Accueil Chronique de concert The Gathering
Samedi 31 juillet 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Gathering

The Gathering  en concert

Elysée Montmartre - Paris 14 février 2009

Critique écrite le par




Dimanche 14 février 2010, 20 heures, devant l'Elysée Montmartre à Paris, c'était la fête des amoureux pour certains. Me concernant, on peut parler de retrouvailles avec un ex grand amour. The Gathering, vu que c'est d'eux dont je parle, ce fameux groupe hollandais, je les ai beaucoup aimés durant la période 1998/2006. Entre How To Mesure A Planet? Leur fameux double album de 1998, le live de 1999, If Then Else en 2000, Souvenirs en 2003 et son frère Home en 2006, ceux sont des heures d'écoutes, des kilomètres de souvenirs et beaucoup de bonheur en les écoutants. Je ne parle même pas de leurs concerts, notamment à la Locomotive, dans le même quartier en novembre 2000, un show de 2h30 d'une densité qui m'avait procuré une émotion rare (de 0h30 à 3h du matin en plus)
Ce jour là, le public et le groupe avait atteint un niveau exceptionnel.



Après 2006, j'ai décroché et Anneke Van Giersbergen, la chanteuse, s'en est allée vers d'autres horizons, l'été 2007. N'en voyez pas de cause à effet, ça serai me faire trop d'honneur mais, sûr, ça été un sale coup à encaisser pour les frères Ruthen et Frank Boejen, les membres fondateurs. Ils étaient préparés, certes psychologiquement à son départ, Anneke ayant émis le souhait de partir à plusieurs reprises, mais comme vous le savez, même conditionner, le jour J, c'est toujours la claque. Question, que faire? Arrêter, continuer ? Je vous avoue même qu'elle me plaisait beaucoup Anneke à l'époque, charme, charisme, talent, voix extraordinaire et qui plus est, mis en avant plus ou moins volontairement par le groupe, trop? Peut-être, vu le vide qu'elle a laissé. Certains fans ne suivaient déjà plus le groupe début 2000 avec un style moins métal, plus  Planant et aérien à la Archive. Les fidèles et les nouveaux fans, se sont demandé : " mais comment vont ils se relever " ? Un début de réponse avec "The West Pole" sorti avant l'été 2009 (voir la chronique) avec une nouvelle chanteuse, ils avaient déjà réussi la moitié de leur pari, Il n avait plus qu'a se confirmer sur scène.



Je reviens donc au début du compte-rendu, il est 20 heures, Personne devant l'Élysée Montmartre, normal vu que les portes sont ouvertes depuis 18 h, j'ai pleins d'interrogations, y a t'il du monde dans la salle ?, allons nous être heureux après le concert ? L'ombre d'Anneke ne planera pas trop ? Aurons-nous envie de les revoir par la suite ?
Les réponses : OUI, OUI, non Pour la dernière question : OUI OUI ET ENCORE OUI !



20 h 15, Autumn vient de finir son show il y 10 minutes, l'Elysée est correctement rempli malgré le rideau en fond de salle, entre 600 et 700 personnes. Avant, ils remplissaient pratiquement la jauge de 1200 places, alors plutôt bien pour des retrouvailles. Moyenne d'âge 30/35 ans, l'ambiance monte peu à peu. 20 h 30, enfin sur scène The Gathering, ils sont là, devant nous les deux filles et les 3 garçons. Autant le dire d'entrée, Marjolein Kooijman la bassiste arrivée en 2004 et Silje Wergeland la nouvelle chanteuse (quel énorme challenge d'ailleurs, elle a eu a relever) ont illuminé la soirée, déjà par leur sourire, leur joie d'être là faisait vraiment plaisir à voir, ensuite par leur prestation. 



On démarre avec  l'instrumental When Trust Becomes" qui ouvre  le dernier disque "The West Pole". Sije s'avance ensuite au micro et c'est parti pour son premier tour de chant avec No One Spoke.
Elle chante bien, son sourire est immense, elle est remplie de timidité mais assure déjà. Temps fort avec Analog Park, le 5ème titre joué, comment oublier Anneke avec une chanson pareille ???????? et bien en étant soi-même, Silje assure, je ferme les yeux et je frissonne, voilà, je suis à fond, du bonheur, du plaisir, mes retrouvailles avec mon ex se passe formidablement bien. Marjolein est éclatante, Silje prends de l'assurance, on continue sur The west pole  et cela enchaîne sur une fabuleuse chanson, je nomme Great Ocean Road.



J'ai démarré mon histoire avec The Gathering sur ce titre, alors que dire, j'ai adoré l'entendre à nouveau, je vois un nouveau groupe mais c'est toujours aussi bon. Des frissons, je répète, Silje ne cherche pas à copier, elle est elle-même, je pense qu'ils ont trouvé une perle, c''était vraiment pas évident. J'ai pu dire à ce moment-là qu'ils avaient réussi leur pari, renaître. Les garçons sont discrets mais efficaces, les filles communiquent pas mal, bougent, le public qui répond présent, cri, applaudissements, une bonne énergie s'installe, le plaisir envahie la salle, tout le monde est rassuré.



Ce soir, c'est rock et planant, une set list de qualité, Marooned, Saturnine avec la chanteuse d'Autumn pour accompagner Silje, petit problème de micro mais vite rattrapé, les deux voix s'harmonisent très bien, sympa ce duo, rafraîchissant même. La fin approche, All You Are et un rappel de toute beauté avec deux classiques du groupe, Leaves et Travel. 22 heures 30, c'est terminé, le concert est passé à une vitesse grand V, j'en aurai bien pris  30 minutes de plus. The Gathering n'est plus vraiment le même groupe, c'est une autre carrière qui démarre pour eux, j'espère qu'elle durera encore longtemps s'ils arrivent à sortir des albums de qualité comme leur petit dernier, il y aura encore plus de monde la prochaine fois, d'ailleurs, j ai déjà hâte d'y être. The Gathering toujours vivant.

The Gathering : les dernières chroniques concerts

the Gathering en concert

the Gathering par Lebonair
Nouveau Casino - Paris, le 28/11/2013
The Gathering est passé dans nos contrées en cette fin novembre notamment à Lyon,Strasbourg, Lille et à Paris dans la salle du Nouveau Casino quartier Oberkampf ce jeudi 28... La suite

The Gathering par Obinain
Elysée Montmartre Paris, le 17/09/2006
Un concert, LE concert. Hypnotique dès la première note, le groupe nous fait voyager dans les limbes de nos pensées. Certains titres sont tétanisants, et lorsque cela s'arrête, on reste marqué par cette musique extraordinaire. Si par hasard un heureux élu daignait partager ses photos du concert, zou mon mail: obinain@hotmail.com La suite

The Gathering par Jujul
Elysée montmartre (Paris), le 24/03/2004
Encore un exellent concert où le charisme d'Anneke et la parfaite prestation du groupe ont subjugués le public de l'élysée montmartre plein à craquer. PS: je cherche des photos du concert, si vous en avez voici mon adresse e-mail:demezjul@etu.univ-rouen.fr.merci d'avance. La suite

the gathering par gégé
Elysée montmartre - Paris, le 24/03/2004
une salle pleine à craquer une belle ambiance , the gathering revient un an après leur dernier passage dans cette meme salle. dejà à cette époque ils avaient joué un concert exceptionnel . plus calme mais dense .là , bon certains seront déçus car bien calme , tout se repose sur la voix exceptionnelle d'anneke . versions acoustique ou piano plus... La suite

Elysée Montmartre - Paris : les dernières chroniques concerts

Les Wampas en concert

Les Wampas par lol
Elysée Montmartre, Paris, le 01/02/2020
C'est la première fois depuis la réouverture de l'Elysée Montmartre, que Les Wampas revenaient dans cette salle qui les a souvent accueillis depuis leurs débuts en 1983. Et oui,... La suite

Les Wampas en concert

Les Wampas par Philippe
Elysée Montmartre, Paris, le 01/02/2020
"Rimini" est la preuve que les Wampas savent écrire une belle chanson ! Et plus surprenant encore, que Didier Wampas peut chanter juste, et au moins aussi bien que, disons,... La suite

Tiken Jah Fakoly + Mo'Kalamity en concert

Tiken Jah Fakoly + Mo'Kalamity par Lebonair
Elysée Montmartre - Paris , le 15/11/2019
Pour son retour à Paris, Tiken Jah Fakoly a déposé ses valises à L'Elysée Montmartre pour deux concerts les jeudi 14 et vendredi 15 novembre. Cela faisait 15 ans que l'immense... La suite

Tiken Jah Fakoly en concert

Tiken Jah Fakoly par lol
Elysée Montmartre, Paris, le 14/11/2019
Après Alpha Blondy, Tiken Jah Fakoly est le deuxième évangéliste du reggae africain, qui est plus rythmé, plus dansant, plus joyeux que le reggae roots jamaïcain. Il ressemble... La suite