Accueil Tous les festivals Les Nuits de Fourvière : les artistes en concert
Mardi 12 décembre 2017 : 10907 concerts, 24772 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.
Les Nuits de Fourvière

Les Nuits de Fourvière

du 1er juin au 30 juillet
Lyon (69)


Les Nuits de Fourvière est un festival multiculturel (Théâtre, Musique, Danse, Cinéma) qui investit chaque été le Théâtre romain de la colline de Fourvière à Lyon. Prog 2018 : Etienne Daho, Julien Clerc...

Les Nuits de Fourvière : vos critiques de concerts
Site

Les Nuits de Fourvière : le programme

Lundi 11 Juin 2018

Nuits de Fourvière 2018 : Etienne Daho

20h Théâtre antique de Fourvière - Lyon (69) Billets en vente bientôt ici :
Etienne Daho en concert
Etienne Daho Vos critiques de concerts Vos chroniques d'albums
Etienne Daho fait une chanson française enrobée de pop classieuse. Ses multiples tubes...

Plus d'infos

Moins d'infos

... (Week-end à Rome, Le Grand Sommeil, Tombé pour la France, Bleu Comme Toi, Comme un Boomerang...) lui assurent une grande popularité, jamais démentie malgré les années. Après avoir produitl'album de Lou Doillon en 2012, il revient fin 2013 avec un nouvel album et des concerts en2014/2015 ! A l'occasion de la sortie le 17 novembre 2017 de l'album "Blitz" (1er extrait :"Les flocons de l'été"), Etienne Daho est en concert à l'Olympia de Paris du mardi 27 novembre2018 au dimanche 2 décembre 2018 et en tournée française en 2018...

Jeudi 05 Juillet 2018

Julien Clerc

Julien Clerc en concert
Julien Clerc Vos critiques de concerts
Toujours charmeur et classe, le séduisant Julien Clerc continue à enchanter son public avec ses...

Plus d'infos

Moins d'infos

... chansons françaises matinées de pop et de variétés... En concert en 2017 pour fêter ses 50 ansde carrière et présenter un nouvel album Best Of intitulé Fans, je vous aime, avec ses plusgrand titres : Ma préférence, Utile, Si on chantait, Entre elle et moi, Mélissa, Ce n'est rien,Fais moi une place, Ce n'est rien, Femmes... je vous aime etc.

Fin des concerts

Les Nuits de Fourvière : les dernières chroniques concerts 21 avis

Royal Blood + The Limiñanas (Nuits de Fourvière 2017)

Critique écrite le 31 juillet 2017, par Daddrock

Theatre antique de Fourvière, Lyon 10 juillet 2017

Royal Blood + The Limiñanas (Nuits de Fourvière 2017) en concert

Dress code du soir à Fourvière, HELLFEST ! Le ton est donné. Ce sera fort, bruyant, décapant. Pour oublier une première partie au goût fade proposée par The Liminanas, il fallait du bruit, puissant. Dommage que le groupe des Perpignanais n'aient pas été programmé à l'Odéon. Les lieux intimistes leurs vont à merveille. La forge de Marie, la barbe à la Warren Ellis de Lionel, la voix suave de Nika n'y feront rien. La scène du grand théâtre est trop vaste pour eux. Impossible de distraire les tee-shirts sérigraphiés aux couleurs du rock dur et hard, trop occupés à partager leurs souvenirs du Hellfest 2017. Deux. Ils sont deux. Toujours deux. Et comment faire du bruit à... Lire la suite

Royal Blood + The Liminanas (Festival les Nuits de Fourvière 2017)

Critique écrite le 18 juillet 2017, par Cathy VILLE

Théâtre antique de Fourvière - Lyon 10 juillet 2017

Royal Blood + The Liminanas (Festival les Nuits de Fourvière 2017) en concert

Après les orages de fin d'après midi, place au soleil pour une soirée qui s'annonce sous de bons hospices. Si la dernière radée à bien refroidi la pierre du théâtre antique, elle a eu le mérite de nettoyer le ciel. Par contre pas génial pour nos petites fesses assises à même la pierre, car ce soir pas de distribution de petits coussins pour protéger nos popotins. The Liminanas Enfin bref c'est donc dans de bonnes conditions métrologiques que les Liminanas font leur entrée sur scène. Liminanas c'est un duo, un couple plus exactement, originaire du sud de la France et qui excelle dans le garage pop psyché depuis 2009. Sur scène, le duo composé de Lionel (lead guitare) et Marie (batterie, chant) arrive accompagné de 4 autres musiciens dont une chanteuse. Petite particularité du groupe la batterie est placée sur le côté de la scène et non au fond et surtout elle ne comporte aucune cymbale. Un public nombreux est installé dans le théâtre pour venir écouter cette première partie. Pas spécialement fan du groupe j'éprouve quelques difficultés à rentrer dans son univers. Tout me semble un peu bruyant, les morceaux ont l'air de se ressembler, quant à la voix elle mériterait peut être de monter un peu plus dans les aiguës car cela donne un... Lire la suite

Alt-J (Nuits de Fourvière 2017)

Critique écrite le 07 juillet 2017, par DaddRock

Théâtre antique de Fourvière 4 juillet 2017

Alt-J (Nuits de Fourvière 2017) en concert

Pas de coussin ce soir à Fourvière ! Le fameux coussin lyonnais. Prémonitoire. Alt-j n'aura pas droit à sa pluie de coussins. Signe de pouce levé. Une première partie assurée par Lea Porcelain laissait espérer une soirée agitée. Un peu démontée. Rock. L'envie de retrouver les vibrations magistrales transmises par Arcade Fire trois semaines plus tôt sur le Dance Floor de Fourvière. Rideaux levés sur un mur de néon de couleurs. Déjà vu ? Ou souvenir du fabuleux concert de Radiohead à Vaison la Romaine en 2001 ? Les néons n'étaient pas dans le même sens ! Les trois leaders du groupe de Leeds Alt-J trônent sur leur podium, cloisonnés par les rideaux de néons. "3WW" donne le ton de la soirée. Rythmiques indiennes. Tout en douceur. Tout en contrôle. Thom Green, aux percussions, s'avère un spécialiste du contretemps. Il ne fallait pas avoir oublié le titre du dernier album "Relaxer" avant de rentrer dans l'arène. On attendra "In Cold Blood" pour enfin lever les bras. Abus de Beaujolais ou stress du format TV proposé par Arte Concert, les chants faux... Lire la suite

Arcade Fire + Barbagallo (Nuits de Fourvière 2017)

Critique écrite le 07 juin 2017, par Pierre Andrieu

Théâtre Antique de Fourvière, Lyon 5 juin 2017

Arcade Fire + Barbagallo (Nuits de Fourvière 2017) en concert

Enorme concert d'Arcade Fire dans le cadre assez magique du Théâtre Antique de Fourvière lors d'une chaude et belle soirée d'été éclairée par les étoiles et la lune... Ayant rempli en un clin d'œil les arènes romaines situées sur la colline qui domine la ville de Lyon, le groupe canadien, désormais superstar planétaire, se présente en terrain conquis juste après une bonne première partie assurée par Barbagallo. Qui se révèle assez héroïque de réussir à présenter correctement son dernier album, Grand Chien, dans ce contexte, c'est à dire en plein jour, devant un public attendant impatiemment les méga vedettes du jour. Bref, la courte rasade de chansons pop psyché délivrée par le batteur de Tame Impala et son impeccable groupe fait très bonne impression... Dès l'arrivée d'Arcade Fire sur scène, c'est le feu comme lors des rappels d'un concert traditionnel, puisque la troupe venue d'outre atlantique choisit de commencer par son tube ultime, Wake Up, dont l'intro suffit à déchaîner le public. Qui se met à chanter comme un seul homme les fameux " Ho ho ho ho ho " du gimmick de ce véritable monument du rock des années 2000 ! Ouch, ça démarre fort, avec une bonne grosse dose de frissons pour tout l'assemblée ! Bien calé debout sur... Lire la suite