Accueil Chronique album : Ben Kweller - Changing Horses, par Pierre Andrieu
Mercredi 17 août 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Ben Kweller : "Changing Horses"

Ben Kweller :

Pop - Rock / CountryFolk

Critique écrite le 28 février 2009 par Pierre Andrieu

Basé à Austin, Texas, Ben Kweller a décidé de faire ressortir sur son nouvel album - Changing Horses - son sérieux penchant pour le country folk blues qui a sans doute bercé toute sa vie dans le pays des grands espaces... Que les fans du monsieur se rassurent, son amour irrépréssible de la pop music apparaît toujours en filigrane sur ses dernières compositions oscillant entre les influences de Neil Young, The Rolling Stones, Gram Parsons, The Beatles et Elliott Smith... Le très lennonien Sawdust man étant le parfait exemple des petites obsessions (très avouables !) de Ben Kweller pour la country rudimentaire, la folk music authentique et la pop sautillante. Ce petit bonhomme toujours de bonne humeur transpire la joie de jouer, la passion pour son métier de songwriter et la fascination par ses illustres aînés (les trois s'entendent très clairement, aussi bien sur disque que sur scène) ; ses compositions - vivantes, originales et enlevées, ça ne sent pas la naphtaline ici ! - exhalent un très fort parfum d'Americana, avec force pianos de bastringue, pedal steel guitar, six cordes en bois, batteries jouées au balais et autres instruments estampillés "made in USA". Au final, l'auditeur trouvera en Changing Horses dix bonnes occasions (en forme de tubes imparables) d'effectuer de fréquents et très dépaysants allers retours France-Texas. Des occasions à saisir !

Sites Internet : www.benkweller.com, www.myspace.com/benkweller.

Février 2009 (ATO Records - Naïve)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 28 février 2009 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Ben Kweller : les chroniques d'albums

Ben Kweller : ON MY WAY

Ben Kweller : ON MY WAY par Pierre Andrieu
18/05/2004
Après le désastreux album de Radish en 1997 (sous Nirvana ardemment soutenus par les têtes bien pleines de Rock Sound) et un premier album prometteur mais trop influencé par Weezer en 2002 - Sha sha -, Ben Kweller réapparaît avec une collection de... La suite