Accueil Chronique de concert Jon Spencer And The HITmakers
Vendredi 13 décembre 2019 : 10240 concerts, 25839 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

Jon Spencer And The HITmakers

Jon Spencer And The HITmakers en concert

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 15 mai 2019

Critique écrite le par



Pas la peine de tourner deux heures autour du pot, en 2019 Jon Spencer est toujours le numéro 1 du rock and roll, sa prestation jubilatoire à La Coopé avec son nouveau groupe The HITmakers en étant une parfaite illustration ! Malgré un petit retard à l'allumage dû à des problèmes d'amplis malencontreusement explosés, le mythique frontman beau gosse se révèle toujours au top au niveau vocal (beuglantes dans un micro souvent avalé) et guitare (riffs de punk 'n blues électrifiés). Les tristes fans de Joe Bonamassa (rires gras) et Eric Clapton (ricanements sardoniques) n'aiment probablement pas, c'est normal : ils apprécient le blues ultra propre sentant la naphtaline, quand mister Spencer se spécialise depuis moult années dans le blues rock 'n roll, sale et dégageant de forts relents de souffre et de stupre.



Venu pour présenter son premier album sous son nom, "Spencer sings the hits" (paru via In The Red Recordings et Differ-ant), ce grand Monsieur en forme olympique à 54 ans a su s'entourer d'un groupe de classe internationale : Mike Sord (batterie souple mais violente), Sam Coomes (synthés, chant, hurlements bestiaux) et Bob Bert (percussions métalliques bruitistes exécutées au... marteau sur des... poubelles, entre autres !). Le susnommé ex batteur de Sonic Youth et Pussy Galore, légendaire combo noise punk de Spencer, apporte un indéniable plus déjanté et barré à un trio déjà passablement sauvage ! Fort de ce line-up de haut vol, Jon Spencer And The HITmakers se permet de jouer des titres de Pussy Galore et de Jon Spencer Blues Explosion ("Dang", " Shirt Jac") en plus des "tubes" signés par ses soins, "Trash Can", "Love Handle", "I Got The Hits", "Time 2 Be Bad" ou encore "Beetle Boots" et "Fake"...



Pour que le bonheur soit complet, la troupe en totale liberté artistique montre une énième fois qu'elle a un goût plus que sûr en interprétant vers la fin de son show une version bien décapante du "Vegetable Man" de l'inoubliable Syd Barrett. Plutôt en forme - même si un peu long à la détente -, le public réuni dans le club de La Coopé montre sa joie d'être là, renforcé qu'il est par un supplément de jeunesse et d'enthousiasme en provenance des 40 petits agités du Lycée Saint-Géraud à Aurillac, ravis d'être là après avoir signé deux superbes sérigraphies spécialement pour le concert. Des posters mis en vente à la fin du set et qualifiés de "Fantastic" au micro par Jon Spencer himself. Le numéro 1 de notre hit parade personnel termine le travail avec un rappel de derrière les fagots, outrageusement rock 'n roll et cradingue. En un mot : parfait !



Photos : Yann Cabello www.yanncabello.com, www.facebook.com/yann.cabello.7, twitter.com/YannCabello, instagram.com/yanncabello...



Liens : www.facebook.com/PopCatastrophecouk, www.pop-catastrophe.co.uk, twitter.com/popcatastrophe, www.instagram.com/popcatastrophe, intheredrecords.com, www.facebook.com/ShoveRecordsOfficial, www.facebook.com/differ.ant...


Jon Spencer : les dernières chroniques concerts

The Fleshtones, Jon Spencer and the Hitmakers, Thomas Mascaro en concert

The Fleshtones, Jon Spencer and the Hitmakers, Thomas Mascaro par Fred Boyer
Ninkasi Kao - Lyon, le 07/11/2019
Double programme ce soir au Ninkasi Kao, aux abords du mythique Stade de Gerland qui a vu s'écrire certaines des plus belles pages de l'histoire du foot français (notamment une... La suite

Jon Spencer And The HITmakers en concert

Jon Spencer And The HITmakers par Samuel C
La Maroquinerie - Paris, le 17/05/2019
Retrouver Jon Spencer à la Maroquinerie, en pleine forme, cela ravive forcément des souvenirs. C'est en effet une histoire qui dure depuis près de 25 ans : sur cassette, vinyle et... La suite

Jon Spencer and the Hitmakers + The Devils en concert

Jon Spencer and the Hitmakers + The Devils par Fred Boyer
La Maroquinerie - Paris, le 17/05/2019
Chapitre 1 : "Il y a plus de rockers, faut être honnête, il reste qui ? Johnny. Billy Idol. Scorpions. Voila, il y a quatre groupes. C'est pas Calogéro, Whitney Houston, c'est... La suite

The Devils + Jon Spencer And The Hitmakers en concert

The Devils + Jon Spencer And The Hitmakers par Jérôme Justine
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 15/05/2019
Ô punaise mes aïeux, j'en ai vu dans ma vie de rat de concert, mais ce qu'est j'ai vu hier à la Coopérative de mai, en première partie de Jon Spencer, je ne l'avais encore... La suite

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) - Diabolique Tour en concert

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) - Diabolique Tour par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 30/11/2019
Bien envoyé, le premier concert français du "Diabolique Tour" de L'Épée ! C'est dans une grande salle de La Coopé remplie correctement (à vue de nez, 500 personnes)... La suite

Etienne Daho (EdenDahoTour) en concert

Etienne Daho (EdenDahoTour) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 21/11/2019
Impeccable concert d'Etienne Daho à La Coopé lors de son passage à Clermont-Fd pour la tournée EdenDahoTour, avec une set list vintage garantie sans tubes (ou presque)... La suite

Bilal + Dj Sioul en concert

Bilal + Dj Sioul par Jérôme Justine
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 19/11/2019
J'aurais dû faire mes devoirs avant de venir. J'ai eu la flemme. Trop confiant le gars Jérôme. Un peu paresseux aussi. La faute à la météo, à la saison, à la raclette. J'avais... La suite

Daughters + Untitled With Drums en concert

Daughters + Untitled With Drums par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 08/10/2019
Soirée "noir, c'est noir" à la Coopé début octobre avec en tête d'affiche les Américains noise metal aussi dérangés que suicidaires de Daughters et en ouverture de show les sombres... La suite