Accueil Chronique de concert Festival Plan B 2019 : Clara Luciani, Mayra Andrade, Pongo, Nu Guinea, Voilaaa Sound System, La Chica, Muthoni Drummer Queen, Johan Papaconstantino
Vendredi 3 juillet 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Festival Plan B 2019 : Clara Luciani, Mayra Andrade, Pongo, Nu Guinea, Voilaaa Sound System, La Chica, Muthoni Drummer Queen, Johan Papaconstantino

Festival Plan B 2019 : Clara Luciani, Mayra Andrade, Pongo, Nu Guinea, Voilaaa Sound System, La Chica, Muthoni Drummer Queen, Johan Papaconstantino en concert

Mucem, Marseille 1er au 3 Aout 2019

Critique écrite le par

Trois belles soirées au Mucem pour cette 5ème édition du Festival Plan B avec des concerts et des dj sets, des retours et des découvertes et un public qui a répondu présent puisque chacune de ces affiches seront complètes.



Surprise jeudi avec un joli succès pour Johan Papaconstantino visiblement très attendu par des déjà fans de son electro pop mâtiné de sonorités d'origine Grecque, avec dans les premiers rangs pas mal de monde connaissant ses paroles.

Musicalement le mélange est agréable à l'écoute, avec des sons organiques et d'autres plus synthétiques.



La voix et le timbre m'accrochent moins, ni pour ses compositions ni sa reprise des "Mots bleus" avec un phrasé parlé qui peut être attachant au départ mais un peu répétitif au bout de quelques titres.



Une bonne introduction en tout cas avant deux chanteuses aux styles quasiment opposés mais complémentaires pour un melting pot bien dépaysant.

Du Cap Vert on connait évidemment la regrettée Cesaria Evora et plus récemment la pétillante Elida Almeida, mais depuis une quinzaine d'années la France mélomane est sous le charme de Mayra Andrade depuis le tube (pas mainstream mais habitué des playlists de Nova surtout) "Comme s'il en pleuvait". (hélas pas jouée ce soir)



Quelques mois après une date au Théâtre du Merlan ratée à regrets, l'annonce de sa présence à Plan B est un heureux rattrapage.

Comme sur disque la chanteuse est d'une sensualité limite intimidante, entourée de très bons musiciens pour présenter son dernier album "Manga" en début d'année et quelques pépites de ses précédents disques.



On aime sa voix, ses morceaux dansants et entêtants, la complicité avec le public, son engagement notamment à propos des migrants.



On apprécie beaucoup moins ses prises de risque avec quelques morceaux surprenants dans le mauvais sens, où elle utilise à foison cet autotune qui parasite tant de disques actuels et dont elle n'a absolument pas besoin pour séduire son monde.



Mis à part ces quelques minutes disgracieuses à mes oreilles, sans surprises cette heure avec Mayra fut un enchantement.

Dans un genre plus brutal c'est à Pongo que revient la tache d'enflammer le fort st jean avec son kuduro dévastateur.



Jamais vraiment remis de son passage il y a presque 10 ans au festival Marsatac à l'époque de son groupe Buraka Som Sistema, l'Angolaise n'a pas perdu de son énergie communicative, et c'est un doux euphémisme.



Elle harangue, saute, danse dans un show spectaculaire qui va réveiller les spectateurs encore présents et l'ambiance s'avère excellente du début à la fin, parfaite pour clôturer cette première soirée.



Vendredi beaucoup plus de monde dès le départ avec l'effet Clara Luciani qui a fait carton plein avec un public sensiblement différent que celui de la veille.

Pas vraiment accroché à la première artiste mais c'est vraiment une histoire de goûts car mon entourage a bien aimé.



La Chica avec ses nattes et son short de boxeuse propose un electro rock avec pas mal de percussions façon M.I.A. ou Neneh Cherry à certains moments, mais j'ai trouvé que le concert avait du mal à vraiment décoller.



La Franco-vénézuélienne a l'air honnête dans sa musique et remercie le public "de ne pas être devant la TV et rester éveillés".

Après un changement de plateau plus rapide que prévu, la très attendue Clara Luciani commence son set devant un public conquis d'avance dès les premières minutes, et encore plus quand la Martégale d'origine se dit content de jouer dans "la plus belle ville du monde" ou plus tard lancer un plus incongru "Allez l'OM".



Quel succès depuis sa première date au Poste à Galène en 2012 où on avait découverte sa frimousse et sa voix déjà affirmée, sans connaître encore son nom, en interim chez La Femme.

Pas vu ses passages suivants, complet et de chez complet, au festival "avec le temps" à l'espace julien, en première partie de Juliette Armanet puis en tête d'affiche, cette fois fut la bonne car les prochaines ce sera sans doute au Dome.



Un concert très pro qui ravit la majorité du public, malgré un bémol à mes oreilles, un son vraiment rock FM sur plusieurs titres où le groupe en fait des tonnes (on pense à Emma Daumas) avec des effets de manche en décalage avec les morceaux plus calmes comme le beau "Drôle d'époque" seule avec sa guitare où elle est d'avantage touchante.

Les deux plus gros tubes de l'album sont évidement placés à la fin, avec cette adaptation de "The Bay" de Metronomy en VF et bien sûr enchaîné illico presto son hymne "La grenade", filmé et chanté par une bonne partie de la foule, avant une autre reprise au rappel, une version également en français du "Blue Jeans" de Lana Del Rey.



Une fois ce concert passé, les deux tiers de la fosse rentre sans écouter le concert le plus dansant de la soirée avec la Kenyanne Muthoni Drummer Queen, dans une ambiance beaucoup moins sage.

Un peu à l'instar de Pongo la veille, cette chanteuse est des plus spectaculaires, entourée de choristes et danseuses déchaînées, avec moult percussions et des sons hip hop (avec une adaptation redoutable du "Message" de Grandmaster Flash en anglais et en swahili), afro et electro parfait pour finir cette deuxième soirée comme la précédente, sur les rotules.



Samedi enfin, le festival Mirelo investit les lieux (et la buvette beaucoup moins bien organisée que les autres soirées) pour un plateau dansant à souhait et dès le premier groupe.



Raté leur passage à la dernière fiesta des suds, j'étais content de bouger sur les sons afro et funk du collectif Voilaaa en mode sound system avec les deux dj's et les deux chanteurs dont on adore la voix sur leurs disques, Pat Kalla et Doctor Lass.



Entre reprises ou remixes de James Brown, Amadou & Mariam ou Saian Supa Crew, des pépites plus obscures et en même temps hyper accessible, avec des enchaînements redoutables et sans temps mort.

Le public ne s'y trompe pas et ondule du début à la fin avant les irrésistibles et haut en couleurs Nu Guinea.



A quelques heures avant un OM vs Naples assez poussif, le "Nueva Napoli" fut un des albums les plus enivrants de ces derniers mois, une disco mutante et addictive, qui se révèle encore meilleure sur scène ce soir.

Pas encore ses disques précédents mais le groupe est d'une maîtrise et très riche en sonorités, de la basse bien sur mais également des synthés, des congas, des guitares, et même un saxo rêveur à souhait.



Visuellement la chanteuse et sa robe "papillon" bleutée fait le spectacle avec des gestes que d'aucuns trouveront kitch mais parfait avec cette musique estivale et décomplexée.



On ne sent pas le temps passer, entre compos entêtantes et reprises décalées comme une adaptation en italien du classique du Bill Withers "Ain't no sunshine" à prendre au pied de la lettre, Nu Guinea fut le soleil de cette soirée clôturée par les dj sets de Guts et l'infatigable Victor Kiswell dont les découvertes ont rythmées ces trois soirées et également celle du lendemain avec le pianiste Rami Khalifé que vous aurez peut être vu que la soirée était également sold out.



Cette 5ème édition continue avec des spectacles, ciné plein air et autre joyeusetés, mais coté concerts ce fut une belle réussite dans un cadre aussi séduisant que cette programmation variée et cohérente.

Plan B pour Bravo donc.

Buraka Som Sistema : les dernières chroniques concerts

Marsatac : Bumcello + Molécule + Poly Rythmo & Franz Ferdinand + Maniacx + General electrics + Raekwon + Dj Krush + La Goutte + Oddateee + Beat torrent + Tambour Battant + Buraka Sound Systema  en concert

Marsatac : Bumcello + Molécule + Poly Rythmo & Franz Ferdinand + Maniacx + General electrics + Raekwon + Dj Krush + La Goutte + Oddateee + Beat torrent + Tambour Battant + Buraka Sound Systema par Bertrand 13rugissant
Docks des Suds - Marseille, le 25/09/2009
J'arrive sur le site des Docks pour la seconde soirée de Marsatac 2009. Au programme : Hip Hop et Electro. Comme pour chaque Marsatac, des têtes d'affiches de classe, des... La suite

Marsatac : General Elektriks, Raekwon, Delinquent Habits, Beat Torrent, Krazy Baldhead, Buraka Som Sistema en concert

Marsatac : General Elektriks, Raekwon, Delinquent Habits, Beat Torrent, Krazy Baldhead, Buraka Som Sistema par Sami
Dock des suds - Marseille, le 25/09/2009
Deuxième soir placé sous le signe du hip hop et assimilés, ce vendredi au Docks a eu comme souvent son lot de bonnes surprises contrebalançant les (prévisibles) déceptions. ... La suite

Festival Pantiero : Buraka Som Sistema + MSTRKRFT + CSS + Justice par misszou
Cannes, le 19/08/2007
Comme indiqué précédemment (cf chroniques des 17 et 18 août), niveau circulation en ville et possibilité de parking à pas cher, "Cannes c'est la misère, Cannes c'est la galère" !! Dernier soir de festival et me voilà à nouveau privée des deux premières parties : Buraka Som Sistema et MSTRKRFT. Je me promets à moi-même qu'en 2008, on ne m'y... La suite

Clara Luciani : les dernières chroniques concerts

Clara Luciani en concert

Clara Luciani par Monsieur X
Salle des fêtes, Le Rouget, le 06/04/2019
A la Communauté de Communes en Châtaigneraie, on a du flair et les programmatrices de la saison culturelle le prouvent. Lorsqu'elles ont programmée Clara Luciani l'année dernière,... La suite

Pomme + Minuit + Clara Luciani (festival Avec le Temps) en concert

Pomme + Minuit + Clara Luciani (festival Avec le Temps) par Pirlouiiiit
Espace Julien, Marseille, le 13/03/2019
Quand j'ai vu que Pomme était programmée au festival Avec le Temps j'ai fait un bond ! Enfin ! J'ai donc bloqué la date sur mon agenda, celle-ci et celle de Bertrand Belin. Puis... La suite

Clara Luciani en concert

Clara Luciani par Lionel Degiovanni
Théatre des Salins, Martigues, le 26/10/2018
Retour sur un lieu que j'affectionne particulièrement, le théâtre des Salins à Martigues. Cet endroit est bien un théâtre mais il fait aussi des concerts. L'accueil est... La suite

La Femme en concert

La Femme par Sami
Poste à Galène, Marseille, le 19/04/2012
Drôle de trajectoire que celle de La Femme, qui continuent à arpenter les salles sans album ni label alors que leur renommée dépasse déjà les frontières. On avait déjà loué... La suite

Mucem, Marseille : les dernières chroniques concerts

Plan B : Sarah Maison + Imahran + Bachar Mar-Khalifé + Ammar 808 & Maghreb United en concert

Plan B : Sarah Maison + Imahran + Bachar Mar-Khalifé + Ammar 808 & Maghreb United par Sami
Mucem, Marseille, le 01/08/2018
Le festival Plan B, c'est reparti ! Après de bons souvenirs chroniqués l'été dernier, voici la soirée d'ouverture de cette 4ème édition qui propose encore des manifestations... La suite

L'Appel du 8 juin de SOS Méditerranée - Compagnie Traversées Nomades, Ballaké Sissoko, Madame Monsieur, Big Buddha, Les Ogres de Barback, Dj Oil en concert

L'Appel du 8 juin de SOS Méditerranée - Compagnie Traversées Nomades, Ballaké Sissoko, Madame Monsieur, Big Buddha, Les Ogres de Barback, Dj Oil par Philippe
Place d'armes du Mucem, Marseille, le 08/06/2018
"C'est à quelle profondeur exactement, là où les gens se noient ?" Question incongrue en apparence, qu'un des 40 bénévoles de SOS Méditerranée, qui informent les enfants... La suite

S-Crew + Dub Inc + Biga* Ranx + Lorenzo + Kemmler (Festival MMX) en concert

S-Crew + Dub Inc + Biga* Ranx + Lorenzo + Kemmler (Festival MMX) par Sami
Esplanade J4 , le 15/09/2017
Première édition du festival MMX (pour Marseille Music Experience) proposé par les équipes de Weart bien connus chez les amateurs d'electro et Acontraluz dont on avait de bons... La suite

Vitalic, Fritz Kalkebrenner, Julian Jeweil, Patrice Baumel (Festival MMX) en concert

Vitalic, Fritz Kalkebrenner, Julian Jeweil, Patrice Baumel (Festival MMX) par Marcing13
Marseille Mucem, le 16/09/2017
Les festivals Acontraluz et We Are ont décidé de fusionner pour donner naissance à un nouveau festival le Marseille Music Expérience ou MMX sur un créneau laissé libre par... La suite