Accueil Chronique de concert Tony Joe White
Vendredi 23 juillet 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Tony Joe White

Tony Joe White en concert

Cargo de Nuit - Arles (13) 12 février 2011

Critique écrite le par

Nous sommes arrivés bien en avance afin d'être le mieux placé. Cet espace dédié aux concerts peut accueillir jusqu'à 350 personnes, mais les spectateurs peuvent aussi se restaurer sur place . Personnellement j'adore vraiment ce type de salle ou l'on est qu'à quelques mètre des artistes. Je me suis retrouvé à deux ou trois metre devant monsieur Tony et je pouvais réellement sentir chaque intonation de sa voix, chaque note de sa guitare. Il fait partie de ces quelques artistes que je souhaité absolument voir dans ma vie et pour le coup je n'ai pas été déçut. Que cela soit pour la salle le public et la proximité que l'on à avec l'artiste tout était réunit. Le seul bémol c'est qu'il n y avait que quelques personnes qui avait entre 20 et 40 ans et je trouve ça vraiment dommage car Tony Joe White traverse vraiment toutes les époque sans prendre une seule ride.



Mr Tony Joe White, né le 1943 en Louisiane, aux États-Unis, est un chanteur-compositeur de rock américain. Bercé depuis son plus jeune âge par la musique country et le Blues que chantent les travailleurs saisonniers noirs dans les champs de coton d'Oak Grove, sa ville natale, Tony Joe WHITE ne découvre pourtant sa passion pour la musique que le jour où il écoute un disque de Lightnin HOPKINS. Il apprend alors à jouer de la guitare et de l'harmonica sur des titres de Big Joe WILLIAMS, de John Lee HOOKER ou encore d'Elvis PRESLEY, pour jouer dorénavant chaque fois que l'occasion se présentera, ce Blues qu'il affectionne.

A partir de 1967, année où il signe un premier contrat avec le label Monument Records, Tony Joe WHITE avec un style bien particulier, basé sur une rythmique boogie, une guitare funky, un orgue Gospel et sur sa voix chaude et profonde, va devenir les des plus fervents représentants du Swamp-Blues. Auteur alors de nombreux albums imprégnés de Country, de Soul, de Gospel et de Rock, Tony Joe WHITE joue le plus souvent un Blues lancinant et syncopé depuis son morceau "Soul Francisco" paru en 1968 et qui deviendra en France son premier hit. Puis après le titre "Polk Salad Annie", que reprendront Johnny HALLYDAY et Elvis PRESLEY, Tony Joe WHITE écrira toute une série de chansons ("Willie and Laura Mae Jones", "Roosevelt and Ira Lee", "Rainy Night in Georgia", ...) qui ancreront sa notoriété et élargiront son auditoire. Il obtiendra même en 1970 un premier hit en Angleterre, avec son titre "Groupie Girl".De nombreux artistes vont alors reprendre des titres de son répertoire, comme Dusty SPRINGFIELD ("Willie and Laura Mae Jones"), Ray CHARLES ("Rainy Night in Georgia"), Hank WILLIAM Jr. ("Love M.D."), Brook BENTON ("Rainy Night in Georgia") ou encore Waylon JENNINGS avec "Willie and Laura Mae Jones" en 1972.



Egalement compositeur reconnu, Tony Joe WHITE a écrit pour un nombre considérable d'artistes, comme Ray CHARLES ("¾ Times"), George JONES ("After the Fire Is Gone"), Hank WILLIAMS Jr. ("I Just Don't Get It No More"), Waylon JENNINGS ("Billy", "Closing on the Fire"), Tina TURNER ("Foreign Affair", "Steamy Windows",...), ou encore Joe DASSIN ("The Guitar Don't Lie"), Johnny HALLYDAY ("Une Journée") et plus récemment pour la blueswoman Susan TEDESCHI avec le titre "Back to the River" sur son album du même nom sorti en 2008.

Durant sa carrière discographique, Tony Joe WHITE aura également fait plusieurs passages remarqués par Muscle Shoals, qui lui auront permis d'enregistrer de magnifiques albums comme "The Train I'm On" en 1972 ou "Closer to the Truth" en 1991, sur lesquels la section rythmique de ces fabuleux studios aura réussi à transcender chaque fois, son style si personnel (ex : "Even Trolls Love Rock'n'roll").



Présent régulièrement sur les scènes du monde entier, il était encore en France en 2008 à l'Olympia et au Bataclan, Tony Joe WHITE continue toujours de distiller au travers de ses ballades généralement mélancoliques la douceur de vivre du Sud dont son personnage est imprégné. Produisant chaque fois qu'il joue les plus belles facettes du Swamp-Blues, ce Blues rural et authentique, Tony Joe WHITE donne au travers de ses prestations et de sa musique, ce que lui réclame en fait son public.

Tony Joe WHITE l'un des rares artistes à avoir su maîtriser ce langage de la Louisiane profonde, ce cri, cette âme qui s'élève du bayou, le Blues du marais (swamp en anglais).
Pour découvrir le répertoire de Tony Joe WHITE, l'album "The Best of Tony Joe White" paru en 1993 chez Warner Bros, (Ma préférée: Did Somebody Make A Fool Out Of You). Cet album qui regroupe 20 titres, survole la carrière discographique de l'artiste sur la période 1969/1973 au travers des six premiers opus que Tony Joe WHITE a enregistré. Il contient de plus l'ensemble des titres majeurs qui firent la notoriété de ce fervent représentant du Swamp-blues.



Juste une chose à faire maintenant : une bonne écoute, et si vous avez la chance de pouvoir le découvrir sur scène alors n'hésitez pas.

Tony Joe White : les dernières chroniques concerts

Tony Joe White en concert

Tony Joe White par Chandleur
Le Plan Ris Orangis, le 05/03/2011
Tel un sorcier Sachem du XXIème siècle, Tony Joe White nous arrive sur scène juste éclairé d'un rai de lumière de lune froide, Stetson vissé et regard protégé par des lunettes... La suite

Cargo de Nuit - Arles (13) : les dernières chroniques concerts

Interview de Bertrand Belin  en concert

Interview de Bertrand Belin par Lartsenic
Cargo de Nuit, Arles, le 17/03/2016
De passage au Cargo de nuit de Arles, Bertrand Belin nous a consacré un petit quart d'heure. Nous continuons de creuser quant à ce qui se passe hors cadre: l'homme est brillant, ce... La suite

Bjorn Berge en concert

Bjorn Berge par jorma
Le Cargo, Arles, le 06/03/2015
De retour dans le Sud après plusieurs années d'absence, le serial picker de cordes Norvégien Bjorn Berge pose ses guitares acoustiques et sa grosse voix au Cargo d'Arles pour la... La suite

FISH en concert

FISH par Jacques 2 Chabannes
Le Cargo de Nuit Arles, le 10/02/2015
"A Fist Of Consequences !" (Une °poignée de conséquences !) ° Je sais que c'est traduit "à la louche", mais bon... c'est bien comme "ça" aussi, non ? Après un épisode... La suite

Raul Midon en concert

Raul Midon par Lionel Degiovanni
Cargo de Nuit - Arles, le 10/10/2014
Pour ce soir, direction le cargo de Nuit, la petite salle d'Arles qui reçoit Raul Midon. Ce personnage, cet artiste est vraiment hors norme. Il avait débuté sa carrière musicale... La suite