Accueil Tous les festivals Festival Bào 2008 : les artistes en concert
Vendredi 19 janvier 2018 : 12791 concerts, 24812 chroniques de concert, 5193 critiques d'album.
Festival Bào 2008

Festival Bào 2008

Rognes les 14 & 15 Septembre

Festival Bào 2008 : les dernières chroniques concerts 7 avis

Narrow Terence vs. Buni Lenski (Daau) - 3eme Festival "Bouche a Oreille"

Critique écrite le 11 septembre 2005, par Pirlouiiiit

Espace Doun - Rognes 09 septembre 2005

Narrow Terence vs. Buni Lenski (Daau) - 3eme Festival

Ce soir exceptionnellement je troque mon fidèle vélo pour quelque chose de nettement plus polluant ... histoire de me rendre, en compagnie de Diane, jusqu'à Rognes ou a lieu un mini festival avec du théâtre, de la video-danse et un concert "pop rock symphonique" avec notamment le violoniste de Daau. Lire la suite

Festival Bào : Dawn + Starboard Silent Side + Sugar Plum Fairy Pr. + John Parish

Critique écrite le 17 septembre 2007, par Chloro Phil

Espace Doun (Rognes - 13) 15 septembre 2007

Deuxième soirée du festival BàO 2007. La veille, nous avons assisté aux concerts de Melchior Liboà, Sabo & Shannon Wright, et personnellement, j'étais resté sur ma faim : pas d'étincelle le vendredi soir, à part quelques moments pendant la prestation de Sabo (dont j'attendais sans doute un peu trop). Ce deuxième soir commençait par un set de Dawn (Aurore Imbert), déjà aperçue à l'espace Doun il y a quelque temps en compagnie des Narrow Terence. La jolie voix de la charmante Aurore, accompagné de Stouf (le lead guitare de Starboard Silent Side), capte assez rapidement l'attention de la salle. Elle enchaîne une petite dizaine de chansons douces-amères avec un arrangement minimaliste (guitare folk / mini-xylophone sont les seuls instruments) parfaites pour un début de soirée. Dawn Mij (le chanteur de Starboard Silent Side) la rejoint pour faire les cœurs sur le dernier titre de Dawn, puis Aurore reste pour lui rendre l'appareil quand le dernier musicien (Nix, le bassiste) de Starboard Silent Side présent ce soir arrive sur scène pour le début de leur concert (le groupe est habituellement complété par une violoniste, un saxophoniste et un batteur). Starboard Silent Side Et là... et bien là... on se dit qu'on... Lire la suite

Morning Star + Yvan Hio + Ben Symphonic Orchestra + This is Kit (Festival BaO #4)

Critique écrite le 12 septembre 2006, par Pirlouiiiit

Doun - Rognes 08 septembre 2006

Morning Star + Yvan Hio + Ben Symphonic Orchestra + This is Kit (Festival BaO #4) en concert

Tout d'abord si j'avais su en demandant a Philippe qu'il allait faire une chronique aussi complete je pense que je n'aurais pas ecrit celle qui suit ... mais c'est trop tard. En tout cas n'oublier pas d'aller lire la sienne ici Il y a tout juste un an je découvrais ce village et ce lieu, peu habitue a me déplacer en véhicule a moteur pour me rendre a un concert. C'était a l'occasion du troisième festival de cette asso BaO (pour Bouche a Oreille) qui chaque fois m'épate par une programmation audacieuse et que je qualifierais volontiers de raffinée. C'est notamment grâce a eux que je ne suis pas passé a coté de Herman Dune, que j'attends de pied ferme le premier album des très prometteurs Narrow Terrence, ou que j'ai enfin vu sur scene ces Jack The Ripper qui me fascinaient temps sur disque. Au programme pour cette 4eme édition de leur festival deux soirées : la première est consacrée au label Microbe avec 3 groupes annoncés : Ben's Symphonic Orchestra, Yvan Hio et Morning Star, plus une expo des peinture de Rudy Trouve (ex-Deus que je vais vraisemblablement rater le lendemain). Finalement ce ne seront pas 3 groupes que je découvrirai ce soir mais 4, puisque est venu s'ajouter a cette déjà bien jolie affiche This is the Kit.... Lire la suite

Festival Bào : Dawn + Starboard Silent Side + Sugar Plum Fairy Pr. + John Parish

Critique écrite le 16 septembre 2007, par McYavell

Espace Doun Rognes 15 septembre 2007

21h30 qu'ils disaient. J'arrive à 21h15 et Dawn est déjà sur scène. Accompagnée d'un (bon) guitariste, la demoiselle a une voix sympathique et enchaîne les morceaux pendant que la bière coule à flot au bar. Très bien pour débuter une soirée, mais suicidaires s'abstenir. Pour que la transition avec le groupe suivant se passe en douceur, la jeune fille reste pour le premier morceau de Starboard Silent Side. Le guitariste, lui, est visiblement commun aux deux groupes. On change de registre. C'est folky, les mélodies sont recherchées, les arrangements au poil. Le chanteur (également guitariste) doit aimer Michael Stipe. On retrouve des intonations similaires au divin chauve notamment à la fin des phrases (english spoken). Pour les derniers morceaux, ils sont rejoints par une violoniste talentueuse sauf quand elle joue comme le gamin de ma voisine (oui, je sais, elle, c'est volontaire, mais ça a fait se dresser les poils de mon avant-bras en me... Lire la suite