Accueil Raul Paz en concert
Mercredi 13 décembre 2017 : 11000 concerts, 24773 chroniques de concert, 5188 critiques d'album.


Star de la nouvelle scène cubaine. Sur fond de musique cubaine, il compose des textes à l'ancienne sur des rythmes plus modernes. Il affectionne tout particulièrement le mélange des genres en intégrant de la pop, de l'électro, du rock, du reggae...

Raul Paz se présente :Raul Paz est un auteur-compositeur-interprète (chanteur et musicien) cubain né en 1969 dans la province de Pinar del Río, à San Luis précisément, à l'ouest de Cuba. Sur fond de musique cubaine, il compose dans un style bien à lui. Il compose des textes à l'ancienne sur des rythmes plus modernes. Il affectionne tout particulièrement le mélange des genres
Dès son plus jeune âge, Raul Paz fait des études musicales à l'Institut Supérieur des Arts de La Havane. Pendant 10 ans, il y étudie le violon, le solfège, l'harmonie, le contrepoint, le chant et un peu de direction d'orchestre.
Il n'en est pas moins intéressé par le rock, en se branchant sur les radios américaines où il a découvre Deep Purple, Led Zeppelin ou Bob Marley. Il est indispensable de rappeler la solide formation classique de ce musicien de génie. Il exprime toujours de nombreuses influences dans chacun de ses albums.
En 1996, il quitte Cuba pour Paris où il vient officiellement pour étudier à la Schola Cantorum. En réalité, on le retrouve plutôt sur la scène latino, jouant au New Morning, au Hot Brass et au Bataclan.
En 1999, il participe au concert de La Fania All Stars au Zénith de Paris et y rencontre Ralph Mercado, fondateur du label RMM, qui lui propose d'enregistrer son premier disque à Miami. Cuba Libre (rebaptisé Imaginate pour le marché américain), sort en 1999 et est vendu à près de 100 000 exemplaires. La presse américaine new-yorkaise le consacre "révélation masculine de l'année"[réf. nécessaire].
Sa carrière démarre très bien avec de multiples concert aux États-Unis, mais la mort de Celia Cruz et de Tito Puente oblige Ralph Mercado à fermer son label et met fin à sa collaboration avec Raul Paz en 2001. Il profite alors de cette période pour s'ouvrir à d'autres styles de musiques. Il enregistre notamment Contigo, chanson écrite avec DJ Arian.
De retour à Paris, il signe avec le label Naïve avec lequel il sort Mulata en 2003. Cet album qui mélange musique cubaine, pop, hip-hop et riffs de rock, est la révélation auprès du public français. L'album est vendu à 60 000 exemplaires.
En 2005, Revolucion, album enregistré à La Havane, dans les studios Egrem, reste dans la droite ligne de Mulata. Avec En casa, album enregistré en 2006, Raul Paz revisite la musique de son enfance en "révolutionnant" ces sons de toujours

Site

Raul Paz en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Raul Paz : l'historique des concerts

Ma.

10

Mai

2016

Ve.

11

Mars

2016

Raul Paz "ven Ven" Hall de Paris - Moissac (82)

Je.

10

Déc.

2015

Raul Paz + Son del Salon La Souris Verte - Epinal (88)

Je.

08

Oct.

2015

Ve.

24

Juillet

2015

Tempo Latino en concert
Festival Tempo Latino : La Sonora Libre + Raul Paz Tempo Latino | Raul Paz
Arènes - Vic Fezensac (32)

Di.

21

Juin

2015

Raul Paz : les dernières chroniques concerts 6 avis

Raul Paz

Critique écrite le 05 novembre 2010, par fredc

Magic Mirrors - Tourcoing 22 Octobre 2010

Raul Paz en concert

Alors qu'un froid glaçant est tombé sur la métropole lilloise, le chanteur cubain Raul Paz, une des têtes d'affiche du Tourcoing Jazz Festival, est chargé de réchauffer le public nordiste. Le concert du soir est abrité par le Magic Mirrors, joli chapiteau temporaire installé sur la place principale de la ville. Avec sa charpente en bois et ses allures de cirque à l'ancienne, le lieu ne manque pas de charme et l'ambiance est déjà festive entre les tables qui entourent l'espace réservé au public. Le concert démarre calmement, Raul et ses musiciens prennent le temps d'installer leur univers, leur atmosphère sous la toile tourquennoise. Entre chaque chanson, le natif de La Havane, qui a vécu de nombreuses années en France, s'adresse aux spectateurs en français, il prend le temps de parler de ses chansons, de philosopher... Il n'en oublie pas pour autant de faire chanter et danser tout le monde sur ses rythmes endiablés. Il se montre tout à la fois crooner, rocker, poète... et il applique ses multiples identités à sa musique. Revendiquant ses racines cubaines, il assume aussi le métissage et enrichit ses morceaux de quelques riffs funk (La Gente, Revolucion), de rythmes hip-hop et parfois même d'un flow rap (Havanization). Raul Paz mêle à... Lire la suite

Raul Paz

Critique écrite le 04 janvier 2008, par July

Elysée Montmartre - Paris 12 Décembre 2007

Raul Paz en concert

Arrivée vraiment à la bourre pour ce concert, j'avais misé sur le feu cubain pour faire traîner la 1ere partie dont je ne pourrai pas vraiment vous parler du coup. Ils en sont au 2ème morceau ouf !! Dernier concert d'un an et demi de tournée, il fallait être à l'Elysée Montmartre. C'est la première fois que je le vois et je ne voulais rater ça pour rien au monde. Raoul Paz a une énergie folle, à l'image de sa musique. Une batterie de douze musiciens tout aussi... Lire la suite

Devendra Banhart Band + Mugison + Bang Gang + Raul Paz (Festival de Sédières 2005)

Critique écrite le 28 juillet 2005, par Pierre Andrieu

Granges du Château de Sédières, Clergoux 22 juillet 2005

Devendra Banhart Band Pour la soirée d'ouverture de la partie dédiée aux musiques actuelles du festival de Sédières, il ne fallait pas arriver en retard : la tête d'affiche, Devendra Banhart, étant programmée en tout début de soirée. Le brillant (et prolifique) songwriter américain n'a eu aucun problème à convaincre le public - un peu clairsemé malheureusement - de ses multiples talents (écriture de morceaux superbes, chant habité, jeu de guitare rustique à souhait). Entouré par un bon groupe de baba cools (deux guitares, batterie, basse, orgue), Devendra Banhart chante avec ce trémolo si particulier qui est sa signature. Notre homme semble ravi d'être sur scène dans ce qui ressemble pour lui à une église, il s'autorise même un verre de vin rouge et parle entre les morceaux pour mettre un peu de "liant". Grand seigneur, il laisse même ses deux guitaristes au look hippie/bohème pousser la chansonnette. Pour un peu, on se croirait en Inde (ou en Californie) en 1970 dans une communauté de routards assis autour d'un feu pour écouter George Harrison chanter... Au cours du set du Devendra Banhart Band, les ambiances varient agréablement : les morceaux sonnent folk/rock, rhythm and blues, soul ou country/pop. Grâce à son charisme... Lire la suite

Roy Pacci & Arestuka + Tangora + Raul Paz

Critique écrite le 08 décembre 2004, par Naïs

Dock des Suds à Marseille 27 Novembre 2004

Le groupe composé de 8 musiciens hors pairs, trés bon rythm. Le trompetiste joue trés bien avec ses 4 cuvres qui l'accompagne plus le groupe ça fait un mélange détonnant de ska par moment avec d'autre morceaux plus salsa mais alors endiablée et rythmés. Le public de la siorée était comme toujours aux docks trés varié, mais malgré tout Roy Paci à su... Lire la suite