Accueil Digitalism en concert
Jeudi 21 juin 2018 : 10717 concerts, 25037 chroniques de concert, 5217 critiques d'album.


Digitalism propose un Live "Dirty electro pogo shit" : électro-rock & acid house.

Digitalism : vos chroniques d'albums
Site

Digitalism en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Digitalism : l'historique des concerts

Sa.

15

Oct.

2016

Digitalism (live) + Friends Yoyo / Palais de Tokyo - Paris (75)

Sa.

27

Août

2016

Festival Woodstower en concert
Festival Woodstower 2016 : John Talabot, Digitalism, Vald, Soom T, Para One B2b Boston Bun, Talpa, Conwerter, Sulima, Curious Detail, Yuta, B.brain, Bavoog Avers, Phazz B2b Everydayz, Moi Je, Voilaaa Sound System, Cie Toto Black - KkrockÉ, Collection... Festival Woodstower | Moi je | Vald | Digitalism | Para One | Soom T | John Talabot | Boston Bun
Parc de Miribel Jonage - Miribel (01)

Ve.

08

Juillet

2016

Cruilla Barcelona en concert
Cruilla Barcelona 2016 : Cat Power - Bomba Estereo - Damien Rice - Crystal Fighters - Rudimental - Digitalism - Esperanza Spalding - Chambao - Seeed - Bunbury - Vetusta Morla - Zoo - Ramon Mirabet Cruilla Barcelona | Cat Power | Damien Rice | Digitalism | Esperanza Spalding | Bomba Estereo | Crystal Fighters | Rudimental
Parc del Forum - Barcelone (Sp)

Me.

27

Avril

2016

Digitalism (live) (Complet) Badaboum - Paris 11e (75)

Sa.

27

Juin

2015

Digitalism - Riton - Dj Falcon Showcase - Paris 8eme (75)

Sa.

18

Avril

2015

Ve.

27

Fév.

2015

Digitalism, Marco Dos Santos & Stephan Digitalism | Marco Dos Santos
Zig Zag - Paris (75)

Sa.

07

Fév.

2015

Carbon Airways en concert
Digitalism, Carbon Airways, Speedy J, Paula Temple, Rombeads, Strb Digitalism | Carbon Airways
L'USINE PTR-CAB - Genève (Ch)

Digitalism : les dernières chroniques concerts 5 avis

Yuksek, Digitalism, NZCA/Lines, Andromakers (Festival Rock Island)

Critique écrite le 01 juillet 2012, par Sami

Fort d'Entrecasteaux 30 Juin 2012

Yuksek, Digitalism, NZCA/Lines, Andromakers (Festival Rock Island) en concert

Première édition pour Rock Island, nouveau venu dans la famille des festivals de musiques electro et pop. Plutôt une bonne nouvelle pour les amateurs du genre, avec une affiche réunissant jeunes pousses (Breton, Kakkmaddafakka que j'aurais bien aimé voir jeudi) et têtes d'affiche de luxe (Laurent Garnier). Ce troisième, et seul soir où je peux m'y rendre, a attiré une forte affluence, à vue d'oeil d'une moyenne d'age de 18-25 ans. On arrive suffisament tôt pour ne pas rater les régionales de l'étape Andromakers, vues pas plus tard qu'il y a une semaine en concert gratuit au Kiosque de la Canebière. Toujours du plaisir à suivre la perpetuelle évolution du duo Aixois : les titres récents se font plus sophistiqués, parfois dansants (même si la plupart resteront assis), avec une basse de plus en plus présente. Leur relecture planante de "La mer" de Charles Trenet va bien avec la brise qui parcours le site et sa vue imprenable sur le Vieux Port. Le trio Anglais NZCA/Lines évoluant dans un style très (trop?) proche de Metronomy fait partie de la poignée de groupes encore jamais passés à Marseille que propose le festival. Même s'ils ne sont pas les plus attendus, la déception est de mise avec un live un peu poussif qui... Lire la suite

Festival Skabazac : Sick of It All + Dan le Sac + The Herbaliser + David Caretta + Arno +Does it offen you, yeah! + Tiken Jah Fakoly + Does It Offend You, Yeah? + Raekwon & Ghostface Killer + Digitalism

Critique écrite le 25 juin 2008, par julien

Skabazac à Sébazac 14 juin 2008

Samedi 14 juin 2008...le soleil se lève sur Sébazac. Ravitaillement chez Edouard et on se met à la recherche du cours d'eau le plus proche...la région est magnifique...Millau, Rodez...ah l'Aveyron !!! On tombe sur un charmant coin de verdure en bordure de l'Aveyron (le ruisseau)... On en profite pour se reposer et commencer à rédiger les premières lignes de l'article concertandco.com. 17h00 : Il est grand temps de retourner vers le festival. Le premier concert démarre à17h15 : SICK OF IT ALL... Avec un nom pareil, c'est surement pas du reggae...On arrive...et en effet : les musiciens sont plutôt énervés et le chanteur chante...ou plutôt crie dans le micro. C'est du METAL. Pas grand monde devant la scène mais quelques fans se donnent à cœur joie dans un gros pogo. A noter la jolie crête du guitariste... Pas des grands fans de métal, on se dirige directement sur la petite scène avec un ovni tombé du ciel londonien : DAN LE SAC accompagné de son efficace et stylé MC Scroobius Pip. Un barbu (25 cm.....) avec une gueule de premier de la classe qui rappe sur des gros gros bits distillés par son DJ. Hallucinant... le mec est tout seul avec une valise dans laquelle se trouvent maints accessoires très justement... Lire la suite

(mes) Eurockéennes de Belfort 2007 2/3 : Joeystarr, Cold War Kids, Blanche, Editors, Abd Al Malik, Maxïmo Park, Olivia Ruiz & guests, Queens of the Stone Age, The Hives, Digitalism ...

Critique écrite le 06 juillet 2007, par Philippe

Presqu'Ile du Malsaucy, Evette-Salbert 30 juin 2007

(mes) Eurockéennes de Belfort 2007 2/3 : Joeystarr, Cold War Kids, Blanche, Editors, Abd Al Malik, Maxïmo Park, Olivia Ruiz & guests, Queens of the Stone Age, The Hives, Digitalism ... en concert

Pour le Vendredi c'est par ici ! Après une bonne nuit de sommeil et diverses activités reposantes, retour sur le site pour une journée qui s'annonce riche en cadors du rock, mais aussi en divers espoirs à confirmer. Côté ciel, on est plus près de la canicule que du déluge - Libé nous a promis un climat intermédiaire mais sait-on jamais, il est déjà arrivé ici qu'on ait plutôt les deux le même jour ! Samedi, un p'tit black en survet' tient tête à aux dieux du rock en scène On rejoint Joeystarr, déjà vu et apprécié cette année en salle, qui harangue la foule en lui rappelant opportunément l'existence d'un problème - parmi d'autres - dans ce pays désormais de droite : So so so, solidarité, avec les sans-papiers ! qu'il enchaîne avec sa chanson sur la question Hot, Hot. Puis il nous sort son magnifique et terrifiant Métèque au son un peu en surchauffe (il faut dire qu'il est aujourd'hui accompagné d'un vrai groupe batterie-basse-guitare, les Enhancer). Il met en tout cas la grosse ambiance, incomparable avec celles des peigne-culs du WTC la veille. La méchantissime Bad Boy est soutenue par une basse tellurique, et il la fait en entier cette fois-ci, tout autant que cette histoire de 9-3 qu'est d'la Bombe, bébé à base de Po po... Lire la suite

Digitalism + Birdy Nam Nam + Laurent Garnier + Etienne de Crecy + Ghinzu + Yuksek + Miss Kittin & The Hacker + Naive New Beaters (Printemps de Bourges 2009)

Critique écrite le 01 mai 2009, par Tribukao71

Le Phénix / Palais d'Auron, Bourges 25 Avril 2009

Première fois que je vais au Printemps de Bourges, une très bonne programmation electro et pour la première fois aussi, un seul billet pour deux salles ! autant dire que tout ça s'annonce bien ... Arrivé à Bourges en fin d'après-midi, il pleut... il a fait beau toute la semaine sauf le samedi. Nous cherchons notre hôtel qui en fait n'était pas du tout ou on croyait qu'il était .. tout ça a pied ! donc totalement trempés par ce temps de m... ! Bref ! nous partons donc pour cette jolie soirée, quand nous arrivons au poste de contrôle des billets. Et la ça commence mal ! 20 minutes d'attente sous la pluie, un énorme bouchon s'est formé, on est serrés, on a froid, on est mouillés, les gens commencent à s'impatienter. Plus on avance, plus les gens se ressèrent. Enfin on arrivent à pénétrer dans l'enceinte, et on va directement se réchauffer dans le Palais d'Auron .. mais deuxième point négatif que nous remarquons, le passage entre les deux salles est très étroit ! (ça se confirmera plus tard dans la soirée). Nous arrivons donc au Palais d'Auron ou les NAIVE NEW BEATERS ont presque fini leur set. Une musique efficace, les jeunes ont l'air d'aimer ça. Certes musicalement ça fait bouger mais derrière, ça reste quand même vide. On restent... Lire la suite

Digitalism : les chroniques d'albums

Digitalism : Idealism

Chronique écrite le 20/06/2007, par Philippe

Digitalism : Idealism

Les Daft Punk n'en finissent décidément plus de faire des émules. 1 an après leur réapparition scénique aux Eurockéennes (NB : les Inrocks viennent enfin de redécouvrir leur existence), et alors que les français de Justice viennent de sortir un inégal mais partiellement excellent premier LP chez Ed Banger, voici les allemands de Digitalism qui sortent quasi-simultanément un autre album du même tonneau, Idealism, chez Kitsuné. Qui compte écumer les festivals d'été est pourtant bien obligé d'essayer de suivre la vague - les deux duos vont par exemple à Belfort ! Le son en apparaît d'emblée plus électronique (entendez moins rock, et moins excentrique - sans tapage inutile), limite house jusqu'au milieu de Zdarlight, tube tranquille où un son plus rock apparaît, d'abord timide puis repris en disco et chanté sur I want I want par une voix gouailleuse. Les sons de guitare et les voix font... Lire la suite