Accueil Chronique de concert Su Ta Gar (showcase)
Lundi 18 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Su Ta Gar (showcase)

Elkar Bayonne 09/11/2011

Critique écrite le par



Il y avait presque aussi longtemps que je n'avais pas eu l'occasion de revoir Su Ta Gar que ces derniers n'avaient sorti de nouvel opus. C'est chose rectifiée puisque l'occasion s'est présentée lors du showcase organisé au sein de l'enseigne Elkar le 9 novembre.
La polémique grandit ces derniers jours sur Bayonne suite aux annulations brutales de deux concerts Rock mais heureusement il n'est pas encore interdit de faire des showcase en fin de journée.



C'est donc Aitor GOROSABEL et Xabi BASTIDA qui présenteront le nouvel album "Ametsak pilatzen" des vétérans du "heavy euskaldun" autour de la diffusion du clip "Nobera Bere Amatsen Jabe", de deux titres acoustiques et discours en Euskera.



Controversé et souvent accusé de soutenir ouvertement les mouvements extrémistes au travers de leurs textes, Su Ta Gar garde sa ligne de conduite idéologique avec ce nouvel album qui, nous l'expliqueront-ils, résume plus Rêves, Espoirs et Illusions de la situation de l'Euskal Herria avec "un album moins sombre pour une situation plus claire, plus sereine et de nouveaux horizons liés au point final de la lutte armée de l'ETA après quarante trois ans, mais pour laquelle il reste encore beaucoup de chemin à parcourir" nous dira Xabi. L'opus est édité par le groupe sous son propre label, Jo Ta Ke Ekoizpenak. Un opus toujours très heavy qui n'est pas sans rappeler les origines et le parcours du groupe, qui comporte un titre instrumental pour débuter l'album "Hegan" et une balade "Zain, Zure Zain".



Su Ta Gar entame donc une tournée qui devrait s'achever début mars 2012, les deux musiciens préciseront par ailleurs que cette fois-ci ils n'ont pas rencontrés de difficultés pour programmer des dates, peut être dû à la période électorale en Espagne, que la tournée passera par la Catalogne, Tarragone et la Galice, et qu'ils considèrent comme une chance de pouvoir effectuer des dates du côté Français, comme celle du mois dernier à Hasparren.

Une présentation qui se terminera par rencontre et discussion avec le public présent.

Remerciements : Xabi et Aitor pour les autorisations et la documentation.