Accueil Chronique de concert Dub Station #17 +Mongos Hifi feat KENNY KNOTS + KING ALPHA +OBF SOUNDSYSTEM
Jeudi 23 janvier 2020 : 11585 concerts, 25888 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Dub Station #17 +Mongos Hifi feat KENNY KNOTS + KING ALPHA +OBF SOUNDSYSTEM

Dock des Suds - Marseille Samedi 14 Janvier 20

Critique écrite le 18 janvier 2012 par Mister Bc

Après, la soirée mémorable du mois dernier où l'on a pu entendre la légende King Jammy's, Musical Riot nous propose une fois de plus un plateau d'artistes internationaux pour cette Dub Station # 17. Les écossais du très productif Mongo's Hifi, les anglais digitalisé a cœur du King Alpha et les activistes suisses d' OBF pour faire vibrer les docks des suds.

Après une semaine marquée par le manque de sommeil, j'ai pris soin de me reposer un peu avant d'arriver vers 1h00 du matin sur les lieux. Le Mongo's Hifi est aux commandes avec Kenny Knots au micro. Les Sound-men sont dans le noir, et la foule très très compacte m'empêche de voir les artistes. Je me faufile sur le dancefloor tant bien que mal tant le public est serré pour rester dans le triangle que forme les murs d'enceintes et profiter de la vibration du sol qui nous plonge dans les basses. Il y a beaucoup de monde, plus que le mois dernier pour Jammy's. Le public est serré, tellement compacte que je danse malgré moi, porté par cette foule.

Les riddims de mongo's hifi sont très mélodieux, souvent construits autour d'un vieux son de clavier vintage qui rappelle celui qui a accouché du sleng teng. Décidément Jammy's n'est jamais très loin. La touche du Mongo's hifi est là, une dose de digitale savamment arrangée avec des sonorités old-school jamaicaines au sens large, allant du ska au dance-hall en passant par le roots ou le rockers. Kenny Knots, le chanteur-producteur hyper actif de la scène anglaise, pose dessus tranquillement, toujours dans la vibe. Sans en faire trop, il va nous permettre de partir pour presque 2h00 de danse. De danse ou plutôt de.... dérive collective. Nous sommes si serrés que notre sort est lié. Une fois passé le moment d'adaptation nécessaire à cette densité de population, on se laisse porter et on kiffe les versions.

Le public totalement captif par le set depuis le début (le dance floor ne désemplira jamais) se fera exécuter par le sautillant Belly Ska dont le trombone résonne à merveille. La rythmique de ce ska fonctionne parfaitement avec ses basses gonflées aux hormones de la compression scottish. Mongo's Hifi nous quitte sur cette version pour laisser la place au Dub digital de King Alpha.

Petites surprise sur le gâteau, avant que King Alpha commence, une version produite par les Chinese man s'invite sur les platines. C'est cadeau, ça fait plaisir. C'est aussi l'occason de rappeler que les chinese man nous concoctent quelques surprises avec la venue de Tumi (sans les Volumes) et d'autres invités sur les prochaines dates des Chinois Aixois. King Alpha prend les commandes dans la foulée avec son dub digital à l'extrême. C'est à ce moment là qu'il m'a semblé utile de reposer mes oreilles et de sortir du dance-floor. 1h auparavant, j'avais lâché les 2 paires de bouchons qui traînaient dans mon sac à 2 jeunes filles qui s'acharnaient à danser avec les doigts dans les oreilles. Les Dubs de King Alpha sont immédiatement reconnaissables. La version commence souvent autour d'un skank digital ultra compressé et très aigus, limite glaciale. Le riddim rentre discrètement derrière ce skank qui va devenir hypnotique et préparer l'arrivée d'une basse dévastatrice. Elle aussi digitale et compressée à souhait. Un univers sonore qui a marqué et influencé le dub anglais. King Alpha enchaînera de longues versions instrumentales pour planter le décor. Les reverbs et echo résonnent sur des skank hallucinants, king Alpha invite le roots au cœur des musiques électroniques.

Il est plus de 4h du mat, je glisse vers la sortie, le corps alourdi par la fatigue mais gorgé de bonnes vibes. Je n'aurai pas entendu OBF cette fois ci, mais je fais confiance à Musical Riot pour me donner dans les mois à venir l'occasion de me rattraper.

En attendant, je me "contenterai" de venir écouter le 18 février, le vétéran anglais du Channel One, Mickey Dread qui partagera l'affiche avec The Disciples de Russ D et le BlackBoard Jungle sound system. Ce sera a nouveau au Docks pour ce qui sera la Dud Station # 18.

http://www.musicalriot.com/
http://www.mungoshifi.net/
http://www.myspace.com/kingalphasoundsystem
http://www.obfdub.net/

Dock des Suds - Marseille : les dernières chroniques concerts

Alt-J + Holy Two en concert

Alt-J + Holy Two par Sami
Dock des suds, Marseille, le 15/05/2018
Du rock au Dock des suds ? Ça se compte en années en ce qui me concerne, Rodrigo y Gabriela en 2014, hormis quelques souvenirs de festival Marsatac (un peu), fiesta des suds et... La suite

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria par Lsl
Dock des suds Marseille , le 19/10/2017
La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont... La suite

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) en concert

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) par Lumak
Docks des Suds, Marseille, le 07/10/2017
J'arrive sur le dernier morceau de la franco-vénézuélienne La Chica, c'est dommage car j'avais envie de l'écouter, heureusement après quelques hésitations elle fait un rappel en... La suite

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) en concert

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 17/03/2017
En complément de la chronique de cette deuxième soirée du Babel Med par Sami qui a déjà parlé de Rachid Taha, Dj Djel Mars Band, A Filetta, Vocal Sampling, One Foot et... La suite