Accueil Chronique de concert Alpha Blondy L'interview
Mercredi 20 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Alpha Blondy L'interview

Alpha Blondy L'interview en concert

Paris 26 Avril 2011

Interview réalisée le 18 mai 2011 par Lebonair



Le 14 Avril dernier, j'avais eu le plaisir d'assister au concert organisé par Garance au Zénith de Paris avec 3 artistes incontournables du monde du reggae, Gentlemen, Alborosie et Alpha Blondy le plus ancien des trois (voir chronique) Nous sommes le mardi 26 Avril et je me trouve en milieu d'après midi dans un grand hôtel parisien à deux pas de la porte de Clichy. Florence, l'attachée de presse de chez Wagram m'attend. Dans 2 minutes, je vais rencontrer une des dernières légendes du reggae encore en vie. Alpha Blondy vient de descendre de sa chambre et il arrive vers nous. Il arbore de belles couleurs orange et un large sourire. Il nous amène dans un recoin tranquille du bar de l'hôtel pour 30 minutes qui vont passer à la vitesse de la lumière. On va parler de ce concert du zénith évidemment, de son nouvel album Vision qui vient de sortir récemment, de l'Afrique, de la vie mais surtout pas de Tiken Jah Fakoly. Ce n'est pas l'amour entre eux mais de toute façon je n'avais rien prévu à ce sujet, ce qui n'est pas un mal a priori.
J'aime bien Alpha, il est attachant même si ses prises de position paraissent limite parfois, genre je-retourne-ma-veste, mais je ne peux m'empêcher d'avoir de la sympathie pour le personnage.
Son album tient la route même si je lui trouve un petit coté fainéant, surtout au niveau des textes. J'aime pas les phrases infantiles qu'il utilise en français et son reggae ne se
renouvelle pas vraiment.





Concertandco : Bonjour Alpha, tu viens de démarrer ta tournée pour défendre ton nouvel album Vision. J'étais au Zénith de Paris le 14 Avril dernier et j'aimerais pour commencer, que tu me parles de cette soirée passée en compagnie d'Alborosie et de Gentlemen avec qui tu as partagé l'affiche.
Alpha Blondy : Ce fut une très belle fête. De plus, être encadré par deux jeunes frères très talentueux comme eux, c'est un grand plaisir. J'aime beaucoup ce que fait Gentleman, on s'est rencontrés régulièrement pendant les festivals entres autres, j'adore ce qu'ils font. Mes filles adorent Alborosie et Gentlemen même si de temps en temps, elles m'écoutent quand même (rire). C'était presque une revanche pour moi de partager cette scène avec les idoles de mes enfants. J'ai pas eu l'occasion de m'assoir à une table et discuter avec eux, souvent on se croise mais quand je commence, ils ont terminé et doivent repartir. J'espère qu'un jour, ça se fera car on peut pas faire de la bonne musique comme ils font sans avoir un bon coeur.

Concertandco : Au sujet de ta performance ce soir là, j'avais trouvé que tu avais mis pas mal de moyens sur scène avec de nombreux musiciens, des choristes, 3 danseuses du ventre, je crois que vous avez fini à 15 sur scène à un moment. C'est toujours comme cela les concerts d'Alpha Blondy ?
Alpha Blondy : On avait prévu les danseuses pour le Zénith, la musique adoucit les moeurs, la danse du ventre calme les nerfs (faut voir), je voulais qu'il y ait des joueurs de kora, quand c'est un Zénith, on met un peu plus de moyens afin de créer un bel arc en ciel sonore.




Concertandco : Parle moi de ton guitariste, sa prestation m'a bluffé, j'ai trouvé sa prestation remarquable, moi l'enfant du rock, j'ai particulièrement apprécié.
Alpha Blondy : Merci, c'est cool, ça fait 3-4 ans qu'on bosse ensemble, c'est Julien Lacharme mais je l'ai baptisé le Jules César de la guitare. Il m'a bluffé comme toi, il t'a bluffé, c'est mon bassiste qui m'a parlé de lui. Sachant qu'à l'époque, j'étais pas satisfait de mon guitariste, il m'a dit qu'il connaissait quelqu'un qui déchire, qui tient la route. On s'est rencontrés et ça s'est fait de suite, il ne m'a jamais déçu, on a tourné dans le monde entier et à chaque fois, Jules, a son heure de gloire. Il n'est pas prétentieux en plus.

Concertandco : Un truc qui m'a surpris ce soir là, tu es arrivé avec deux gardes du corps. Au début, ils sont restés près de toi mais ils ont fini par se placer à chacune des extrémités de la scène. Au départ, j'ai cru à une mise en scène mais, non, c'était pour te protéger ? Pourquoi cela ?
Alpha Blondy : Après les élections houleuses qu'il y a eu en Côte d'ivoire, comme j'ai dit que Bagbo avait perdu les élections, qu'il fallait qu'il quitte le pouvoir, j'ai une choriste qui s'est faite agresser par un de ses partisans. Ma femme a entendu dire qu'on voulait me faire la peau également. Elle a activé la cellule de sécurité. Au Zénith, ils ont pris la température et après, ils se sont écartés, d'habitude, on fait jamais ça mais là, avec les derniers évènements, c'est plus prudent.

Concertandco : Ton nouvel album Vision, je le trouve plutôt mélancolique. A-t-il été une thérapie pour toi ? Et ces visions alors, quelles sont-elles ?
Alpha Blondy : Oui, c'est ça, de toute ma vie on m'a dit, ne garde pas les choses au fond de toi, dis-le. Tout ce qui me blessait, me torturait, je l'ai fait en chanson. Ma tête est malade, mes soit disant amis, tu mens, j'ai essayé de donner un côté thérapeutique à cet album. Concernant mes visions, il y en a trois.
La vision simple, interne, spirituelle. Quand je regarde le monde autour de moi, les politiques ont oubliés l'essentiel. Quand tu entends toute cette colère, l'homme devrait être l'essentiel, au coeur, au centre des préoccupations politiques. Ils ont mis l'homme sur le côté et l'argent au centre. Je suis désolé, l'argent a été créé pour l'homme et pas le contraire. Tant qu'on dira, il y a pas d'argent pour les médicaments, pour les vaccins contre le sida. Tu te souviens, Jérôme, de la FAO, ils avaient besoin de 30 petits milliards pour éradiquer la famine sur la terre. Ils ont été incapables de trouver ce montant par contre , il a suffi aux banques de crier famine, et là, tout le pognon est arrivé comme par miracle, ok, c'est la preuve criante de cette réalité, l'homme, on s'en fout.
Pour un seul bandit comme Ben Laden (il n'était pas encore assassiné le jour de l'interview), on a trouvé des milliards et les moyens de tuer des milliers d'innocents. Une vraie injustice qui va forcément se transformer un jour en révolution, en mouvement de colère comme il se passe dans les pays du Maghreb actuellement. Une vraie colère, ok, les politiques ont failli à leur mission, voilà la première vision, le peuple ne peut plus attendre.
La vision spirituelle, c'est Dieu. Dieu est le parachute de l'homme, nos enfants, leurs enfants, tu es leur parachute. Vu comme on gère le monde, nos gouvernants, tout ce schéma, l'ozone etc, Dieu est le parachute des générations futures. L'autre vision est l'espoir que l'on place en Dieu, Dieu aura veillé sur les générations futures, ce sont mes trois visions.




Concertandco : tu es dans le métier depuis très longtemps maintenant, pour y rester, il faut encore avoir des choses à dire, comment vois-tu la suite? Tu as toujours envie ?
Alpha Blondy : Jérôme, tout autour de nous est une inspiration, Dieu est l'inspirateur suprême. On nous a donné un cerveau, on est là pour le faire travailler et en observant, tout est un thème à chanson, un débat politique à la tv par exemple, you know. J'ai appris une jolie phrase récemment, ta liberté s'arrête là où commence celle des autres, ta liberté de brandir ton poing s'arrête où commence le nez de l'autre.

Concertandco : Une dernière question pour finir Alpha, penses-tu que cela va un jour se terminer en Afrique ?
Alpha Blondy : Oui, ça va changer, maintenant, on a des Africains qui conduisent des avions, qui travaillent pour la Nasa, l'Afrique est la victime des politiques occidentales, dans
les villages, y a des couillons, très manipulables, on fait ce qu'on veut de ces gens là. Avec tous ces enfants qui vont à l'école, qui font des études, qui vont à l'université aux Etats Unis, en Europe et qui reviendront en Afrique avec tout leur savoir et leur capacité intellectuelle, le peuple va changer car ils ne voudront plus accepter ce que nous dénonçons aujourd'hui. Ils donneront un espoir pour une vie démocratique et là, ça changera. Comment veux-tu si tu ne vas pas à l'école comprendre ce que c'est que la démocratie, la dictature. Le côté ethnie est trop présent dans sa tête. Quand on sortira de cela, du côté région, on y arrivera, je suis optimiste.



Ce qui est bien chez Alpha, c'est qu'il est un perpétuel optimiste, plus que moi sur ce sujet en tout cas. La rencontre fut très agréable et l'échange également. J'espère seulement que Dieu, comme dirait Alpha, puisse l'entendre une fois pour toutes et que famine et guerre en Afrique puissent un jour enfin cesser.



Un grand merci à Florence Kovalevsky Wagram Music de m'avoir organisé ce rendez-vous avec Alpha



Photos du concert au Zénith de paris : Edwige Henry

https://www.alphablondy.info

Alpha Blondy : les dernières chroniques concerts

Fiesta des Suds : Minuit, BigFlo & Oli, Diego El Cigala, Alpha Blondy, Yuna en concert

Fiesta des Suds : Minuit, BigFlo & Oli, Diego El Cigala, Alpha Blondy, Yuna par Sami
Dock des suds, Marseille, le 15/10/2015
Pas mis les pieds à la Fiesta des suds depuis 2011 et un peu comme pour Marsatac pas d'attente particulière pour celle-ci, c'est parti pour trois soirs de concerts et de "salut... La suite

Alpha Blondy + Alborosie + Gentleman en concert

Alpha Blondy + Alborosie + Gentleman par Lebonair
Zénith - Paris, le 14/04/2011
Le 14 Avril dernier au Zénith de Paris s'est tenu une soirée extraordinaire organisée par Garance Production avec la présence de trois artistes de renom dans le monde du reggae :... La suite

Festival du Bout du Monde : Ibrahim Maalouf + Olivia Ruiz + la Fanfare du Belgistan + Gotan project +  Fool's gold + Novalima + Omar Pene + Mahmoud Ahmed & Alèmayèhu Eshèté & Badume's Band + Tony Allen + Charlie Winston + Donovan Band + La Pegatina  tran express + Hugues Aufray + The Aggrolites + Khaled + Hindi Zahra + Kal + Alpha Blondy en concert

Festival du Bout du Monde : Ibrahim Maalouf + Olivia Ruiz + la Fanfare du Belgistan + Gotan project + Fool's gold + Novalima + Omar Pene + Mahmoud Ahmed & Alèmayèhu Eshèté & Badume's Band + Tony Allen + Charlie Winston + Donovan Band + La Pegatina tran express + Hugues Aufray + The Aggrolites + Khaled + Hindi Zahra + Kal + Alpha Blondy par Lionel Degiovanni
Presqu'ile du crozon, le 07/08/2010
Et me voilà début aout, à partir pour un périple breton !! Donc je pars le matin très tôt, pour mes 12h de route ! Hé oui, la Bretagne, pour nous "gars du sud" c'est à... La suite

The Gladiators/Alpha Blondy en concert

The Gladiators/Alpha Blondy par jorma
Dock des Suds - Marseille, le 01/04/2010
ROOTS ! En cette fraîche soirée d'avril, direction les Docks des Suds pour se réchauffer au son Ivoirio-Jamaïcain des Gladiators et d'Alpha Blondy réunis pour cette... La suite