et très inspiré et ça donne une musique pop rock racée, sombre, atmosphérique, pouvant parfois partir en vrille vers une sorte de hardcore non hurlé (slowcore ?) quand les guitares se font méchamment agressives. On pense à Swell pour le versant americana calme et à Neil Young and Crazy Horse pour la disto viscérale (voire à Depeche Mode sur un très surprenant titre électro pop sans guitare !), même si le son de Pinback est unique grâce à cette basse parfois jouée en accords et à ces influences discrètement reggae funk sur certains titres.



Bien sûr, on pourrait parler du léger sous mixage de la voix de Rob Crow, des problèmes techniques (guitare récalcitrante et corde de basse cassée) qui ont un tout petit peu perturbé ce show royal... Mais ce que l'on retient surtout, c'est que ce groupe - trop méconnu malgré ses disques imparables - a réussi à emmener la totalité du Nouveau Casino (complet, ce soir) vers une sorte de paradis perdu du rock indé. Un endroit où on aimerait bien vivre...

Liens : www.pinback.com, www.myspace.com/pinback, www.pleaseeasaur.com, www.nouveaucasino.net.

Photos du concert par Robert Gil. Retrouvez plus de photos sur son site www.photosconcerts.com/pinback-paris-nouveau-casino

Pinback : les dernières chroniques concerts

Pinback + Shannon Wright + SPOR par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 30/11/2001
SPOR Réduits à trois, les SPOR foulent les premiers la scène du club devant un public assez restreint. C'est vendredi soir, "la salle tue et mérite à elle seule le déplacement" (d'après le chanteur guitariste, David De Four), la programmation est vraiment pointue, les places sont à 70 francs avec la carte et, personne ne vient... Les gens... La suite

Nouveau Casino, Paris : les dernières chroniques concerts

Clutch  en concert

Clutch par Lebonair
Nouveau Casino, Paris, le 20/06/2014
Avant son passage au festival Hellfest le lendemain à Clisson, le groupe de stoner rock blues américain Clutch est passé par la capitale en ce vendredi soir dans la salle du... La suite

the Gathering en concert

the Gathering par Lebonair
Nouveau Casino - Paris, le 28/11/2013
The Gathering est passé dans nos contrées en cette fin novembre notamment à Lyon,Strasbourg, Lille et à Paris dans la salle du Nouveau Casino quartier Oberkampf ce jeudi 28... La suite

The Congos en concert

The Congos par lol
le Nouveau Casino - Paris, le 16/07/2013
Le reggae Roots est une musique qui se marie avec l'été. C'est quand même plus sympa de voir les Congos sur scène en juillet que sous la neige en novembre. Idéalement , il... La suite

Girls Against Boys  en concert

Girls Against Boys par Lebonair
Le Nouveau Casino, Paris, le 14/05/2013
Le furieux groupe américain Girls Against Boys, combo culte de la scène punk noise rock des années 90, a effectué une tournée en France en mai afin de fêter le 20ème... La suite