Accueil Toulon Casino des Palmiers - Hyeres
Mercredi 17 juillet 2019 : 11254 concerts, 25579 chroniques de concert, 5259 critiques d'album.

Casino des Palmiers - Hyeres

1 Avenue Ambroise Thomas
83400 Hyeres

Plus d'info :

Casino des Palmiers - Hyeres : l'historique des concerts

Ve.

24

Mai

2019

Sebastien Chato

Je.

23

Mai

2019

Di.

19

Mai

2019

Concert Du Choeur Du Sud Kids

Di.

05

Mai

2019

Formidable ! Aznavour

Sa.

30

Mars

2019

Veronique Gallo

Ve.

01

Fév.

2019

Amel Bent (Annulé)

Sa.

19

Janv.

2019

Patrick Bosso "sans Accent"

Ve.

18

Janv.

2019

Fabien Olicard

Ve.

07

Déc.

2018

Issa Doumbia

Me.

05

Déc.

2018

Gil Alma

Ve.

23

Nov.

2018

Noelle Perna

Di.

04

Nov.

2018

Le Choeur Du Sud-franck Castellano

Casino des Palmiers : les dernières chroniques concerts 6 avis

Kenny Garrett

Critique écrite le 11 mars 2012, par Mardal

Casino des Palmiers - Hyères 10 mars 2012

Kenny Garrett en concert

Kenny Garrett explore des mondes musicaux. Il passe d'un patchwork world, estampillé "Easy Listening" tantôt tendance africaine, tantôt asiatique, que l'on retrouve sur le disque Beyond The Wall notamment, à des explorations dans le Blues, dans le Gospel, le Funk, puis il s'engage sur un versant plus personnel, -le plus passionnant certainement- plus empreint de spiritualité qu'on qualifie souvent de mystique, dont témoigne le disque Songbook. Les critiques s'accordent sur un point : de sa musique émane un épanouissement total, plein d'assurance, d'énergie, de vitalité, mais aussi de lumière, de clarté. Ils reconnaissent en lui l'un des plus grands saxophonistes de ces trente dernières années. Kenny Garrett visite de nombreux territoires, mais les restitue selon son langage, très technique, très personnel. L'altiste présente ce soir, au Casino d'Hyères, son tout nouveau disque, sorti il y a deux jours à peine: Seeds From The Underground, où il retrouve une formation acoustique. Que nous réserve t-il ? Nous sommes chaleureusement accueillis, avec gentillesse, simplicité et humour par une hôtesse accorte, ce qui contraste avec l'aspect du lieu : casino Varois à la façade rutilante, tout en blancheur, en lumière et en palmiers... nous... Lire la suite

Festival de lAnche Jour 2 : Djalamichto Quartet + Quintette à Vent Mistral + Rivatge Da Trelutz + Harmonia Orchestra ESA + Didier Labbé Quartet Bazar Kumpanya

Critique écrite le 09 juillet 2011, par Mcyavell

Forum du Casino - Hyères et Site Archéologique d'Olbia 28 mai 2011

Festival de lAnche Jour 2 : Djalamichto Quartet + Quintette à Vent Mistral + Rivatge Da Trelutz + Harmonia Orchestra ESA + Didier Labbé Quartet Bazar Kumpanya en concert

Dès le matin du samedi dans les ruelles et autour du marché, une petite fanfare claironne aux passants que ce week-end est celui du Festival de l'Anche. La ville s'appelle Hyères-les-Palmiers mais c'est un autre végétal, la canne, qui y est à l'honneur en ce samedi printanier. Beaucoup moins esthétique mais tellement plus utile ! Le hall du Forum du Casino nous le rappelle avec des panneaux pédagogiques, et les exposants de tout poil sont là pour nous vanter les différentes utilités de cette mauvaise herbe. Vannerie, calligraphie et musique. Un éventail impressionnant d'anches de saxophones, de clarinettes et autres instruments à vent est exposé. Les facteurs d'instruments en profitent pour exhiber leurs créations, certaines d'une rare beauté. Passée la porte du hall, nous voilà dans une spatieuse et lumineuse salle où vont se succéder un discours inaugural, même si le festival a débuté la veille, les petits fours qui vont avec et surtout quatre sets dans lesquels l'anche sera toujours à l'honneur. 11h30 : Djalamichto Quartet En attendant le discours, voilà du jazz manouche. Deux ans après leur victoire au tremplin du Nice Jazz Festival 2009, le quintet est devenu quartet. Le violon a disparu, pas le duo de guitare. Exit... Lire la suite

Faveurs de Printemps : Midlake + Mumford And Sons

Critique écrite le 26 avril 2010, par Sami

Casino des Palmiers - Hyères 24 avril 2010

Faveurs de Printemps : Midlake + Mumford And Sons en concert

Sacrée affiche que celle concoctée par l'association Tandem pour clôturer la cinquième édition de son festival "Faveurs de printemps" qui justifiait bien un tour dans le Var. Un cadre inhabituel pour les concerts de ce soir : l'auditorium d'un casino luxueux avec à coté hôtel, resto, machines à sous. Une salle très classe avec places assises idéales pour apprécier les groupes programmés, mais tout de même un point noir, ni clim ni bar à proximité, avec cette chaleur suffocante ça n'aurait pas été de trop. Vu le peu de renommée de Midlake en France, Cathy (chargée des photos) et moi nous demandions s'il y allait avoir du monde, bonne surprise c'est quasi complet. On se rend assez vite compte qu'une grande partie du public est composé de touristes anglophones qui connaissaient par cœur les chansons de Mumford And Sons. Leur album "Sigh No More" ne sort ici que ces jours-ci après avoir été un des succès surprises de l'automne dernier au Royaume Uni. Ils sont quatre et jouent un folk à l'ancienne, en chantant souvent à l'unisson comme leurs cousins lointains Fleet Foxes. Un vrai enchantement, tant dans les morceaux calmes que ceux plus... Lire la suite

Faveurs de Printemps : Mumford & Sons + Midlake

Critique écrite le 25 avril 2010, par Cabask

Casino Les Plamiers - Hyères 24 avril 2010

Faveurs de Printemps : Mumford & Sons + Midlake en concert

Dans le cadre de son festival "Faveurs de printemps", l'auditorium du Casino de Hyères accueillait Midlake ce samedi. Au vu, du prix super attractif, je me suis donc rendu sans hésiter de l'autre côté de Toulon, curieux de voir le phénomène sur scène. Je comptais bien profiter auparavant du soleil pour finir en beauté par cette soirée, mais vu qu'il a surtout brillé par son absence, je me suis contenté de m'y rendre en toute fin d'après midi. Après avoir mangé une glace au bord du port et voir convaincu deux amies retrouvées là bas de se joindre à nous, en leur faisant écouter un seul titre, mon accompagnatrice et moi-même nous sommes donc rendus au fameux Casino. Le cadre général très guindé est assez surprenant pour accueillir ce type de concert, mais force est de reconnaître que la salle, avec une pente marquée comme dans un grand cinéma, est idéale pour profiter au mieux de la musique, aussi bien visuellement qu'au niveau du son. Confortablement assis, nous sommes rapidement scotchés par la beauté des harmonies vocales de Mumford & Sons. Le timbre du chanteur très typé voix éraillée/râpeuse me donne des frissons et les arrangements sont hyper efficaces. Composés d'arpèges et/ou d'accords super rythmés, les morceaux sont super... Lire la suite

Manu Dibango (Festival de l'Anche)

Critique écrite le 02 juin 2009, par Mcyavell

Auditorium du Casino des Palmiers - Hyères 29 mai 2009

Manu Dibango (Festival de l'Anche) en concert

C'est fou le nombre de festivals de la région qui viennent de fêter leur dixième édition : festivals musicaux comme Marsatac, le Festival de Big Band de Pertuis, Prog'Sud aux Pennes-Mirabeau, ou laissant une part non négligeable à la musique comme le Festival International du Film à Aubagne, les Correspondances de Manosque... A croire que le mistral à la fin du siècle dernier a soufflé quelques bonnes idées aux bonnes personnes. Ici, c'est dans les champs de cannes qu'il a soufflé. Cette canne varoise avec laquelle sont fabriquées les anches du monde entier. Alors l'idée d'un festival a germé dans l'esprit de Michel Pellegrino. Et depuis dix ans, saxophonistes et clarinettistes se donnent rendez-vous à Hyères pendant un week-end. Ouverture ce soir avec le seul concert payant (16 euros) de ces trois jours. Manu Dibango et le Soul Makossa Gang affichent complet mais des sièges restent curieusement vides dans la partie invités. Le trait d'humour de l'organisateur : "Dire que certains restent les mains sur les hanches pendant que d'autres font vibrer les anches" était-il destiné aux invités absents ? Les spectateurs présents en ont eu pour leur argent. Dans le répertoire proposé, il y en avait pour tous les goûts. Ceux qui... Lire la suite

James Farm (Festival de l'Anche Jour 1)

Critique écrite le 07 juillet 2011, par Mcyavell

Auditorium du Casino des Palmiers - Hyères 27 mai 2011

James Farm (Festival de l'Anche Jour 1) en concert

Le Festival de l'Anche a été fondé en 2000 en hommage à la canne de Provence dans laquelle est taillée l'anche. Michel Pellegrino, fondateur du festival, nous parle de la symbolique de ce mystérieux végétal : tout autour de la Méditerranée, elle a permis à la fois à des civilisations de s'épanouir à l'agriculture, à l'écriture, au dessin et bien sûr à la musique. Le concert d'ouverture propose année après année une fort belle affiche et cette édition ne déroge pas à la règle : si le nom James Farm ne vous dit rien, il n'en sera sans doute pas de même pour ceux des musiciens qui composent ce quartet : Joshua Redman (saxophone) et Eric Harland (batterie) figurent parmi les meilleurs jazzmen actuels. Je découvre ce soir l'excellent Aaron Parks au piano et Matt Penman à la contrebasse. Comme s'ils voulaient offrir un catalogue de l'étendue de leur œuvre, ils nous proposent trois premières pièces fort différentes. La première au thème mélodieux, 1981, tirée de leur unique album à ce jour, sorti voilà seulement un mois, James Farm. L'originalité vient des ruptures qui l'émaillent, amorcées par le saxophone. De quoi surprendre l'auditeur mais pas les partenaires qui, non contents de suivre, participent à l'inventivité et... Lire la suite

Accès