Accueil Thierry Ollé en concert
Mercredi 18 septembre 2019 : 14429 concerts, 25680 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.


Ce pianiste jazz délivre une une relecture des grands classiques de la Nouvelle-Orléans.

Site

Thierry Ollé en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Thierry Ollé : l'historique des concerts

Je.

19

Déc.

2013

Daniel Huck en concert
Thierry Olle & Daniel Huck Daniel Huck | Thierry Ollé
C.Culturel G. Brassens - Avrille (49)

Sa.

08

Déc.

2012

Triple Scotch invite Lidiane Arbogast Thierry Ollé | Serge Oustiakine | Bernard Lara | Triple Scotch | Lidiane Arbogast
Mandala - Toulouse (31)

Ve.

16

Nov.

2012

Festival Jazz Conilhac en concert
Omar Sosa & Paolo Fresu + Thierry Ole Trio Festival Jazz Conilhac | Omar Sosa | Paolo Fresu | Thierry Ollé
Festival Jazz Conilhac - Conilhac - Corbières (11)

Sa.

26

Nov.

2011

Thierry Ollé Trio Cave à Jazz - Conilhac (11)

Sa.

18

Juin

2011

Sa.

02

Avril

2011

Nico Gardel en concert
Thierry Ollé Trio invite Nicolas Gardel Nico Gardel | Thierry Ollé
Rest'O Jazz - Toulouse (31)

Ve.

01

Avril

2011

Thierry Ollé Trio Rest'O Jazz - Toulouse (31)

Sa.

29

Janv.

2011

Thierry Ollé Trio Jazz Club - Cogolin (83)

Thierry Ollé : les dernières chroniques concerts 1 avis

Festival de Big Band de Pertuis Jour 2 : Paul Chéron Sextet Invite Nadia Cambours + Ping Machine (Festival de Big Band)

Critique écrite le 09 août 2009, par Mcyavell

Enclos de la Charité - Pertuis (Festival de Big Band) 4 août 2009

Festival de Big Band de Pertuis Jour 2 : Paul Chéron Sextet Invite Nadia Cambours + Ping Machine (Festival de Big Band) en concert

Nuit du 4 août 1789 : Abolition des privilèges. 220 ans plus tard, les privilèges existent encore. J'ai eu celui d'assister à la deuxième soirée du onzième Festival de Big Band de Pertuis. Deux parties bien distinctes : Pour commencer, Paul Chéron Sextet invite Nadia Cambours. Des camions couchés sur l'autoroute les ont fait arriver à la bourre. Le set débute avec une petite demi-heure de retard que nous oublierons vite. Le duo de clarinettes que Paul Chéron nous offre avec Jean-François Bonnel sur le premier titre est de bon augure. Trois créations de Sydney Bechet suivent. Des pièces peu connues revisitées par le sextet : I Had It But It's All Gone Now, What A Dream, Polka Dot Stomp. Paul troque sa clarinette contre un mini saxo, Jean-François la sienne contre un cornet à pistons, toujours pour une même réussite : Sydney Bechet is alive and well in Pertuis. La soirée est déjà réussie. C'est alors qu'arrive Nadia Cambours, robe noire et éventail rouge. Le répertoire change totalement. Middle Jazz time avec un hommage à Billie Holiday (5 titres) qui nous fait découvrir son timbre de voix. Moi qui ai eu le privilège d'entendre Melody Gardot voilà dix jours, je découvre une autre grande voix du jazz, chaude, puissante,... Lire la suite