Accueil Kavinsky en concert
Mardi 21 novembre 2017 : 11494 concerts, 24722 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.


Révélé au grand public par la formidable BO du film Drive (où figure son génial titre Nightcall), Kavinsky propose une musique électro house aux réminiscences eighties... En tournée en 2013 et 2014.

Kavinsky : vos chroniques d'albums
Site

Kavinsky en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Kavinsky : l'historique des concerts

Ve.

20

Oct.

2017

Me.

24

Mai

2017

Kavinsky Dans Le Bois La Clairière - Paris 16e (75)

Sa.

28

Janv.

2017

Kavinsky & Friends Nuits Fauves - Paris 13e (75)

Ve.

18

Nov.

2016

Sa.

24

Sept.

2016

Me.

17

Août

2016

Sa.

13

Août

2016

Porticcio Summer Festival en concert
Porticcio Summer Festival : James Mac + Joris Delacroix + Kavinsky (dj Set) + Vitalic (dj Set) Porticcio Summer Festival | Vitalic | Kavinsky | Joris Delacroix
Plage de la Viva - Porticcio (20)

Ve.

05

Août

2016

Festival Porto Latino en concert
Kavinsky + Mydy Rabycad Festival Porto Latino | Kavinsky
La Citadelle - Saint Florent (20)

Kavinsky : les dernières chroniques concerts 8 avis

Portishead + Damon Albarn + Pixies + Fauve + Paul Weller + Seasick Steve + IAM + Blondie + Midlake + Vanessa Paradis + The Dillinger Escape Plan + London Grammar + Kavinsky + Gesaffelstein + John Butler Trio + Angus & Julia Stone + Zone Libre + Shaka Ponk etc (Festival Beauregard 2014)

Critique écrite le 20 juillet 2014, par Ludmilla A.

Château de Beauregard 4,5 & 6 juillet 2014

Portishead + Damon Albarn + Pixies + Fauve + Paul Weller + Seasick Steve + IAM + Blondie + Midlake + Vanessa Paradis + The Dillinger Escape Plan + London Grammar + Kavinsky + Gesaffelstein + John Butler Trio + Angus & Julia Stone + Zone Libre + Shaka Ponk etc (Festival Beauregard 2014) en concert

JOUR 1 : L'appel de la Normandie Notre festival commence aujourd'hui vendredi, on n'était pas à la soirée Stromae... Et on attaque fort avec The Dillinger Escape Plan, les Cats on Trees peuvent aller se rhabiller ! Les Américains nous livrent un show ultra puissant avec une énergie impressionnante et un guitariste déchaîné ! Le chanteur finit le visage en sang après une session d'escalade et un démontage de batterie. METAAAL ! On passe sur l'autre scène pour les Texans de Midlake et leur pop folk mélodique (ça change radicalement de style, j'ai du mal à me mettre dedans). C'est joli malgré tout, on passe un beau moment sous le soleil de fin d'après-midi à Beauregard. On ne s'attarde pas au concert de London Grammar, que je trouve particulièrement ennuyant... Réveillons nous avec Blondie ! Debbie Harry, qui fête ses 69 ans, n'a peur de rien avec sa tenue nombril à l'air ! On sent que ça tire un peu pour Debbie. Heureusement que le public est là pour chanter (quelques fois à sa place). On a le droit à un best of du groupe, on connaît les morceaux par cœur, entre Call Me, One Way or Another, Heart of Glass, on est ravi ! Mais ça sent quand même un peu le sapin... Il y a foule... Lire la suite

Kavinsky

Critique écrite le 17 mai 2014, par Nec

Stereolux, Nantes 16 mai 2014

Kavinsky en concert

Une ambiance qui a mis du temps à décoller ! Avec un Kavinsky qui prend son temps pour nous faire monter en pression et finalement lorsque, à l'apogée de son art, sur le tube Nightcall, il arrive enfin à nous faire prendre notre pied, il décide d'arrêter son concert... Après seulement une petite heure, l'ensemble du public est circonspect ! Sommes-nous au théâtre, y-a-t-il un entracte ? Les gens restent un peu dans l'attente du retour de Kavinsky mais tout est clair lorsque Vincent Belorgey aka Kavinsky revient dans la salle pour prendre... Lire la suite

Breton + Jackson and His Computer Band + Kavinsky + Klaxons + Carbon Airways + Sarah W_Papsun + A Tribe Called Red + Salut C'est Cool (Rock 'n Beat Party - Le Printemps de Bourges 2014)

Critique écrite le 30 avril 2014, par Pierre Andrieu

Le W, Bourges 26 avril 2014

Breton + Jackson and His Computer Band + Kavinsky + Klaxons + Carbon Airways + Sarah W_Papsun + A Tribe Called Red + Salut C'est Cool (Rock 'n Beat Party - Le Printemps de Bourges 2014) en concert

Samedi 26 avril 2014, avant dernier jour du Printemps de Bourges avec un morceau de choix, la fameuse Rock 'n Beat Party, soirée qui permet de voir défiler de très nombreux groupes électro, rock et hip hop jouant en alternance au W et au Palais d'Auron, de 20 heures à 5 heures du matin... On ne pourra pas tout voir, faute d'énergie (on est à Bourges depuis mardi, tous les comptes rendus sont ici) et parce qu'il faut se réserver pour demain, dimanche (il y a un concert avec Tal et Zaho à 15 heures, rires). Mais il y avait de bien belles choses, et d'autres plus anecdotiques... Chronique : Sarah W_Papsun C'est à Sarah W_Papsun que revient le difficile honneur de débuter la soirée sur la grande scène du W, devant un chapiteau encore un peu vide, mais déjà bien chaud... Et contre toute attente, le jeune groupe français fait un carton, réussissant à capter l'attention et à faire bouger le public présent avec sa musique électro pop/post rock, il est vrai très dansante et accrocheuse... Tel un combo habitué des grands rendez-vous festivaliers, Sarah W_Papsun sait habilement faire monter la pression, haranguer le public pour le faire réagir positivement et jouer " carré et percutant ", faire le show, quoi ! Bien vu, car une bonne... Lire la suite

(mon) Marsatac 2013, 2/2 : JC Satàn, Andromakers, Nasser, Stubborn Heart, Bonobo, Sexy Sushi, Breton, Squarepusher, Zombie Zombie, Kavinsky

Critique écrite le 30 septembre 2013, par Philippe

Le Dock des Suds, Marseille 28 septembre 2013

(mon) Marsatac 2013, 2/2 : JC Satàn, Andromakers, Nasser, Stubborn Heart, Bonobo, Sexy Sushi, Breton, Squarepusher, Zombie Zombie, Kavinsky en concert

Pour la première soirée au Silo c'est par ici. "Pensez moins, Dansez plus !" Alors ça c'est du slogan qui donne envie au chroniqueur, en effet, de s'abandonner dans les foules remuantes et d'errer, clope au bec, verre en main et cerveau éteint, de salle en chapiteau... En tout cas penser moins, c'est sûrement ce qu'a fait le programmateur qui a eu l'idée de mettre 2 groupes de rock à la même heure (sur les 3 ou 4 au total dans la soirée !) : tant pis donc pour les explosifs-mais-déjà-vus-3-fois Dissonant Nation, mon choix se portera sur les formidables-et-vus-que-2-fois JC Satàn, que Marseille a enfin eu une chance de redécouvrir ce soir après un passage un peu confidentiel à l'Embobineuse. Hélas ils ont déjà commencé, pas depuis trop longtemps heureusement, quand j'arrive au chapiteau. La question du "quid de JC ?", posée à chaque fois, est réglée par le chanteur : "on s'en fout, Jean-Claude ça nous va bien !". Pour ma part intuitivement je les ai toujours appelés comme ça, je trouve ce nom extrêmement arty et classe ! Il y a hélas peu de monde au départ : s'agissant de rock un peu "pointu" en ouverture d'une soirée fondamentalement électro, ça n'a rien d'étonnant (le chanteur nous remerciera donc d'être "si nombreux" !).... Lire la suite

Kavinsky : les chroniques d'albums

Kavinsky : Outrun

Chronique écrite le 04/04/2013, par Philippe

Kavinsky : Outrun

La vie est parfois injuste avec les deejays... Autant ce brave Woodkid emmerde son monde alors qu'il s'est fait chier à compiler des tonnes de nappes instrumentales sans parvenir à nous toucher, autant un branleur (supposé) comme Kavinsky frappe directement au coeur de sa cible - les dancefloors, mais parvient aussi par moments à nous émouvoir (eh oui !), par exemple à l'écoute des violons des très réussies Rampage et Roadgame. Le tout sans pour autant user de recettes révolutionnaires : principalement, la science du riff guitare (ou autre instrument synthétiquement rejoué) posé sur un beat archi-compressé, marque de fabrique de l'écurie Ed Banger, mais augmentée de ce que Woodkid n'a pas (hélas pour lui) : un sens inné de la mélodie, de celles qui vous tapent direct au fond du bide et donc par rebond, au fond du cerveau. Après une intro parlée et grandiloquente, qui sonne pile comme celle d'un thriller routier des 80's, concept global de l'album (il y a aussi dans le livret les images qui correspondent, quelque part entre Risky Business et Christine), Blizzard envoie un premier thème synthé-guitare relativement irrésistible. Juste après, avec son solo de guitare cheesy posé sur beats compressés à mort, Protovision est un pur... Lire la suite

Kavinsky : Teddy Boy E.p.

Chronique écrite le 05/04/2006, par Pierre Andrieu

Kavinsky : Teddy Boy E.p.

Véritable mort-vivant assoiffé de revanche - si l'on en croit sa biographie -, Kavinsky revient après son accident d'automobile mortel. Avec la ferme intention de faire danser tout le monde grâce à ses hymnes électroniques clinquants aux sonorités italiennes... Cet étrange personnage hébergé par le label Record Makers a choisi une pochette terrifiante où sa condition de Loup Garou technoïde apparaît au grand jour. Malgré cela, il a des amis, et plutôt doués en plus : Mr Oizo et Arpanet n'ont pas hésité à remixer le titre Testarossa autodrive, déjà très virevoltant, pour le rendre encore plus... Lire la suite