Accueil Chronique de concert Sole + Grand Buffet
Jeudi 28 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Sole + Grand Buffet

Poulpason - Marseille 26 Fevrier 2003

Critique écrite le par

Alléchant plateau rap us ce soir au Poulpason, la p'tite salle qui monte sur Marseille, qui a la bonne idée de programmer deux groupes inconnus du grand public mais jouissant d'une certaine réputation dans le milieu hip hop.
Après quelques bons sons distillés par Dj Deschamps, place aux inénarrables Grand Buffet, deux mc's blancs comme neige habillés très 80's dans l'esprit, l'un a des badges et l'autre arbore un maillot arc en ciel d'un gout douteux.
Scèniquement ils sont plutôt marrants, bougent dans tous les sens, et interpellent souvent le public (en français s'il vous plait) quand ils n'achetent pas une demi douzaine de fleurs pour offrir aux rares b-girls de l'assistance.
Show assez court mais très vivifiant, j'ai beaucoup aimé la chanson sur les clubbers, avec en fond des beats electro plus complexes qu'il n'y paraît et avec un débit plutôt impressionant.

Le concert de Sole est tout aussi bon mais dans un registre très différent, nettement plus sombre.
Ce rappeur originaire de Los Angeles (qui porte un t-shirt du groupe folk mythique Big Star, preuve de goût) est le fondateur du label sans concession Anticon, maison des excellents Buck 65, Boom Bip et autres Sage Francis, lequel avait déja fait trembler ces même murs en Décembre dernier.
Il est accompagné d'un sampleur parfois récalcitrant (à un moment donné, il dira qu'au départ c'était aussi compliqué à utiliser que d'enfiler une capote hé hé) et d'un musicien imposant, qui joue d'un instrument ressemblant à une contrebasse et souligne à merveille le coté sombre des compositions.
Les textes sont graves et directs ("j'emmerde ce qui disent que je rappe parce que je suis pas capable d'écrire un livre" en intro, implaccable), le flow souvent rageur et contexte oblige, il ne peut s'empêcher de s'en prendre à W.Bush, notament lors d'un freestyle surprenant, où son accolyte joue la ligne de basse du "Rappers Delight" de Sugarhill Gang.
Plus tard, il rappera sur la boucle du "Bonnie & Clyde" (version Gainsbourg, pas Jay Z bien sûr !) en précisant que c'est la première fois qu'il vient se produire en France.
Il passe vendredi 28 à la Guinguette Pirate à Paris, alors amateurs de rap anticon(formiste) vous savez ce qui vous reste à faire, et pour les autres l'écoute de son 3ème album "Selling live water" qui vient de paraitre est évidement conseillée.
You know what I'm sayin ?!

 Critique écrite le 27 février 2003 par Sami


Poulpason - Marseille : les dernières chroniques concerts

Oh! Tiger Mountain + Nasser  en concert

Oh! Tiger Mountain + Nasser par Ab
Le Baby - Marseille, le 12/02/2011
Ah! Enfin voir et écouter le Oh! Tiger Mountain, depuis le temps que j'en entendais parler... La soirée organisée par notre radio batracienne marseillaise (88.8 Fm) m'en... La suite

François Corbier en concert

François Corbier par Pirlouiiiit
le Baby - Marseille, le 02/12/2010
J'ai poussé ma curiosité assez loin depuis 10 ans dans une volonté de ne passer à côté de rien et essayer de comprendre ce qui faisait le succès (ou non succès) de tel ou tel... La suite

Drone Juice + Splash Macadam en concert

Drone Juice + Splash Macadam par Maryflo
Le Baby Marseille, le 17/07/2009
Wouaww, soirée qui décoiffe au Baby ce soir avec deux groupes survoltés qui en veulent à nos tympans, j'ai nommé les Drone Juice et les Splash Macadam. Le public tarde à arriver,... La suite

The Escape + Harmonic Generator + Sidharta en concert

The Escape + Harmonic Generator + Sidharta par Maryflo
Le Baby - Marseille, le 12/07/2009
Encore une bonne soirée parce qu'une bonne programmation ce soir au Baby, comme souvent d'ailleurs! En première partie the Escape que j'avais déjà vus au Jas'Rod le 05 juin. Cette... La suite