Accueil Zea en concert
Vendredi 30 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Ils naviguent entre une power pop-punk et une musique électronique impulsive.

Zea en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Zea : l'historique des concerts

Sa.

03

Fév.

2007

Ve.

02

Fév.

2007

Kafka en concert
Zea + Miss Goulash + Kafka Zea | Kafka | Miss Goulash
Lendemains qui Chantent - Tulles (19)

Je.

01

Fév.

2007

Ma.

30

Janv.

2007

Ve.

26

Janv.

2007

Miss Goulash + Zea + Toad Zea | Miss Goulash
MJC Oullins (69)

Je.

25

Janv.

2007

Mute en concert
Zea + Black Sifichi + Mute Mute | Black Sifichi | Zea
Nouveau Casino - Paris 11ème (75)

Je.

21

Sept.

2006

Zea, Kitchen Tool Set Rumeur - Lille (59)

Ve.

01

Sept.

2006

Freedom For King Kong en concert
Aiwa, toure Kunda, Map, Freedom for King Kong, Zea, Teknic Old Skool Freedom For King Kong | Toure Kunda | Aïwa | Zea
Halle Haut Anjou - Chateau Gontier (53)

Zea : les dernières chroniques concerts 2 avis

Zea + Les Statonnells

Critique écrite le 03 octobre 2011, par Mystic Punk Pinguin

Enthropy - Marseille 2 Octobre 2011

Zea + Les Statonnells en concert

Après trois jours de Marsatac, c'est au tour d'Enthropy d'afficher complet. Comme ce jeudi à la Machine à Coudre pour le concert d'Enablers. On appréciera toujours la diversité de l'offre culturelle à Marseille, tout en regrettant l'absence des journaleux culturels pourtant croisés en masse à la Friche. Les Statonnells sont citoyens de Marseille et du Monde. Ils jouent avec des instruments traditionnels du Maghreb, d'Afrique et d'Orient. Pleins d'instruments. Ils ne cessent de jongler, de passer de l'un à l'autre. Ils délivrent une musique de transe qui peut rappeler celle des gnawas pour le néophyte que je suis. Mais avec une bonne dose d'improvisation, un côté free jazz, rock expérimental. Et ça marche. Une sorte de chamanisme urbain qui fait son œuvre. Zea, c'est le projet solo d'Arnold, le nouveau chanteur de The Ex (mon groupe préféré pour celles et ceux qui ne connaissent pas ma bio sur le bout des doigts). On passe à une autre forme de transe, plus digitale. Ludique. Arno est seul avec sa gratte, sa machine et ses micros. Et une Enthropy chargé ras-la-gueule. Ca tombie bien, le batave, il aime bien rigoler avec son public. Le faire danser. Le faire hurler. Alors il va nous balancer sa mixture dans la... Lire la suite

The EX + Zéa, John Butcher, The Evens, Zu, Getatchew, Jimmy Mohammed ...

Critique écrite le 28 novembre 2004, par B. Lasseguette

Salle des fêtes de Pontoise 26 novembre 2004

La semaine dernière, notre pays a été le théâtre d'un évènement culturel extraordinaire et pourtant totalement occulté par les médias. Le groupe punk hollandais The Ex fêtait, avec quelques amis artistes, ses 25 ans en organisant une tournée française dont l'avant-dernière date se déroulait à la salle des fêtes de Pontoise. The Ex ? Ils n'ont jamais fait la couverture des Inrockuptibles. Pontoise ? Beurk, c'est en banlieue. Pour, les non-initiés, ça n'est pas très alléchant. Et, pourtant, à l'arrivée 6 heures de spectacles non stop, de la poèsie, de la danse, du jazz, du hardcore, du jazzcore, des Ethiopiens, un véritable festival et tout ça pour 12 euros. Qui dans le circuit du rock peut proposer et réaliser un tel défi. J'insiste sur le terme réaliser car tout était réglé comme sur du papier à ...musique. Les différents concerts et performances se sont enchaînés sans aucun temps mort. Dès l'entrée dans le hall de la salle des fêtes, le spectateur était ainsi saisi par les contorsions et grimaces de la danseuse japonaise Hisako Horikawa, qui évoluait au son de la guitare d'Andy de The Ex. C'était assez effrayant à voir, cela ne présageait guère de quoi que ce soit de festif, mais au moins dès l'entrée on bascule dans un... Lire la suite