Accueil Chronique de concert Ensemble Boby (Une Américaine à Paris)
Jeudi 20 septembre 2018 : 14552 concerts, 25155 chroniques de concert, 5223 critiques d'album.

Chronique de Concert

Ensemble Boby (Une Américaine à Paris)

Ensemble Boby (Une Américaine à Paris) en concert

Le Non-Lieu, Marsille 17 juin 2017

Critique écrite le par


Je croyais pourtant que juste après le festival TINALS, on allait un peu me laisser tranquille à la maison mais j'ai encore eu une grosse journée culturelle samedi dernier ! On avait commencé l'après-midi par des Fables de La Fontaine un peu dingues au Badaboum Théatre - à un moment donné les deux filles et le monsieur ont même joué de la musique punk à la guitare et secoué leurs cheveux tout en déclamant une histoire d'animaux, c'était trop bien ! Papa a remarqué ensuite que deux d'entre eux étaient aussi Irina Popovska (un autre groupe très rigolo paraît-il), et Maman m'a dit que la troisième chantait avec elle le soir-même. En tout cas super spectacle, j'ai adoré quand cette troisième dame faisait la grenouille, et puis la mouche aussi...


Ah parce que oui c'est ça le sujet, le spectacle de la chorale de Maman, l'Ensemble Boby (NdPh : direction Dogskin & Billard, un couple de loustics bien connus de nos services). On est allés les voir avec Papa au Non-Lieu, une jolie petite salle de concert où travaille aussi mon cher tonton Mathieu. Quand je suis arrivé, plein de gens étaient contents de me rencontrer (Maman leur avait peut-être dit du bien de moi, je ne sais pas ?). Quand ça a commencé, au début ils ont parlé de se dire oui, oui, oui (plein de fois), et puis de leur coeur qui faisait Boum !, et puis d'une fille qui s'appelait Daisy. C'était assez joli, avec les garçons qui répondaient aux filles, et tout le monde qui dansait en chantant. Moi aussi j'avais envie, mais on m'avait bien défendu de monter sur scène pendant le spectacle...


Alors donc, c'est une chorale de chansons plutôt joyeuses, avec environ 8 dames et 4 messieurs, accompagnés par un pianiste. Ils s'appellent Ensemble Boby comme Boby Lapointe (un chanteur que je connais un peu, enfin surtout Léon-qui-a-du-bobo à vrai dire), même s'ils n'en ont pas chanté beaucoup à part une qui s'appelle Diba Diba (très compliquée, j'ai rien compris et Papa pas grand chose non plus, je crois). En tout cas les dames étaient bien habillées et jolies, et les messieurs avaient tous mis un chapeau. Ils avaient de l'allure tous, à déambuler sur la scène, et plusieurs fois ils sont même descendus parmi le public, par exemple avec la super chanson de Nino Ferrer sur le type qui vend des robes alors qu'il aurait voulu vendre des tas et des tas d'autres choses, et même du caca ! En fait ça fait une longue liste, on a eu le droit de la voir pendant le spectacle... Je la connais un peu parce que Maman l'a beaucoup travaillée à la maison, alors à force j'ai fini par retenir le début !


En parlant de Nino Ferrer il y en a eu une jolie aussi un peu plus triste qui s'appelait La Désabusion (je crois que c'est une des préférées de Maman). En fait le spectacle racontait une histoire d'une dame, une dame de l'Amérique à Paris, même si j'ai un peu perdu le fil vers la fin. Et du coup les gens parlaient un peu chacun son tour pour raconter, même s'ils se sont un peu trompés à un moment donné. A vrai dire, plusieurs fois dans le spectacle, les chanteuses et chanteurs ont eu l'air étonné de ce que jouait le pianiste, mais il faut dire qu'il avait l'air un peu fatigué, et parfois il a un peu perdu le fil... Par exemple la chanson en anglais que faisait notre copine Odelise (Do The Locomotion), ils ne sont pas vraiment arrivés à la finir, alors on était un peu tristes pour elle. A d'autres moments ça allait beaucoup mieux, comme quand ils ont parlé de leur copain Bismarck, c'était super (en plus Maman a arrêté de se cacher derrière les autres, alors je la voyais bien mieux !)


De toutes façons le spectacle a continué et tout le monde est quand même arrivé au bout avec une chanson assez chouette qui s'appelait, euh, Chatte à Nougat (enfin je crois) et on s'est bien amusés. Finalement c'est moi qui ai eu le plus de mal à arriver au bout, parce que j'avais les yeux qui piquaient et qui se fermaient tous seuls, même si Papa me secouait gentiment et me faisait taper des mains. A la fin on était quand même très fiers de Maman tous les deux, mais on est pas restés longtemps après parce que je m'endormais de nouveau. D'ailleurs je suis parti sur les épaules de Papa, je me souviens un peu d'être passé sur le Cours Julien mais après, bizarre... je me suis réveillé le lendemain dans mon lit ! En tout cas j'espère que je pourrai de nouveau aller voir chanter cette chorale avec ma Maman dedans, j'ai trouvé ça très bien et en plus, je suis sûr que ce sera encore mieux la prochaine fois !


PS-NdPh : désolé pour les photos, en étant assis et sans flash, par définition sur 12 personnes il y en a toujours une bonne moitié qui bouge, j'ai fait ce que j'ai pu !


Le Non-Lieu, Marsille : les dernières chroniques concerts

Shiloh en concert

Shiloh par odliz
Non-Lieu, Marseille, le 19/01/2018
Un vendredi soir au Non Lieu , cet étrange cabaret hors du temps, parfaite carte postale pour une aventure sonore. Lollipop déverse ses derniers retardataires qui trinquent... La suite

Gérard Blanchard (Festival de l Accordéon) en concert

Gérard Blanchard (Festival de l Accordéon) par pirlouiiiit
Non-Lieu, Marseille, le 19/11/2017
Quand j'ai vu cette date sur Concertandco quelque chose au fond de moi m'a dit que c'était surement l'une des dates à ne surtout pas rater. Pourtant je ne peux pas dire que la... La suite

Manu Théron (Le Tombeau Suspendu) en concert

Manu Théron (Le Tombeau Suspendu) par pirlouiiiit
le Non-Lieu, Marseille, le 09/12/2016
Entre les deux mon coeur balance. Ce soir j'hésite entre 2 concerts de 2 artistes proches, dans 2 salles que j'aime beaucoup même si je ne les fréquente que très rarement ... En... La suite

Interview de Nini et François du Non-Lieu en concert

Interview de Nini et François du Non-Lieu par odliz
Non-Lieu, Marseille, le 12/05/2016
Rendez-vous au au 67, rue de la Palud dans le 6ème à Marseille au Non Lieu avec Nini et François, les tenanciers depuis deux ans déjà de ce qui fut un restaurant italien, puis un... La suite