Accueil Chronique de concert Synopsys
Vendredi 15 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Synopsys

Synopsys en concert

Cinéma Le Capitole - Avignon 31 mai 2013

Critique écrite le par

L'expérience Synopsys. Le 31 mai 2013 à l'occasion de la première soirée Ciné-concert de l'association Deviant Zone et sur l'invitation de l'équipe de Roller Derby d'Avignon, les Rabbit Skulls, le groupe joue au sein de la plus grande salle du cinéma le Capitole en centre ville.



Les lumières s'éteignent pour ne laisser que quelques spots à même le sol, créant ainsi une scénographie intimiste ( Manon Garcin ).
Les premières notes des Samples/machines montent doucement, et derrière, sur grand écran, un montage vidéo en noir et blanc composée de fragments de films d'archives, résumé de l'humanité d'un siècle passé (Thomas Fabiani).



Il serait très difficile de revenir morceau par morceau sur ce concert car lorsque l'on assiste à ceux du groupe, il s'agit plus de sensations et d'émotions. Synopsys mêle à la perfection parties ambiantes, posant une atmosphère, pour subitement passer à un état de violence.



Ici le son est dosé parfaitement, chaque instrument glissant l'un vers l'autre ( Ingénieur du son : "l'enfant sauvage" Zool - Hypno5e ). Le lieu en tout point se prête divinement bien à leur musique avec une mise en scène minimaliste, et la chance au public de profiter du concert en étant assis.



Comme je l'ai dit au début, Synopsys c'est avant tout une expérience que chacun vivra différemment selon son histoire. Pour ma part les morceaux font remonter un sentiment proche de la mélancolie, des astres se dirigeant les uns vers les autres pour mieux exploser ensemble, un appel au monde cosmique.
Ici c'est un mélange subtil d'émotions qui amènent des éléments primaires, des montagnes qui grandiraient et s'entrechoqueraient, les mers qui balayeraient tout, la voie lactée.



Le public reste discret, ce qui permet à chacun de ne pas rompre ce qui est en marche. Le chanteur/guitariste parle peu, un merci ponctuant les transitions, pas plus, il nous laisse continuer notre montée.



Le concert se clôture par We have steal the sun, où peu à peu les instruments disparaissent pour ne laisser au fur et à mesure qu'un souffle, puis le silence.



Il m'est donc impossible de pouvoir faire un réel compte-rendu de ce concert, de faire re-vivre ce moment : Synopsys c'est d'abord une expérience.



Setlist du concert :
Naïve
Drops of fire
Something of you
Mothers
Red stars
When sparks become flashes
We have steal the sun

Site officiel de Synopsys : www.synopsys-project.com
Pour écouter Synopsys : Synopsys sur BANDCAMP
Pour suivre Synopsys : Synopsys sur FACEBOOK