Accueil Chronique album : Antiquarks - Le Moulassa, par zeu western manooch
Dimanche 17 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Antiquarks : "Le Moulassa"

Antiquarks :

Autres / musiques

Critique écrite le 18 juin 2007 par zeu western manooch

Des Antiquarks, on aimerait pouvoir écrire tout bonnement, "Ecoutez-les", puis ranger les crayons. La liberté avec laquelle ils conduisent du début à la fin leur première réalisation est telle qu'il est bien compliqué d'ajouter des mots et des idées à l'abondance et au foisonnement des leurs.
Le Moulassa est, dans l'important pataquès de la "Sono Mondiale Actuelle", un des plus beaux exemples d'extrapolation musicale, de mise en prospective du folklore. Si tout était question de style, celui des Antiquarks, serait assez éloigné de l'azymutée musique traditionnelle dite de terroir tout en ne donnant pas dans la bordélique et déconcertante électro world . Le plan de route est au contraire assez clair et singulier : porter leurs musiques plurielles là où la physique aussi quantique fusse-t-elle n'aura encore jamais permis qu'elles soient entendues. Une aire de chalandise capable d'englober les plus petits recoins de cerveaux réfractaires à toute ouverture culturelle et ceux plus perchés des cosmonautes du dancing floor, gigant sous influences nuit après nuit au large de la Mer des Nuées.
En professionnels de l'embrouille sensorielle, à grands renforts de vielle à roue branchée sur secteur et de percussions plus exotiques les unes que les autres (calebasse, dabouka, karinian...), le duo rhodanien nous propose un trip épique où les langages se frottent, se carambolent (le kabyle de K'Beil & Nar, l'espagnol de Liempieza de sangre). Avec poésie et un réel engagement militant, ils hissent haut le verbe (Vatoum Vete, triptyque sous-titré Fourmilière Libérale) et mettent le folklore sur orbite (Torquemada inspiré du Cassandre de Thoinot Arbeau, anagramme de Jehan Tabourot chanoine champenois qui au XVI° siècle sorti son Orchésographie, premier abrégé de danse à mettre en parallèle les pas et la partition).
En clair, alors que nous , ici à la croisée des chemins, les découvrons à peine, eux , les Antiquarks, déjà reviennent de notre futur proche pour nous en proposer une vision à part, érudite, avant-gardiste et populaire.
Non vraiment, il n'y a pas assez de mots...Franchement "Ecoutez les " !
(2006 - Athos Prod./Coin-Coin Prod.) https://antiquarks.free.fr https://www.myspace.com/antiquarks https://www.athosprod.com
Vignette zeu western manooch

 Critique écrite le 18 juin 2007 par zeu western manooch
 Envoyer un message à zeu western manooch

Antiquarks : les chroniques d'albums

Antiquarks : Cosmographes

Antiquarks : Cosmographes par Zeu Western Manooch
26/03/2011
De toute manière, les deux d'Antiquark - Richard (chant, batterie, percus) et Sébastien (vielle à roue électroacoustique, piano, voix, clavier, mélodica) - se marrent bien. Ouais, ils sourient ! D'ailleurs les autres musiciens du groupe, Jean-Claver... La suite