Accueil Chronique de concert Festival Clopiniere : Camtar Paille / Sweed'Gem
Mercredi 21 février 2018 : 12165 concerts, 24864 chroniques de concert, 5197 critiques d'album.

Chronique de Concert

Festival Clopiniere : Camtar Paille / Sweed'Gem

Festival Clopiniere : Camtar Paille / Sweed'Gem en concert

La Clopiniere 17 Septembre 2017

Critique écrite le par

C'est en poussant la motivation que je me dirige vers ce lieu dit de la Clopinière cet après midi.
On m'en a tant dit de bien que ma curiosité à été titillée, et que mon envie de découvrir ce hameau d'irréductibles lors de leur fête annuelle.



En effet, en arrivant à cette 12ème édition, on se retrouve rapidement bercé par une valse sans réel tempo. C'est nous qui nous donnons notre propre rythme, et accompagné de ma compère de l'Ile aux trésors : Delphine, nous sommes accordé sur le fait que nous ne sommes pas aux pièces.

Le rassemblement de maison en pierre apparentes nous invite à pousser la déambulation à travers les stands, et prendre le temps de découvrir les particularités de chacun.

Le point commun est une recherche d'authenticité, un coté écolo mais pas bobo pour le paraître. On passera un bon moment à échanger avec une asso naissante : les Pieds d'aventures. Le principe est simple, faire découvrir la nature pour des séjours pour faire découvrir la Vendée autrement : randonnée, attelé à un âne, en canoë, et bivouaquer en laisser le moins de trace humaine derrière nous, tout en expérimentant la survie en milieu naturel. Plutot tentant !

Après une pause café au stand p'tit Kawa, excellent, on se dirige sous la pluie vers la place principale pour se fondre dans la foule, et se restaurer en musique.

On a l'embarras du choix au niveau culinaire, et les personnes que l'on croise sont particulièrement avenantes, poussent à la communication. Ça fait vraiment plaisir !
Je porte finalement mon choix sur un sandwich saucisse aux oignons confits et une tartine roquefort miel, un régal.



En mangeant, je profite de Camtar Paille, un groupe de chanson française aux textes originaux, à la fois imagés poétiques et dépeignant une réalité bien croquée. Les 4 compères sont les pieds ancrés sur terre, et inspirent à la légèreté. Idéal pour une mise en condition !

Ça enchaîne par une démo cuisine des plus burlesque avec un chef couronné de piment d 'Espelette.



Animé avec bagout, un acolyte nous détaille la recette si bien que je n'en retiendrait pas grand chose, sinon quelques éclats de rires...



Encore sous fond cuivré grâce à Camtar Paille en acoustique.

Pause vaisselle, et oui, les festivaliers s'y collent c'est participatif jusqu'au bout des ongles!



Puis Sweed'Gem prendront la relève. Même dérision, mais style différent.



C'est plus classique avec un blues chanté entièrement (si je ne m'abuse) en français. Ça change, et ça permet de comprendre les textes même avec une écoute lointaine. Ça permet de voir que le style n'est pas parqué dans des thèmes classiques, plutôt tristes et liés aux sentiments amoureux (c'était mes préjugés!) mais au contraire, une ironie malicieuse.



L'harmonica apportera une touche aérienne, et une guitare bricolée un coté métallique étonnant.



On partira entre deux averses, alors que ça se gare encore dans le parking, avec encore des gens d'apparence sympathique qui ont décidé de braver leur flemme pour profiter en famille de cet havre de paix que quelques voisins choisirent de créer chaque années. A eux un grand merci et à l'an prochain, sous le soleil, cette fois ci !