Accueil Try to Win en concert
Dimanche 17 décembre 2017 : 10602 concerts, 24780 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.

Try to Win en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Try to Win : l'historique des concerts

Sa.

14

Janv.

2006

Time Out, Irisia, Hurt, Try To Win Try to Win | Time Out | Irisia | Hurt
Korigan - Luynes (13)

Je.

12

Janv.

2006

Tracy Gang Pussy, Try To Win Antirouille - Montpellier (34)

Ve.

09

Déc.

2005

None Shall Be Saved en concert
None Shall Be Saved + Headcharger + Try To Win None Shall Be Saved | Try to Win | Headcharger
Local des Ultras - Marseille (13)

Try to Win : les dernières chroniques concerts 2 avis

Try To Win + Time Out + Irisia + Hurt

Critique écrite le 16 janvier 2006, par Zhou

Le Korigan, Luynes 14 Janvier 2006

Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ Long débat et longue hésitation pour connaître la sortie de notre samedi soir. Personnellement j'était bien tenté par les Dirteez, mais Vand et Gas penchant vers un petit concert de hardcore, c'est donc finalement au Korigan que nous sommes aller. Je vérifierais une autre fois si les auteurs du magnifique 'The curse of the haunted cobra' se porte toujours aussi bien sur scène. La motivation n'étant pas forcement au rendez-vous en ce frileux samedi de janvier, la machine a été longue à se mettre en route, résultat on est bien à la bourre. Surprise à l'entrée, le PAF n'est plus de 5€ mais de 7 ... ce que je trouve assez abusé pour un concert réunissant trois très jeunes groupes et un bon groupe mais tout récent ... Si je l'avais su avant il y a de fortes chances que ça m'aurait rebuté, mais bon une fois qu'on y est tant pis. La salle n'est d'ailleurs pas super remplie et l'ambiance sera assez molle toute la soirée. On rate le set d'Irisia, dommage j'aurais bien aimer voir où en était le groupe sur scène, et on arrive pour le début de celui de Hurt, jeune groupe de métal-hardcore marseillais avec comme particularité un chant féminin. Bon alors... Lire la suite

Fat Society + Full in your face + Unfit + Try To Win

Critique écrite le 23 novembre 2005, par Zhou

La Machine à Coudre, Marseille 12 Novembre 2005

Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ Un des labels le plus important de la région sans qui le punk et le hardcore n'en serait sûrement pas là aujourd'hui à Marseille fêter son anniversaire. Et vu que 10 ans ça ce fête, c'est dans la salle la plus rock'n roll de Marseille que ça devait avoir lieu. Disagree fête donc ses 10 ans dans une Machine à Coudre décorée par les affiches des concerts organisés par Momo, l'occasion de constatés à quel point justement le label à offert à Marseille des putain de bons concerts. Malgré la concurrence du Sud Side (qui aura attiré lui toute la scène punk'n roll), la salle est pour ainsi dire pleine et toute la scène hardcore marseillaise est représenté. Le premier groupe de la soirée à attaquer les hostilités, c'est Try To Win, nouveau groupe de l'ancien chanteur de Disturb/NSBS. Ils avaient annulés pas mal de concert ces derniers temps et on ne les avait plus vu depuis leur seul concert marseillais à l'Hôtel de la musique en Mai. Malgré un son comme d'habitude pas terrible à la Machine (instru trop forte et chant quasi inaudible), le groupe marseillo-montpellierains a balancé un set rageur, énergique et hyper-efficace. Arangué par un Greg comme un... Lire la suite

Try to Win : les chroniques d'albums

Try To Win : All Is Illusion

Chronique écrite le 23/11/2005, par Zhou

Try To Win : All Is Illusion

Premier EP longtemps attendu pour le groupe marseillo-montpellierains, même pas un an d'age, dans lequel on retrouve notamment Greg, ex-chanteur de Disturb et NSBS, et le batteur de The Third Memory. Dés l'intro stylé épique le ton est donné, Try To Win ça ne va pas faire dans la dentelle. Le groupe nous balance 6 titres de Hardcore old school hyper efficace puisant dans tout les artifices du style avec son rythmes hyper rapide, ses choeurs bien old school (comme sur All is illusion), ses mosh-parts, ses petites touches... Lire la suite