Accueil Chronique de concert L'Imperatrice + Zerolex + Cotton Claw + Dj Steef (Plan B Mucem)
Lundi 18 décembre 2017 : 10600 concerts, 24780 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.

Chronique de Concert

L'Imperatrice + Zerolex + Cotton Claw + Dj Steef (Plan B Mucem)

L'Imperatrice + Zerolex + Cotton Claw + Dj Steef (Plan B Mucem) en concert

Fort St Jean Mucem, Marseille 03 août 2017

Critique écrite le par

C'est la 3ème édition du festival Plan B, qui après quelques événements annulés aux plages du Prado à cause du Mistral s'installe au Mucem pour plusieurs soirées thématiques.



Cette deuxième semaine conclut les festivités avec des concerts et des dj sets dans le cadre magnifique du fort St Jean avec un public plutôt jeune, de ceux qu'on croise davantage sur les rooftop que dans les salles de concerts.



Après une soirée consacrée au fado et une autre autour du cirque, le thème du soir est estampillé "Space Disco & Electro-Urbain" et c'est l'occasion de retrouver L'Impératrice qu'on avait bien apprécié l'an dernier au Cabaret Aléatoire avec Juniore, qui repasse d'ailleurs samedi pour une soirée pop-rock.



Contrairement à leur dernier passage marseillais ils ouvrent la soirée ce qui est un peu frustrant niveau ambiance plus apéro que boule à facettes.



Le concert commence à 20 heures et des poussières, avec une majorité du public commence à arriver ou on papote au bar déjà blindé (avec évidement la file spéciale pour les jetons, et l'autre file qui annonce plus de bière dès 22h, wow plus fort qu'au dernier Marsatac).



Heureusement le groove imparable de L'Imperatrice rassemble malgré tout une foule sous le charme de la chanteuse Flore et son groupe (deux synthés, basse, batteur et guitare) tout aussi souriant et redoutable pour les hanches.



Entre deux morceaux elle parle pas mal au public, très contente de revoir Marseille depuis la dernière fois, et comme nous tous ravis de la vue imprenable sur le Vieux Port.



Le concert commence avec "La Lune" découvert sur le EP "Odyssée" tout en claviers aériens avec le récent "Sultan des Iles" et son clip sanglant qui pastiche de vieux films gore, en décalage avec la musique si estivale et douce des Parisiens.



Vient ensuite un morceau instrumental, où le bassiste et le guitariste font des merveilles, le sautillant "Naufrage en Adriatique" alors qu'on voit loin les paquebots quitter le Port Autonome.



Flore présente après un titre qu'on entendra sur l'album prévu pour Janvier, et comme tout bon groupe à la Chic qui se respecte, il y a aussi une ballade comme ce "Entre deux" parfait pour de futures boums 2.0.



Les élastiques "Vanille Fraise" et "Agitations Tropicales" sont déjà des tubes entendus l'an passé et le public accroche toujours autant, la nuit commence à arriver et on voit un peu moins de poseurs et un peu plus de danseurs dans les premiers rangs.



La chanteuse toujours aussi loquace parle d'un grand monsieur du disco, un moustachu. Je commence à penser à Giorgio Moroder et pas du tout, il s'agit d'un titre inédit hommage à...Cerrone.

Le seul morceau chanté en anglais et un des plus dansant du concert, avec un batteur métronomique effectivement très Cerronien.



"Aquadanse", "L'impératrice" et "1998" avec un rappel pour finir ce set que j'ai autant apprécié que le précédent, et qui aurait été encore mieux plus tard dans la soirée avec une fosse d'avantage réactive dès le départ.



Pour autant le groupe semblait vraiment ravi d'être là sur scène, typiquement le genre de concert "feel good", un équilibre parfait entre dansant et léger, sans être putassier, avec des compos simples et efficaces où le coté organique est vraiment un plus.



Avant la partie "Electro-Urbain" (première fois que je lis cette étiquette, et pourquoi pas Beats des champs tant qu'on y est), l'attente au bar est rythmée par une très bonne sélection de DJ Steef, qui m'a redonné le sourire post "file à jetons" avec le splendide remix de Dj Koze du "Operator" de Lapsley, un tube certifié hotfidelitien dont on attend de se lasser.



Selon les organisateurs nous sommes plus de 1000 fêtards ce soir mais après le concert de l'Impératrice on sera un peu moins attentif au set de Zerolex, assurément du bon son electro hip hop glitch (en gros), mais rien à regarder ou décrire sur scène pour le premier.



Pour Cotton Claw c'est tout aussi percutant avec une variante assez sympa, le duo n'est pas sur scène mais directement dans la fosse, avec un coté RBMA en prise directe avec les fans du genre.

Une bien belle soirée avec un week-end Plan B qu'on espère tout aussi agréable.

(Photos Cedric Oberlin)

Fort St Jean Mucem, Marseille : les dernières chroniques concerts

S-Crew + Dub Inc + Biga* Ranx + Lorenzo + Kemmler (Festival MMX) en concert

S-Crew + Dub Inc + Biga* Ranx + Lorenzo + Kemmler (Festival MMX) par Sami
Esplanade J4 , le 15/09/2017
Première édition du festival MMX (pour Marseille Music Experience) proposé par les équipes de Weart bien connus chez les amateurs d'electro et Acontraluz dont on avait de bons... La suite

Vitalic, Fritz Kalkebrenner, Julian Jeweil, Patrice Baumel (Festival MMX) en concert

Vitalic, Fritz Kalkebrenner, Julian Jeweil, Patrice Baumel (Festival MMX) par Marcing13
Marseille Mucem, le 16/09/2017
Les festivals Acontraluz et We Are ont décidé de fusionner pour donner naissance à un nouveau festival le Marseille Music Expérience ou MMX sur un créneau laissé libre par... La suite

Superpoze + Fhin + Adam Naas (Plan B Mucem) en concert

Superpoze + Fhin + Adam Naas (Plan B Mucem) par Sami
Fort St Jean, Marseille, le 04/08/2017
Après la soirée "Space Disco & Electro Urbain" on retrouve l'équipe de Plan B pour une série de concerts et de performances prévue de 22h à 5h, logiquement intitulée "La... La suite

Bachar Mar-Khalifé, Big Buddha (L'Edition Festival) en concert

Bachar Mar-Khalifé, Big Buddha (L'Edition Festival) par Marcing13
Fort St Jean Marseille, le 29/05/2016
La dernière soirée de l'Edition Festival nous mène tout droit vers la place d'armes du Fort Saint-Jean, dans un espace privilégié du Mucem. Avec une vue imprenable sur la musée,... La suite