Accueil Nafas en concert
Mardi 20 août 2019 : 11775 concerts, 25623 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.


Un set "world jazz" aux couleurs de la Méditerranée, nourri d'influences orientales, afrobeat ou klezmer. Une musique éclectique et métissée, transcendant les cultures et les appartenances.
NAFAS signifie "souffle" en arabe littéraire. Souffle vital, c'est la force qui anime, inspire et crée. Ahmad Compaoré, Fred Pichot et Sylvain Terminiello ont imaginé une musique éclectique et métissée, transcendant les cultures et les appartenances. Entre jazz, fusion et musiques du monde, NAFAS parcourt les rives du bassin méditerranéen, nourri d'influences orientales, afrobeat ou klezmer. Mêlant compositions originales et thèmes traditionnels revisités, le répertoire est porté par l'improvisation et agrémenté d'une touche électro. NAFAS est composé de : Ahmad Compaoré (batterie, percussions) Fred Pichot (saxophones, flûte, machines) Sylvain Terminiello (basse).

Nafas : vos chroniques d'albums
Site

Nafas en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Nafas : les dernières chroniques concerts 7 avis

Nafas

Critique écrite le 30 mai 2015, par pirlouiiiit

le JAM - Marseille 22 mai 2015

Nafas  en concert

Après un très sympathique début de soirée en famille au Lollipop Music Store c'est entre parents que nous sommes ressortis au JAM cette fois. Bon pour être honnête c'est d'abord seul que je me suis rendu au JAM et c'est seulement à la pause que Svet m'a rejoint, les enfants mettant un peu plus de temps à s'endormir dans leur nouvelle maison (surtout après l'excitation post Lollipop). Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu Nafas puisque cela remontait à une époque où le Floor existait (et où Henri y programmait déjà Nafas), et où McYavell sillonnait encore Marseille à l'affut du moindre concert de jazz. En cette année je les découvrais et les voyais 3 fois : au Floor tout d'abord, puis au festival POC puis re au Floor. Depuis j'avais revu les musiciens de Nafas de très nombreuses fois dans différents projets, parfois ensemble d'ailleurs comme dans Namaste! mais jamais tous les trois. Et franchement après le concert que nous ont offert Fred Pichot (saxos et flute), Ahmad Compaoré (batterie) et Sylvain Terminiello (basse) je pense que je n'attendrai pas 4 ans pour retourner les voir ! Le concert fut tout simplement explosif avec ce la transe (vu la tendance mystique des 3 larrons ce n'est pas surprenant) mais surtout quelques... Lire la suite

Nafas + Temenik Electric

Critique écrite le 04 mars 2014, par Marcing13

L'Escale - Aubagne 21 Février 2014

Nafas + Temenik Electric en concert

Le plateau de la soirée proposé par la MJC d'Aubagne annonçait une soirée très variée en terme d'influences musicales, avec toutefois un dénominateur commun : la musique nord africaine. Nafas en 1ère partie abordait ainsi un jazz assez racé et démontrait à ceux qui ne connaissait pas ce groupe que Nafas est un trio composé de réels virtuoses de la musique. Si l'influence majeur est l'afro-jazz, l'univers de Nafas est beaucoup plus riche et bien plus complexe : free-jazz, musique tzigane, soul-jazz ou orientale sont largement explorés... Mais plus qu'un groupe, Nafas est un collectif où chaque musicien, bien qu'aussi talentueux les uns les autres, a appris à s'effacer au service de la musique. Au final, la technique propre à ce style de musiques est éclipsé au profit d'une musicalité et d'une rythmique bien présente... Et sur la longueur, le concert gagne en profondeur et capte réellement le public. Bref une très bonne première partie... Dur défi donc pour Temenik Electric de prendre la relève ! Mais Temenik Electric s'est... Lire la suite

Nafas invite Tania Zolty (festival des Méditerranées)

Critique écrite le 20 décembre 2011, par Pirlouiiiit

le Floor - Marseille 17 décembre 2011

Nafas invite Tania Zolty (festival des Méditerranées) en concert

Après Accoules Sax à la Grotte des Accoules, une petite pause pizza Chez Noël et un tour par l'Espace Julien pour apprécier le virage rock de Keren Ann me voilà finalement au Floor avec un pote pour la clôture du festival des Méditerranées. Ce soir il s'agit du trio Nafas que j'avais justement découvert ici même quelques mois plus tôt. La dernière fois ils avaient invité plusieurs personnes (Cyril Benhamou, Laure Bonomo, Jagdish ...), cette fois n'y a qu'une invitée : Tania Zolty. Au moment où nous arrivons (tard) la grande salle du Floor (grande par rapport à la partie bar) est blindée. Une partie du public est assise sur des chaises, voire sur ou derrière les tables (car on y mange au Floor avant tout) et il est littéralement impossible de circuler. Nous écouterons patiemment dans le couloir avant que quelques personnes ne craquent et ne libèrent un peu d'espace. Ma première réaction quand à l'apport de Tania à la musique de Nafas (puisque c'est eux que je connais et non l'inverse) est plutôt mitigé. En effet sur le premier morceau auquel j'assiste le collage me parait un peu artificiel ... Par contre peu de temps après sur la chanson qui parle de pluie, je suis plus agréablement impressionné. Avec sa voix qui évoque... Lire la suite

Nafas + Watcha Clan (Portes Ouvertes Consolat - POC)

Critique écrite le 11 octobre 2011, par Pirlouiiiit

rue Consolat - Marseille 08 octobre 2011

Nafas + Watcha Clan (Portes Ouvertes Consolat - POC) en concert

Grosse grosse journée en ce 8 octobre ... et c'est après avoir enchainé piscine, la victoire des français en 1/4 de finale contre les anglais, un bon déjeuner chez Le Boucher, un déménagement, le vernissage d'une expo de BD que me voici à la patte d'oie de la rue Consolat pour assister au concert en plein air dans le cadre du désormais festival POC (Portes Ouvertes Consolat). En fait sur le chemin (au pas de course) vers Dame Oseille où nous avions prévu de manger un morceau, je serai retenu par un son familier. Il s'agissait de la voix de Martin Mey qui donnait un concert entouré des toiles de LoF (avec un t-shirt de la même couleur que la toile centrale du rdc). C'est aussi ce moment que choisira une horde de bourrins avinés (dont un avec des skis) pour passer en beuglant je ne sais quelle chanson corporatiste qui couvrira complétement la voix de Martin (le contraste entre la bêtise de la rue et la douceur de la galerie était impressionnant). Voyant que McYavell était dedans (ce qu'il ne manquera pas de nous raconter) je filerai après être resté un court instant sur la pas de la porte. Je ne ferai qu'une micro halte à Dame Oseille où j'abandonnerai mes convives pour repartir en sens inverse (je repasserai donc devant Martin... Lire la suite

Nafas : les chroniques d'albums

Nafas : Itinéraires

Chronique écrite le 17/06/2018, par Pirlouiiiit

Nafas : Itinéraires

Etant parvenu à chroniquer Tribe le disque de Ed Hosdikian je me suis dit qu'il était peut-être temps de tenter de reprendre celle du premier disque de Nafas. Cela va bientôt faire un an (depuis sa sortie) que je l'écoute sans arriver à trouver les mots pour le décrire. Pour ceux qui connaissent un peu la scène jazz marseillaise je pourrais me contenter de citer le nom des 3 musiciens : Nafas c'est en effet le trio composé de Ahmad Compaoré à la batterie, aux percussions (et à la plupart des compos), Fred Pichot aux saxophones et Sylvain Terminiello à la basse. Encore que ça ne suffirait pas car pour sa première sortie discographique Nafas a invité le très prolifique Wim Welker à la guitare... Lire la suite