Accueil Chronique de concert Les Lullies
Lundi 22 juillet 2019 : 11526 concerts, 25587 chroniques de concert, 5260 critiques d'album.

Chronique de Concert

Les Lullies

Les Lullies en concert

Bombshell, Clermont-Ferrand 24 janvier 2019

Critique écrite le par

Il y a des concerts chiants à crever qui donnent méchamment envie d'aller se pendre, et il y a ceux qui attisent le désir de vivre plus intensément, de faire la fête, de boire des coups puis d'aller baiser le plus rapidement possible... Les prestations scéniques complètement hystériques des Lullies font clairement partie de la deuxième catégorie ! Déjà bien excité par leurs shows en forme de boulets de canon au festival de Binic cet été, on a repris une bonne louche d'énergie garage rock 'n roll lors du concert au Bombshell. Qui, ô joie, était rempli à ras bord de fans de musiques outrageusement amplifiées dans le seul et unique but de faire péter une durite à tout le monde.



Juste avant le concert, le patron du lieu nous signale que le batteur est parait-il malade, mais après dix secondes de live, on se rend compte que oui, c'est un grand malade de la violence rythmique sur les peaux, mais qu'à part ça le tatoué torse nu pète le feu ! Comme le reste de la troupe , qui attaque bille en tête en enchaînant à la Ramones ("one two three four !!!!!") tous les titres de son explosif répertoire oscillant entre garage, punk et rock 'n roll. Même si le chanteur principal ressemble physiquement à Syd Barrett, les influences des Lullies sont plutôt à chercher du côté des Real Kids, dont ils reprennent avec une sauvagerie peu commune l'excellent "Do The Boob". Pour résumer grossièrement, les quatre garçons dans la tourmente jouent du rock 'n roll avec une sévère gnaque punk, on pense à du Chuck Berry joué vitesse grand v par de dangereux agités du bulbe, voire à du Stooges passé à la mitraillette 1977.



La jeunesse manifeste et l'enthousiasme à peine croyable des Lullies électrisent à la fois les titres, très bien branlés et sur lesquels ils se lâchent à fond les ballons, mais également le public, qui ne manque pas de tortiller du cul et de faire un triomphe au combo à la fin de chaque morceau. Certains vont jusqu'à enquiller les pintes et à pogoter comme des cons, quand d'autres hurlent comme des bêtes en rut... On n'avait pas vu pareil enthousiasme à un concert de rock and roll à Clermont-Ferrand (une ville où les gens sont en général peu démonstratifs avant 2 heures du matin... ) depuis le passage ici-même des Grys-Grys, un groupe frère des Lullies, lui aussi exceptionnel en live. Le concert se termine avec un rappel du feu de Dieu, réclamé à corps et à cris par une assemblée passablement surexcitée (on pense en particulier à l'inénarrable Pierrot Depardieu, qui n'est pas loin d'atteindre sa pleine puissance au premier rang). Pour couronner le tout, une jeune-femme éméchée pousse le bouchon jusqu'à hurler un tonitruant "à poil !" aux quatre mecs présents sur scène. Ce qui est certes très, très choquant, mais se révèle être néanmoins une bonne idée pour poursuivre cette chaude soirée, non ?






Les Lullies : les dernières chroniques concerts

Escape-Ism, Magnetix, Big Mountain County, Digger & The Pussycats, Les Lullies, Catl, Black Boys On Moped, White Cowbell Oklahoma (Binic Folks Blues Festival 2018) en concert

Escape-Ism, Magnetix, Big Mountain County, Digger & The Pussycats, Les Lullies, Catl, Black Boys On Moped, White Cowbell Oklahoma (Binic Folks Blues Festival 2018) par Pierre Andrieu
Sur les quais, Binic, le 28/07/2018
Toujours vivant après le déluge d'émoustillants concerts du premier jour au Binic Folks Blues Festival (Digger & The Pussycats, XYZ, Les Lullies, Rhyece O'Neill & The... La suite

Digger & The Pussycats, XYZ, Les Lullies, Rhyece O'Neill & The Narodnicks, Endless Boogie, Dirty Deep, Carambolage (Binic Folks Blues Festival 2018) en concert

Digger & The Pussycats, XYZ, Les Lullies, Rhyece O'Neill & The Narodnicks, Endless Boogie, Dirty Deep, Carambolage (Binic Folks Blues Festival 2018) par Pierre Andrieu
Sur les quais, Binic, le 27/07/2018
Trois jours de rock 'n roll et de liberté Proposant dans un cadre idyllique (une petite station balnéaire à côté de Saint-Brieuc) et pour la modique somme de zéro euro trois... La suite

Bombshell, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Les Grys-Grys + The Nutshakes en concert

Les Grys-Grys + The Nutshakes par Pierre Andrieu
Bombshell, Clermont-Ferrand, le 20/05/2019
Pile un an après avoir retourné le Bombshell avec un set de garage sixties façon coup de poing, Les Grys-Grys sont revenus au même endroit, cette fois pour présenter leur... La suite

Cockpit en concert

Cockpit par Pierre Andrieu
Bombshell, Clermont-Ferrand, le 24/05/2018
Idéal pour finir avec des acouphènes irréversibles (à force de prendre des décibels dans la tronche), les cervicales en lambeaux (à force de headbanguer) et un mal au crane... La suite

Les Grys-Grys en concert

Les Grys-Grys par Pierre Andrieu
Bombshell, Clermont-Ferrand, le 17/05/2018
Le groupe de Wild Rhythm & Blues originaire de Montpellier et signé sur le label anglais Dirty Water Records Les Grys-Grys attire des commentaire flatteurs qui ont de quoi... La suite

Escobar + The Scaners + Thee Watched Voyeurs en concert

Escobar + The Scaners + Thee Watched Voyeurs par Pierre Andrieu
Le Bombshell, Clermont-Ferrand, le 17/01/2018
Réjouissant premier concert de l'année 2018 au Bombshell, à Clermont-Ferrand, avec par ordre d'apparition à l'écran le trio clermonto-moulinois de rock garage joyeusement... La suite