Accueil Chronique de concert JAMAÏCA FAMILY Tour : Sister Carol + Don carlos
Dimanche 23 février 2020 : 10605 concerts, 25928 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

JAMAÏCA FAMILY Tour : Sister Carol + Don carlos

Le Moulin, Marseille 10 février 2004

Critique écrite le par

Do you know ?

Samedi 21h on est devant le guichet, une histoires de listes et de VIP devenus SDF (Sans Don carlos Fire) et c'est à nous. Bon on a tout, tiens on a déjà perdu quelqu'un. Salle à peine au deux tiers pleine, de la place, nice ! !.
C'est déjà parti avec MAMA SISTER CAROL, qu'on avait eu le bonheur de voir avec Prince Alla à Marseille. La old school woman nous envoie ses news, secondée à la voie par une sooooul girl, deux voix bien présentes. Le groupe anglais est souple, il passe du Dub style (duo basse-batteur (fils d'un prophète des Abyssinians)), au solo électrique avec un guitariste discret qui aurait joué avec Peter Tosh, au son numérique avec le clavier et pour notre bonheur la chaleur des deux cuivres, un ange qui aurait laissé la trompette pour le sax, et un latino presque gominé qui a gardé sa trompette.
Sister met la vibes, tranquillement, présence chaloupée et tenue red gold & green pour appeler la bienveillance de Jah et propager ses couleurs. Le public prend peu à peu la température et ne veux plus la laisser aller. Faut dire que des Sisters il y en avait beaucoup, dites moi si le reggae n'est pas en plein virage, on dit bien que c'est les femmes qui portent la culture.

On retient notre respiration qui viens en second ? The Vétéran, the cool gold smoker, the tradition DON CARLOS, Mister super class. Costard psycho rouge et noir cheveux attachés, petits pas de danse et il prend la scène et l'atmosphère. Sans reprendre ses gloires du premier temps il revient sur des chansons récentes et sussure l'époque black "indépendance". Comme un vieux sorcier, il a besoin de peu de chose pour nous faire partir sur sa voix toujours aussi chaude, comme si l'âge aurait chargé sa voie de plus de soleil. Il se faufile, s'entrelace avec la musique, gardant une mélodie avec laquelle il enfile les morceaux. Un pro des good vibes, Simple et parfait. Il a eu bien du mal à finir son set, car la salle avait atteint la température de la reggae fusion.

Du coup on a droit à une entracte, comme c'est toujours le même groupe, ils vont faire une pause, c'est bon signe pour la suite. Bon ceux qui ont vu venir sont déjà au bar à faire la queue, les autres envoient quelqu'un en reconnaissance et s'assoient dans la salle pour enfumer les émotions.

Et soudain tout le monde se réinstalle sur scène, chacun sa place, la lumière tombe et ceux qui étaient partis au bar reviennent chargés avec des bières à demi pleines.
You see, maintenant c'est le Rub à Dub, la vieille Dance Hall, le DJ style.

Voilà qu'arrive Charlie Chaplin en tunique de prêche or et noir aux insignes bibliques, sans oublier les lunettes de soleil, dj or not dj. Dans un style bien à lui, tchaek les musiciens entre les morceaux, petits blancs rigolent, puis d'un coup c'est les explosions. Un morceau qui repart quatre fois, et charlie qui repart à chaque fois avec des lyrics différents. Cela passe vite, des grands thèmes sont abordés et envoyés par les airs, je prend j'étire je casse j'enflamme et j'en reprend un autre ou sinon je lui fait faire encore un tour pour dire ce que j'ai à dire.

Et puis, Paf, comme d'habitude ça fini en queue de poisson. Tu te dis il est parti chercher une bouteille d'eau, non ? bon le Moulin nous à habitué mais sa empêche pas de pleurer et de crier à la gloire de la Mighty Family.

Ce soir là c'était vraiment différent, je sais pas quel ange est venu susurrer à l'oreille du Boss, car ce qui n'arrive jamais est arrivé. Voilà qu'on à le droit à revoir...la Family sue scène, sur un rythme des abyssians, honneur aux dames et à l'élégance. Cote à cote les vibes force 4 (Sister Carol partenaire) et nous on avait qu'à pleurer mais de joie cette fois ci.

Il y a même un mec qui était à la rue, venu de Briançon, il descendait des montagnes pour voir le concert et bien là il est reparti le ciel étoilés de super star.
THE STAR CREW : La JAMAÏCA FAMILY TOUR

 Critique écrite le 14 février 2004 par Nuno


Don Carlos : les dernières chroniques concerts

Reggae Sun Ska 2019 J3, Dub Inc, Dj Vadim, Don Carlos, Mad Professor, Iseo and the Dodosound, The Skatalites, Selecta Antwan, Ziggy Marley, Snk, Twan Tee, Stranger Cole, Doreen Shaffer, 420 Sound, Ackboo, Ras Mykha, Scientist, Jman, Malone Rootikal, Dougy, Tom Spirals en concert

Reggae Sun Ska 2019 J3, Dub Inc, Dj Vadim, Don Carlos, Mad Professor, Iseo and the Dodosound, The Skatalites, Selecta Antwan, Ziggy Marley, Snk, Twan Tee, Stranger Cole, Doreen Shaffer, 420 Sound, Ackboo, Ras Mykha, Scientist, Jman, Malone Rootikal, Dougy, Tom Spirals par Berclic
Domaine de Verteuil, le 04/08/2019
Troisième et dernier soir au Sun Ska pour cette 22ème édition. En entrant, c'est devenu un incontournable, Sinaï Sound et le dubstep de début de journée façon cours de cardio pour... La suite

Don Carlos par Chandleur
Le Plan, Ris Orangis, le 03/02/2013
"Guess who's comming to dinner?" ce soir, au Plan c'est Don Carlos l'un des fondateurs de Black Uhuru, costume lamé doré classieux, banane aux lèvres, la voix bien assurée, les yeux pétillants... Les papys du reggae assurent encore, et surprise, Don nous joue quelques titres récents, largement au niveau des grands classiques qui mettent le public... La suite

Le Moulin, Marseille : les dernières chroniques concerts

Camélia Jordana + Siem Folknomade en concert

Camélia Jordana + Siem Folknomade par Sami
Moulin, Marseille, le 09/11/2019
Les voix féminines et la Méditerranée sont à l'honneur au Moulin, qui, contrairement à ce qui était annoncé, est en configuration "petite salle" ce soir. Siêm Folknomade Pour... La suite

La Maison Tellier +  Blind Cinema en concert

La Maison Tellier + Blind Cinema par Sami
Le Moulin, Marseille, le 24/05/2019
Le Moulin a toujours été une des salles les plus ponctuelles de Marseille, beaucoup plus que les transports en commun en tout cas. Du coup comme souvent on aura juste le temps... La suite

Bukowski + Ultra Vomit en concert

Bukowski + Ultra Vomit par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 10/05/2019
Soirée (évier) metal potentiellement débile et bien régressive, avec les quasi-mascottes du Hellfest : les fameux Ultra Vomit de Nantes ! Le public devant l'entrée semble... La suite

No One Is Innocent + Tagada Jones en concert

No One Is Innocent + Tagada Jones par Aulie
Le Moulin, Marseille, le 24/11/2018
Samedi 24 novembre 2018, direction le Moulin à Marseille pour assister à une soirée 100 % rock engagé avec les groupes Tagada Jones et No One In Innocent pour leur "Bruit dans... La suite