Accueil Chronique album : Eric McFadden Trio - Diamonds To Coal, par Lebonair
Jeudi 2 décembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Eric McFadden Trio : "Diamonds To Coal"

Eric McFadden Trio :

Pop - Rock

Critique écrite le 03 octobre 2010 par Lebonair

Sorti initialement en 2003, l'album "Diamonds To Coal" du groupe Eric McFadden Trio vient d'être réédité en juillet 2010 chez le label français Bad Reputation en version remasterisée avec en plus une reprise de Johnny Cash "Folsom Prison Blues". Que du bonheur cette année vu que c'est déjà le 5ème album d'Eric McFadden que je chronique dans nos pages disques, le 2ème version EricMcFadden Trio(EMT). Vous suivez ? Pour rappel, en solo, il porte son nom et quand il est en format groupe rock, c'est EricMcFadden Trio, ok ? J'avais déjà parlé du chef d'oeuvre "Delicate Thing" alors c'était avec pas mal d'émotions et de craintes que j'ai mis cette album dans ma platine. Va t'il être aussi bon?, McFadden a t'il déjà sorti un mauvais album, non, alors passons à l'écoute.

A Dead Man nous mets déjà le pied à l'étrier en nous plaçant en territoire connu. Du rock teinté de blues, un titre profond, immédiat, efficace et gorgé de feeling, classique mais terrible, un solo de guitare à la fin de toute beauté sans trop en faire, comme d'habitude d'ailleurs. Field O Bones possède une mélodie moins accrocheuse, plus tortueuse mais tout aussi passionnante, je pense à du Queens Of The Stone Age dans leurs morceaux les plus difficiles d'accès. Stoner McFadden, ben oui, vu qu'il est tout à la fois le bonhomme. Le morceau qui suit "How Would It Feel" est plus court, rentre-dedans, une forme d'urgence se fait sentir sur ce morceau, excellent. "Hey Bulldog" qui arrive après est une reprise de Lennon/McCartney) bien sentie. Clown Of The Deep est une chanson sur un univers qu'aime par dessus tout l'artiste, le cirque. On y retrouve évidemment tout ce qu'on connaît de McFadden dans ce côté triste, marrant, humain, festif, je ne suis pas fan de cette forme de chanson mais on ne peut lui enlever ses qualités musicales évidentes. 6ème titre, ça enchaîne sans temps mort avec un "Einstein Wardrobe" à l'essence rock. Ce morceau est très riche, plutôt lancinant et hypnotique avec ce petit côté hispanique bien pensé. "Pobre Constantina" est une ballade mi-tempo riche de cordes, une gratte style gypsy flamenco bien mis en avant surtout vers la fin, bon titre....Olé. Babydoll, j'adore ce titre qui est chanté par une chanteuse inconnue mais incroyable, celle de Robin Coomer, un parfum de PJ Harvey plane. C'est sale, gras et bon, plus que bon même, une atmosphère terrible se dégage de ces 5 minutes de bonheur.ENCORE. I Feel Too Good To Die est dans la veine du 3ème titre, efficace, rock, péchu, rien à dire de plus, ça roule. What is they? n'offre pas un effet immédiat mais au fil des écoutes, on attrape l'essence du titre, pas mal au final. Diamonds To Coal qui porte le titre de l'album respire le rock gras, lourd, sombre, noir et pesant, sur scène, ça doit sonné d'enfer, comme du stoner rock qui déchire.

On arrive à la fin de l'album avec un titre déjà connu et sorti sur un précédent album le bien nommé Devil Moon. Excellente idée de ressortir cet excellent morceau, on a le plaisir d'entendre une nouvelle version, pas meilleure mais plutôt différente, une production plus léchée, un son et des arrangements plus rock, bien belle idée d'avoir retravailler Devil Moon. Devil Moon est la chanson qui résume parfaitement ce qu'est Eric McFadden. Allez, on termine en douceur avec Timeless. On se retrouve autour d'une table entre amis pour refaire la vie et partager des moments de bonheur ensemble. Conclusion, Eric McFadden est toujours notre meilleur ami. En bonus un pétage de plomb métal et une reprise de Johnny Cash, Folsom Prison Blues, qui sera la chanson concluant l'album.

Bad reputation réédition 2010
Vignette Lebonair

 Critique écrite le 03 octobre 2010 par Lebonair
 Envoyer un message à Lebonair

Eric McFadden : les chroniques d'albums

Eric Mcfadden : Does  Ac/dc Acoustic Tribute

Eric Mcfadden : Does Ac/dc Acoustic Tribute par Lebonair
18/02/2019
Le temps passe bien vite car cela fait pratiquement 8 ans qu'on n'avait pas écrit une chronique sur cet artiste qu'on aime beaucoup, Eric McFadden. On est donc très heureux de revenir vous parler de cet artiste rare. L'homme à la voix terriblement... La suite

Eric Mcfadden : Bluebird On Fire

Eric Mcfadden : Bluebird On Fire par Lebonair
30/05/2011
Une tuerie... Voilà ce qu'est le nouvel album d'Eric McFadden : BlueBird On Fire est la nouvelle bombe de cet incontournable musicien, artiste Majeur qui alimente régulièrement les pages de votre site préféré depuis plus d'un an. Il faut dire qu'il... La suite

Eric Mcfadden : Devil Moon

Eric Mcfadden : Devil Moon par Lebonair
31/05/2010
Mon objectif principal pour 2010 est de vous faire découvrir Eric McFadden. Je ne lâcherais donc pas le sujet, vous êtes prévenus car mon rêve est de le voir jouer à L'olympia. Suite aux chroniques de son dernier album solo "Train To Salvation" et du... La suite

Eric Mcfadden Trio : Delicate Thing

Eric Mcfadden Trio : Delicate Thing par Lebonair
31/05/2010
Pour ceux qui auraient lu mes récentes chroniques concerts/albums concernant Eric McFadden, vous savez qu'hormis ces nombreuses collaborations avec divers artistes, il a sa carrière solo et son groupe rock Eric McFadden Trio dit EMT. Justement, nous... La suite