Accueil Chronique album : Graham Coxon - The Spinning Top, par Pierre Andrieu
Dimanche 23 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Graham Coxon : "The Spinning Top"

Graham Coxon :

Pop - Rock / Folk

Critique écrite le 04 juin 2009 par Pierre Andrieu

Après son travail sur le disque de Peter Doherty et avant son retour sur scène avec Blur, le songwriter guitariste chanteur Graham Coxon fera paraître un très bon disque solo co produit par Stephen Street... Intitulé The Spinning Top, ce huitième album signé par Mr Coxon fait la part belle aux ambiances folk et pop, avec néanmoins quelques brèves embardées vers le rock. Si la guitare est majoritairement sèche (et joue souvent en fingerpicking), l'inspiration coule à flot : pas moins de quinze morceaux garnissent cet opus aussi doux, qu'inspiré et élégiaque. Chantées avec une voix poignante et évocatrice, les compositions qui racontent l'histoire d'un homme de sa naissance à sa mort accrochent l'oreille pour longtemps. Outre les parties vocales (vraiment superbes !), les mélodies graciles et les arrangements aussi rustiques que bucoliques ou vintage contribuent également à la réussite de cette entreprise de remise au goût du jour de la folk music des années 60 et 70. Si le single In the morning évoque quelque peu le Blackbird des Beatles, on trouve également ici ou là de très belles réminiscences des œuvres graciles de John Martyn, de Tim Buckley et de Nick Drake (Look into the light, Home, This house, Feel alright, Far from everything, November... ). Très classieux et composé de main de maître, le délicat recueil de chansons qu'est The Spinning Top ne provoque jamais un coupable assoupissement. Grâce à des morceaux plus énergiques (If you want me, Dead bees, Sorrow's army, Humble man) idéalement placés pour éviter à l'éventuelle monotonie de s'installer... L'endroit parfait pour appréhender ce précieux disque - révélant un peu ses multiples et passionnantes facettes à chaque nouvelle écoute - serait sans aucun doute un jardin à la campagne, où tranquillement calé dans un hamac sous un arbre feuillu, vous pourriez agréablement regarder les rares nuages traverser le ciel, en écoutant les parades amoureuses des oiseaux, tout étant caressé par une brise primesautière. Qui a dit bucolique ? Conseillé à ceux qui veulent se retrouver Far from everything (loin de tout) le temps d'un disque, pour décompresser définitivement.

Sites Internet : www.myspace.com/gcoxon, www.grahamcoxon.co.uk, www.transgressiverecords.co.uk, www.blur.co.uk, www.myspace.com/blurtheband.

23 juin 2009 (Transgressive Records)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 04 juin 2009 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu