Accueil Chronique de concert The Frames + Damien Rice
Samedi 24 août 2019 : 11646 concerts, 25625 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Frames + Damien Rice

théâtre Outremont, Montréal 26 avril 2004

Critique écrite le par

Excellente soirée irlandaise dans un théâtre, cadre originale pour la soirée (j'ai plus l'habitude des concerts debout). Au moins ça donnera une excuse au public montréalais à la réputation médiocre pour ne pas bouger.

On commence avec The Frames (pop-rock, un peu dans le même style que Starsailor). Les chansons rapides alternent avec les balades. Excellent prestation avec un chanteur très sympathique.

Puis arrive Damien Rice, le songwriter révélation de l'année avec son superbe premier album (O). Même si la communication avec le public est faible à pars un assez long monologue en Français (approximatif mais l'effort est appréciable), le plaisir à l'air partagé. Le folk est joué de manière impecable, dont une chanson chanté seule et total unplugged dans un théâtre silencieux et admiratif de la performance. Tout l'album y passe (Volcano, Cannonball,...) avec en plus une inédit (Bottom Shelf) et l'Hallejuah de Cohen (on est à Montréal !), chanté exactement comme Buckley. Même façon de tenir la note.
Damien Rice est bourré de talent, un nouveau Buckley (la voix en moins). Son album O est à découvrir de toute urgence.

 Critique écrite le 26 avril 2004 par Pierre


Damien Rice : les dernières chroniques concerts

Rock Werchter - Metallica, Damien Rice, Frank Black, !!!, Cold War kids, Interpol, Maxïmo Park, Faithless, John Legend, The australian Pink Floyd Show par Gringo & fan2kyo
Belgique, le 01/07/2007
La journée de dimanche commence en fanfare avec les cultissimes !!! (Chk chk chk), groupe définitivement passé dans la catégorie poids lourds : le meneur brun ne sait absolument pas chanter, et bien que petit, moche, dépourvu de sens du rythme et d'un quelconque talent vocal, réussit à livrer une performance dantesque avec une chorégraphie digne... La suite

Damien Rice par Invisiblefab
La cigale Paris, le 15/03/2004
J'arrive vers 19 H 00 devant la Cigale, mauvaise surprise : Y a déjà cinquante mètres de file d'attente. Bon, ben je me pose au bout et j'attends. Assez rapidement, on nous fait rentrer dans la salle. Autre surprise : ils ont enlevé les sièges. Je n'aurais pas imaginé. Vu que son album O est tout de même assez calme et épuré. Je m'assois contre un... La suite