Accueil Irina Popovska en concert
Samedi 27 novembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Issue de la jeune scène Pop Punk de Novosibirsk, elle a récemment travaillé avec Bugotak, groupe emblématique du "True Sibérian Folklore" qui combine instruments traditionnels et technique moderne.

Site

Irina Popovska en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Irina Popovska : l'historique des concerts

Je.

05

Mars

2020

Irina Popovska WAAW - Marseille (13)

Sa.

18

Juin

2011

Belladonna 9ch en concert
Djam Deblues + Belladonna 9ch + Irina Popovska + Drôle de Drame + Leda Atomica +Tchoune + Mathieu Jacinto + Les murmureurs de l'entonnoir Belladonna 9ch | Leda Atomica Musique | Drole de Drame | Djam Deblues | Irina Popovska | El Tchoune
Parking de la Gare de l'Estaque - Marseille (13)

Sa.

04

Juin

2011

Fall of Saïgon en concert
Fall of Saïgon + Elektrolux + Irina Popovska Fall of Saïgon | Elektrolux | Irina Popovska
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Ve.

13

Mai

2011

Irina Popovska + Blackbreinz + Dj Pola Facettes + Melt + Marymars + Exhib'it Blackbreinz | Melt | Irina Popovska | Dj Pola Facettes
L'Embobineuse - Marseille (13)

Sa.

23

Avril

2011

Perrine en morceaux + Irina Popovska + Grande Duke Grande Duke | Irina Popovska | Perrine en morceaux
Enthropy - Marseille (13)

Je.

10

Fév.

2011

Sa.

27

Nov.

2010

Big in Japan en concert
Big in Japan + Irina Popovska Big in Japan | Irina Popovska
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Ve.

14

Mai

2010

Irina Popovska L'Escale - Aubagne (13)

Irina Popovska : les dernières chroniques concerts 2 avis

Irina Popovska

Critique écrite le 21 décembre 2015, par odliz

Le Non Lieu, Marseille 19 Décembre 2015

Irina Popovska en concert

Tandis que certains de mes petits camarades de liveinmarseille se retrouvent à l'Embobineuse pour une soirée néo-post cabaret-indus-pop-noise-baroque tendance country-yéyé, je décide quant à moi de poursuivre ma tournée des nouveaux lieux marseillais. Après La Rouille , je m'invite ce soir au Non-Lieu , ou comment transformer un restau italien en une salle de concerts-spectacles. À gauche en rentrant, un petit espace est aménagé pour une expo photo ; de beaux clichés de gueules et de foules en noir et blanc. Et puis on pénètre dans la salle de bal aux colonnades en placo rouge qui donnent à la fois un côté kitsch et un joli charme désuet à la salle. Nini, la grande prêtresse des lieux, veille à alimenter les convives déjà nombreux en chips vertes et autres cornichons russes, tandis que les shots de vodka passent de main en main. L'ambiance décalée à la russe est de mise. François, l'autre tenancier, éparpille ça et là des chaises pour un concert qui promet pourtant d'être énergique. Et justement, la voilà qui rentre en piste, Девушка (= mademoiselle >> + 1 pour la recherche dans le dictionnaire) Irina Popopvska qui viendrait de la splendide (et glaciale) ville de Novossibirsk en Sibérie,... Lire la suite

Leda Atomica + Mathieu Jacinto (Joos) + Djam Deblues + Droles de Drames + Irina Popovska + Tchoune (Tchanelas) + Lison David + ...(4ème Bouillon Marseillais)

Critique écrite le 02 juillet 2011, par Pirlouiiiit

Estak Crew - Marseille 18 juin 2011

Leda Atomica + Mathieu Jacinto (Joos) + Djam Deblues + Droles de Drames + Irina Popovska + Tchoune (Tchanelas) + Lison David + ...(4ème Bouillon Marseillais) en concert

J'ai mis un petit moment à me décidé entre Musique Rebelle, la soirée Cercle Ouvert et ce  4ème Bouillon Marseillais. Mais comme je savais que McYavell serait là pour couvrir le grand rendez vous autour de Ahmad Compaoré, je me suis dit que j'allais tenter d'enchainer les deux autres. Pas très fan de déguisement je tâte le terrain auprès d'un des organisateurs en interrogeant sur le sens de ce " Itsy Bitsy Gypsy Days " (le thème de la soirée) ... réponse : " Itsi Bitsy... c'est référence à une chanson de Dalida : Itsy Bitsy Bikini rouge et jaune à petits pois... C'est la référence aux années 50, la plage... Gypsy : c'est la référence à Emir Kusturica, le temps des gitans, les Gypsy Kings, la féria... etc... Et Days : C'est la référence à Happy Days (les jours heureux) c'est à dire là encore les années 50 mais version américaine avec les belles voitures avec les chromes, les chaussures qui brillent, la gomina... Le style du film GREASE par exemple !  Après on mélange tout cela et on se fait le costume que l'on peut... L'important c'est d'être habillé "différent" de d'habitude !" ... mmm, je crois que je vais me concentrer sur cette dernière phrase ...   L'autre particularité de ces soirées musicales c'est leur côté itinérant et... Lire la suite

Irina Popovska

Critique écrite le 13 février 2011, par Philippe

Chez Gilda, Marseille 10 février 2011

Irina Popovska en concert

Transformer un snack à poulpes en boite de nuit russe mafieuse, juste pour la durée d'un concert, n'est pas le genre de challenge qui ferait peur au propriétaire de ce lieu, comédien à ses heures perdues et qui finira d'ailleurs sans doute par faire carrière au cinéma. Pour recevoir la grande Irina Popovska, chanteuse russe sexy & mystérieuse, il a donc mis les petits plats (de panisses) dans les grands, et redécoré toute sa boutique à la mode soviétique. Ce soir, Chez Gilda, c'est dance floor slave : zdravstvuitye, Irina Popovska ! L'hilarant trio est prêt à nous retourner : d'abord, un deejay impassible à grosses lunettes noires, habillé d'un blouson en plastique à la mode russe des années 1990, jouissivement abominable. Et très pratique pour, très certainement, planquer plusieurs gros calibres, juste au cas où les tchétchènes se pointeraient. Ensuite, un(e ?) claviériste qui pourrait se surnommer pink-Motörhead : entièrement en plastique, le visage en forme de chaine hifi, la troublante et drôle créature a une expression vide de sens (et donc) très... Lire la suite