Accueil Chronique album : We Are The Line - Through The Crack (ep), par lebonair
Mercredi 17 janvier 2018 : 12685 concerts, 24811 chroniques de concert, 5192 critiques d'album.

Critique d'album

We Are The Line : "Through The Crack (ep)"

We Are The Line :

Pop - Rock

Critique écrite le 05 novembre 2017 par lebonair

L'EP Through The Crack est le premier méfait du mystérieux groupe We Are The Line. En écoutant sa musique, on se questionne, on s'interroge car les 5 titres qu'on retrouve à l'intérieur nous chamboulent et nous parle. L'atmosphère est prenante, sombre, lumineuse et planante. Musicalement, on est attiré par cette lumière qui nous renvoie du côté de Nine Inch Nails, Depeche Mode et Massive Attack. Le premier morceau "Through the Crack" est calme, introspectif et organique. On ne retrouve que la musique et la seule voix présente ressemble plutôt à une forte respiration, celle de la fin d'un monde ou celle d'un nouveau monde qui nous attend demain. Le titre suivant "Cold Place" fait la place le chant. Concernant ce dernier, on pense à Dave Gahan pour le timbre de voix et musicalement, on se rapproche de Depeche Mode. Le son électronique bien épais et mi-tempo nous captive et nous séduit. On voyage et on essaie d'envisager ce que deviendra notre futur. "Restless (In Vain)" reste dans ce mi-tempo et cette même ambiance. Cela sonne par contre un peu plus industriel. Les machines font leur travail et les hommes deviennent des robots. Sur "Our Last Sight", la voix a disparu et on commence à avoir peur. La fin du monde est proche et les sons deviennent terriblement mystérieux. Comme une musique de film, on voit des images en écoutant et elles sont sombres et étranges. Le 5ème et dernier morceau, "Shining Edge", permet à la voix de revenir une dernière fois. Le voyage continue à être planant et toujours à vitesse réduite. On est loin de l'envolée, de la furie et de la tempête. Le groupe nous pose la question suivante : Et vous qui êtes-vous ? Quelle ligne suivrez-vous ? En attendant de trouver les réponses, on est impatient d'écouter la suite de ses débuts très prometteurs.



22 octobre 2017 - La Ligne Production(s)

 Critique écrite le 05 novembre 2017 par lebonair