Accueil Tous les festivals Festival Primavera Sound : les artistes en concert
Mercredi 1er avril 2020 : 10027 concerts, 25961 chroniques de concert, 5290 critiques d'album.
Festival Primavera Sound

Festival Primavera Sound

du 26 au 30 août 2020
Barcelone (SP)


Initialement programmé du 3 au 7 juin 2020 le festival est reporté. Primavera Sound Barcelona 2020 se prépare donc à célébrer son 20ème anniversaire du 26 au 30 août 2020 au Parc del Fòrum ! Les billets achetés pour Primavera Sound Barcelona 2020 restent valables pour les nouvelles dates du festival. 211 artistes de 35 nationalités différentes composent le line up de la prochaine édition du Primavera Sound ! Une programmation éclectique et paritaire entre les artistes femmes et hommes. Une programmation qui fera se rencontrer les grands noms qui ont marqué l'histoire du festival et les prochains talents de demain. Cette année, Primavera Sound ajoute une journée supplémentaire au Parc del Fòrum, le dimanche 7 juin, autour d'un "Brunch - On The Beach" avec en tête d'affiche Disclosure en Dj set, Nina Kraviz, Amelie Lens et Black Coffee.

Festival Primavera Sound : vos critiques de concerts
Site

Festival Primavera Sound : le programme

Mercredi 03 Juin 2020

Primavera Sound du 3 au 7 juin 2020 : Massive Attack, The Strokes, Lana Del Rey, Tyler the Creator, The National, Young Thug, les rebelles de Bikini Kill, Beck, King Krule, Iggy Pop, Disclosure, King Gizzard and the Lizard Wizard, Maggie Rogers, ...

Parc del Forum - Barcelone (Sp) à partir de 195€+ Brittany Howard, Bad Bunny, Chromatics, Weyes Blood, Cigarettes After Sex, Fontaines DC, la prodige Little Simz, Beach Bunny, DJ Shadow, Kim Gordon, Caroline Polachek, DIIV, Squid, PNL ...
Fin des concerts

Festival Primavera Sound : les dernières chroniques concerts 2 avis

The Replacements (Primavera Sound festival 2015)

Critique écrite le 03 juin 2015, par Chris Manzo

Barcelone 28 Mai 2015

The Replacements (Primavera Sound festival 2015) en concert

Nous sommes le 4 juillet 1991 à Chicago et les Replacements, après 8 albums alignés pendant 11 années chaotiques de rock'n'roll circus, donnent leur dernier concert. Pendant plus de 22 longues années jalonnées d'innombrables albums solos de Paul Westerberg et à un degré moindre de Tommy Stinson et de Slim Dunlap, une reformation était totalement exclue. Ce sujet tabou était même proscrit dans toute demande d'interview de Tommy Stinson. Mais voilà, l'AVC dont a été victime leur guitariste Slim Dunlap, allait être l'évènement dramatique qui allait faire retourner en studio Paul Westerberg et Tommy Stinson pour enregistrer un maxi caritatif pour aider Slim Dunlap à payer une partie de ses frais de santé. L'engouement provoqué par la sortie de ce disque, les demandes incessantes des fans, l'évocation de leur influence par un nombre important de musiciens (minimum 4 tributes aux states dont un "ukelele tribute !" si ! si !) ainsi que les innombrables articles de presse élogieux ont finalement eu raison de cette fin de non recevoir. Et il y a 2 ans, "les mats" remettaient le couvert pour 3 concerts durant le "riot festival" au Canada et aux USA, puis donnaient l'année dernière d'autres concerts dans de nombreux festivals. Finalement, devant... Lire la suite

Refused + Beirut + Mudhoney + Purity Ring + Reignwolf + Unicornibot (Festival Primavera Sound 2012)

Critique écrite le 08 juin 2012, par monsieur

Barcelone 31 mai 2012

Refused + Beirut + Mudhoney + Purity Ring + Reignwolf + Unicornibot (Festival Primavera Sound 2012) en concert

Les Espagnols n'ont jamais su se coiffer ni s'habiller mais une chose est sûre, ils savent faire des programmations de festivals. Un des premiers et des plus illustres de l'année dans ce pays de mangeurs de tapas étant le Primavera Sound festival de Barcelone, voici un petit résumé du premier jour, le jeudi 31 Mai. Tout d'abord un petit mot sur l'atmosphère générale et l'organisation, ou plutôt trois "de puta madre", ça cartonne tout simplement. Le staff est cool, on entre facilement, on trouve de la bouffe partout, de la bière partout (le nom du festival c'est le "San Miguel" Primavera festival...), les scènes sont grandes...très grandes et tout est en plein air, pour ne rien gâcher, le temps est parfait. Toutes les conditions sont réunies pour une bonne nuit de violence et de rock'n' roll. Unicornibot On commence gentiment par un groupe d'Espagnols bien énervé qui a retenu une bonne leçon : la langue de Cervantès n'est pas adaptée au rock roll. En effet bien que très adapté au ska à crête et à la célébration de but (si ils gagnent encore l'euro je vais me pendre..) ce langage rigolo n'a jamais su se rock'n'rolliser et mis à part Mécano (genre Téléphone en pire...oui ç'est chaud) peu de leur groupe ont su s'exporter.... Lire la suite