Accueil Chronique de concert the Blood Arm +Sunshine underground + Muse
Samedi 29 février 2020 : 10656 concerts, 25934 chroniques de concert, 5286 critiques d'album.

Chronique de Concert

the Blood Arm +Sunshine underground + Muse

Arênes de Nimes 18 Juillet 2007

Critique écrite le par

Festival de Nîmes 2007
1er Soir Du festival de Nîmes avec a l'affiche, the Blood Arm, Sunshine underground et Muse pour clôturer la soirée.



The blood arm arrive sur scène aux environs de 20h40, pour une petite mais très intense heure de show. Le chanteur Nathaniel Fregosoprésente son groupe, ils viennent donc de Californie, et ça se ressent car il aime bien faire le spectacle à leur manière, en dansant, sautant, montant sur le caisson de Basse situé sur le devant de la scène, même toucher les mains du public, venu en masse, ce soir. Ils sont 4dans le groupe et pour changer, il n'a pas de basse mais une Dyan Valdes au piano, ou plutôt synthétiseur. Puis la compo classique d'un groupe de Rock à savoir une batterie et une guitare. Tout cet ensemble nous chauffe en jouant du Rock californien, qui à mon goût n'a rien de sensationnel, c'est des accords basiques. Le bon côté de ce groupe c'est la scène, car là, le chanteur, est en contact proche du public, dés les premiers morceaux, va brancher une Céline puis il descendra carrément dans la masse de la fosse. Pour une chanson. Il va même essayer de faire asseoir tous ces gens, mais sans grand succès enfin vu d'en haut des gradins, on voit bien que peu le suivent, sauf en balançant les bras. Ensuite, il fait carrément monter un certain John sur la scène, qui en profite pour mettre le feu en faisant réagir le public, très délirant à voir. Il est presque arrivé à faire plus d'ambiance que le groupe à lui tout seul.



The Blood Arm, c'est en fait ceux qui chantent Suspicious characteres, qui à l'heure actuelle est, me semble-t-il leur seul succès, ça se voit car d'un coup c'est tout une masse en folie. Suite à ce morceau ils tirent leurs révérences. Pour laisser la place à Muse ??
Mais que se passe -t-il on a raté l'annonce de l'annulation de Sunshine Underground.
Voilà, il est temps pour moi d'aller braver la foule de la fosse pour vous ramener des photos plus proche de la scène. Finalement assez sympas comme moment, même si c'est quand même ridicule comme situation de se trouver devant la scène avec des photographes professionnel qui ont des objectif de 20 cm, à côté de mon petit appareil numérique. Mais bon je suis très heureuse d'avoir fait cette expérience, car c'est une chance énorme de pouvoir être devant la scène sans être étouffée par les autres.



Muse Absolution, je reste devant la scène pendant les 3 premiers morceaux.



Puis je regagne le côté gauche de la scène tout en haut dans les gradins. Le spectacle n'est pas visible mais on voit la scène les membres du groupes et on entend super bien tout en étant assis alors, on ne va pas se plaindre.





Les tubes s'enchainent, puis vient le moment tant attendu du piano, toutes les arènes sont conquises. Il continue avec des morceaux du nouvel album pour ensuite jouer Starlight puis encore quelque morceau. Puis ils quittent la scène, le temps pour nous de descendre dans la fosse pour le rappel.



Waouh, quel impression, sensationnel, le spectacle est tout à fait Hallucinant, c'est du son et lumière. La déco de la scène est grandiose, dans le fond, une grande toile noire recouverte d'étoiles, puis se sont deux écrans géants, ainsi que trois autres écrans, sur le milieu, les structures métalliques ont aussi leurs spots qui les éclairent pour donner un effet. La batterie

> Réponse le 08 avril 2008, par Elea

Adorant Muse, j'ai eu le coeur qui flanche lorsque j'ai su qu'il passait aux Arênes de Nîmes (mon lieu de concert favori pour la beauté du site). Malgré cela, leur prestation scénique a été plus que décevante. Aucune communication avec le public (un léger thanks de temps en temps... et encore !) les titres s'enchaînaient certes les uns aux autres mais sans aucune originalité de recomposition live. Aucune surprise donc... c'est comme si vous écoutiez l'album à la maison. Mais franchement, le pompom c'était bien leur attitude presque méprisante (ça nous fait presque chier d'être là) envers le public. J'en ai fait des concerts mais jamais je n'ai ressenti une telle distance artiste/public... Pour confirmer mes dires, j'ai revu le groupe en nov. 2007 à Sydney, dans une salle de feu avec un...  La suite | Réagir


Muse : les dernières chroniques concerts

Muse - Simulation Theory World Tour 2019 en concert

Muse - Simulation Theory World Tour 2019 par Didlou
Stade de France, Saint-Denis, le 06/07/2019
Arriver au Stade de France ce vendredi est une vraie épopée quand on vient de Clermont-Ferrand : entre autoroute, périphérique, métro et RER (une fournaise), c'est long et... La suite

Muse, The Lumineers, Aaron, Lia, Grand Blanc, Courtney Barnett, Last Train, The Deaf (Paléo Festival 2016) en concert

Muse, The Lumineers, Aaron, Lia, Grand Blanc, Courtney Barnett, Last Train, The Deaf (Paléo Festival 2016) par Lionel Degiovanni
Nyon, le 19/07/2016
Nous voilà ici, de retour en Suisse, pour assister au Paléo 40+1 !!! La barre des 40 est passée, et l'ambiance du Paléo est toujours présente. On y retrouve aussi pas mal de... La suite

Muse en concert

Muse par Lofanax
AccroHotels Arena, Paris, le 29/02/2016
Pour ceux qui serait passé à côté ces dernières années, Muse est un groupe britannique emmené par le jeune et charismatique Matthew Bellamy (guitare/chant/piano), avec Chris... La suite

Muse + Biffy Clyro en concert

Muse + Biffy Clyro par Nathaliea
Stade de France, Paris , le 22/06/2013
Muse, cela faisait des mois que je les attendais après leur passage à Nantes en octobre dernier ! Muse commencera son show avec 20 minutes de retard devant un public mis en... La suite

The Sunshine Underground : les dernières chroniques concerts

Cat Power + I'm From Barcelona + The Horrors + Razorlight + Viva Voce + Izabo + Porcelain + The Sunshine Underground (Trans Musicales de Rennes 2006) par Pierre Andrieu
Parc des Expositions, Rennes, le 07/12/2006
Quand on y a goûté une fois, il est impossible de se passer du petit (mais fructueux) séjour à Rennes début décembre... Car cette année encore, et ce même en l'absence de grosses têtes d'affiches, les Trans Musicales sont sexy, variées et aventureuses, à une ou deux exceptions près. Pourquoi donc se priver d'une immersion totale dans un... La suite

Arênes de Nimes : les dernières chroniques concerts

 Status Quo + ZZTOP (Festival de Nîmes 2019) en concert

Status Quo + ZZTOP (Festival de Nîmes 2019) par G Borgogno
Arènes de Nîmes, le 04/07/2019
Status Quo / ZZTOP. Je m'étais RE-mis à écouter ZZTOP ces temps-ci.. Et leurs opus jusqu'à "Eliminator" sont, sommes toutes, des plus corrects. Mieux, ce sont de juteux... La suite

Mark Knopfler (Festival de Nîmes 2019) en concert

Mark Knopfler (Festival de Nîmes 2019) par Billduvaucluse
Festival de Nîmes, le 15/07/2019
Un très bon concert de deux heures. Peu de titres de Dire Straits, mais joués à la perfection. Sinon, le reste de la setlist était constituée par des morceaux de ses albums solos... La suite

Slash featuring Myles Kennedy and the Conspirators + Rival Sons en concert

Slash featuring Myles Kennedy and the Conspirators + Rival Sons par exxo7
Les Arènes de Nîmes, le 03/07/2019
C'est toujours un bonheur immense que de se retrouver dans les arènes de Nîmes... Ce lieu aura toujours quelque chose qui me fascine. Ce soir c'est pour voir et écouter Slash... La suite

Elton John (Farewell Yellow Brick Road Tour) en concert

Elton John (Farewell Yellow Brick Road Tour) par Fred Boyer
Arènes de Nimes, le 23/06/2019
J'ai des questionnements sur le temps qui passe auxquels j'ai du mal à trouver des réponses. Par exemple, je me demandais l'autre jour à quel moment il est devenu acceptable de... La suite